Le CSCA avertit Radio Méditerranée Internationale pour « publicité clandestine »    Le Groupe Barid Al-Maghrib lance le e-paiement des impôts pour les auto-entrepreneurs    Plus de 7 milliards de DH de financements Mourabaha à fin juillet 2019    Jack Lang : «Trésors de l'Islam en Afrique, de Tombouctou à Zanzibar témoigne de l'histoire du Maroc»    «Pour Sama» : Le témoignage bouleversant d'une jeune mère à Alep    Journées musicales de Carthage. Vive la Tunisie libre !    Eric Zemmour saisit la Cour européenne des droits de l'Homme    Maroc-Afrique du Sud : Dégel des relations    Eliminatoires CHAN 2020 : Maroc-Algérie à guichets fermés    El Bouzidi: les étudiants (es) de Taounate sans bourse et sans cité universitaires?    Lancement du programme au titre de l'année scolaire 2019-2020 : «Etudes et sport» forme les champions en herbe