Vidéo – But spectaculaire de Boufal face à Yassine Bounou    Casablanca : La réouverture du Complexe Sportif Mohammed V annoncée pour fin mai    Examen des moyens de coopération agricole entre le Maroc et la RDC    Le ministère de la Santé organise la Semaine nationale de vaccination    L'artiste-peintre Abdellah El Haitout expose à Tanger    Les Instances représentatives des communautés israélites marocaines réanimées    ONCF: 2 millions de voyageurs durant les dernières vacances scolaires    SIGPA souligne l'importance de l'agriculture au sein de sa stratégie commerciale    Réouverture du Complexe Sportif Mohammed V    Siam 2019 : Soufiane Alaoui, DG de Soulara    Parlement: Le PAM remplace son chef de groupe    Loi-cadre sur l'enseignement: La CDT prépare ses conseillers    Agriculture durable: CAM s'aligne sur les objectifs de la FAO    Constitution: Référendum en Egypte    Langues = avenir    Cinéma: «Les 3M, une histoire inachevée» Une ode à l'amitié au-delà de la religion    CAN 2019. 56 arbitres en stage de préparation à partir du 28 avril à Rabat    Le roi Mohammed VI donne ses instructions au ministre de l'Intérieur    Rabat hausse le ton : Le Maroc rejette certaines idées et projets improductifs véhiculés au sujet de la question du Sahara    Partenariat en faveur de l'écosystème de la cédraie du Moyen Atlas    L'expertise suisse au service des montagnes marocaines    S.M le Roi offre un dîner en l'honneur des invités et participants au SIAM    L'AMEE sensibilise sur le rôle du pompage solaire    Journée culturelle marocaine en Bulgarie    Bouillon de culture    Remise du Grand prix national de la presse agricole et rurale    Mohamad Salah veut "plus de respect" pour les femmes dans le monde musulman    Vidéo. Le pape lave et embrasse les pieds de douze détenus    La terre a tremblé à Taroudant    Le rapport Mueller n'apporte « aucune preuve » d'ingérence russe, selon le Kremlin    25ème journée de la Botola Maroc Telecom : Avec le derby Wydad-Raja, la course au titre se précise    Marathon international de Rabat : Les migrants sur la ligne de départ    22ème Prix Charjah pour la création arabe : Trois Marocains primés au Caire    Mahjoub Raji: une autre voix s'est éteinte…    Le Maroc aux commandes du réseau MENA de Biosécurité    Algérie: «Le peuple veut qu'ils partent tous!»    Grève des étudiants en médecine. Le spectre d'une année blanche s'éloigne    Oujda : Arrestation d'un Algérien réclamé par les autorités judiciaires de son pays    Mohamed Benabdelkader : La communication contribue au renforcement de la participation à la vie publique    Pôle Nature et vie un voyage en terre connue    Liga : La semaine du titre pour le Barça    Championnats juniors de golf    Communication publique : Le dilemme de la fonction et l'identification de ses rôles    Jiří Oberfalzer : L'Initiative d'autonomie représente une solution durable au Sahara    L'ONU en quête d'unité pour réclamer un cessez-le-feu en Libye    Contribution du Maroc à l'aménagement de la mosquée Al Aqsa et de son environnement    Le Maroc à Abou Dhabi : Ouverture de la 4ème édition dans la capitale émiratie    Tottenham élimine City dans un match d'anthologie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





A la veille de la fin du Plan agricole régional (PAR) : Casablanca-Settat se tourne vers la valorisation et la commercialisation des produits agricoles
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 11 - 03 - 2019

La mise en place d'une plate-forme de commercialisation de fruits et légumes à El Jadida permettra de réduire le nombre d'intermédiaires de 15 à 3. Ce projet sera dupliqué au niveau de plusieurs provinces de la région.
Après avoir atteint l'ensemble des objectifs du Plan agricole régional, Casablanca-Settat se fixe de nouvelles orientations pour le développement de son agriculture. Région pionnière sur le plan agricole, cet axe géographique central du Maroc connaît aujourd'hui une forte dynamique en matière de commercialisation et de valorisation de production. Une panoplie de projets est en cours de concrétisation. Citons, en effet, la création d'un souk régional à bestiaux. Une plate-forme pilote est en phase de construction au niveau de la commune de Mechrek à Sidi Bennour dotant ainsi la région d'un point de vente moderne où traçabilité et rentabilité sont garanties. «C'est un important projet qui s'inscrit pleinement dans les efforts engagés par la tutelle à vouloir moderniser les plates-formes de commercialisation de la production agricole et animale et d'améliorer les revenus du fellah en limitant l'intermédiation commerciale qui lui porte préjudice», nous explique Abderrahmane Naili, directeur régional de l'agriculture au niveau de Casablanca-Settat. Détails des principaux projets engagés.
Le premier marché régional à bestiaux livré fin 2019
Ce marché régional de bétail mettra fin aux petits souks où sévit l'anarchie. Portant sur une enveloppe globale d'environ 27 millions de dirhams, cette infrastructure, de 5,7 hectares, porte sur deux tranches. La première sera livrée au plus tard début 2020. 19 millions de dirhams ont été engagés pour le financement des travaux qui atteignent à ce jour un taux d'avancement de 45%. La deuxième tranche comprendra par ailleurs plusieurs services, notamment l'installation d'agences bancaires. En ce qui concerne la gestion de ce marché qui accueillera annuellement environ 4.000 têtes, elle sera attribuée à une entité privée. Un appel à manifestation d'intérêt sera bientôt lancé pour désigner le gestionnaire qui veillera sur la bonne gouvernance de cette plate-forme.
La marge du fellah grimperait de 30%…
Au niveau d'El Jadida, la direction régionale de l'agriculture se penche sur la mise en place d'une plate-forme de commercialisation de fruits et légumes. Une fois créée, cette infrastructure permettra de réduire le nombre d'intermédiaires de 15 à 3. De même, la marge du fellah augmenterait de 30%. Ce projet sera dupliqué au niveau de plusieurs provinces de la région. Outre El Jadida, d'autres plates-formes verront le jour, notamment à Zmamra, El Gharbia et Benslimane.
Une unité de valorisation née d'une approche participative
Et dans une approche participative, première en son genre au niveau régional, la direction régionale de l'agriculture s'est jointe au conseil de la région et à la Chambre de l'agriculture de Casablanca-Settat pour la réalisation d'une unité de valorisation des fruits et légumes dans la province de Sidi Bennour.
Ce projet qui s'inscrit dans le cadre de la dynamisation du programme de développement de la région Casablanca-Settat porte sur la création d'une unité de stockage et frigorification des produits agricoles au niveau de la province de Sidi Bennour. L'accord de partenariat a été récemment adopté en vertu duquel la direction régionale de l'agriculture Casablanca-Settat s'engage à céder un terrain d'un demi-hectare pour l'implantation de cette unité et à contribuer au programme d'animation. La Chambre d'agriculture débloquera pour sa part 7 millions de dirhams pour la construction de l'unité de stockage et de frigorification outre la réalisation des études nécessaires pour la mise en place dudit projet. De même, un montant de 7 millions de dirhams sera octroyé par le conseil de la région pour la mise en place d'une unité d'assemblage et d'emballage au profit de la Chambre d'agriculture de la région en sus de la participation à l'élaboration des programmes d'animation.
Les objectifs du PAR remplis
A l'instar des autres régions du Maroc, Casablanca-Settat arrive à la dernière année de la mise en œuvre du Plan agricole régional ( PAR). Des résultats probants ont été enregistrés à ce jour au niveau de la région, notamment dans le pilier II portant sur l'agriculture solidaire. Le bilan arrêté à fin juin 2018 fait état d'un taux d'avancement de 78% en termes du nombre de projets engagés, de 90% en termes du montant investi, de 61% en termes de superficie couverte et de 93% en termes de bénéficiaires. On note ainsi la formalisation de 58 des 74 identifiés par le PAR, dont 15 d'ores et déjà achevés d'un coût global de 219,9 millions de dirhams couvrant une superficie de plus de 9.100 hectares. Les projets en cours de mise en œuvre sont de l'ordre de 43 répartis au niveau de six provinces de la région. 4 d'entre eux, totalisant un montant de 5 millions de dirhams, visent l'insertion des jeunes à El Jadida ciblant ainsi 86 bénéficiaires. L'année 2019 sera marquée par ailleurs par le lancement de 5 projets dans la province de Benslimane représentant un investissement de l'ordre de 36,53 millions de dirhams ciblant 1.127 agriculteurs.
En analysant la situation de la contractualisation des projets pilier II au niveau de la région, il ressort que l'objectif fixé à cet effet a été entièrement atteint, soit 58 projets conventionnés. S'agissant des plantations, il ressort que 5.055 hectares ont été plantés dans la région dont 39% d'olivier, 30% de figuier, 14% de vigne et 17% d'autres espèces. Notons que 62% des superficies plantées ont été cédées aux bénéficiaires, soit 3.148 hectares. Quant aux aménagements pastoraux, la superficie budgétisée à fin 2018 est réalisée en totalité au niveau de la province de Settat, soit 89% de l'objectif fixé tandis que les 11% restants sont réalisés au niveau de Sidi Bennour. En ce qui concerne le pilier I du PAR, la direction générale de l'agriculture indique que 121 projets ont été réalisés, soit 68% de l'objectif du PAR. Le montant investi est de 5,9 milliards (47% de l'objectif) profitant à 73.736 agriculteurs agrégés. Les filières phares sont en l'occurrence le sucre, le lait, la viande rouge, l'aviculture, les oléagineuses et céréales. Sur les 14 projets d'agrégation, 9 sont mis en conformité et 5 en cours avec un investissement total à terme de 4 milliards de dirhams.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.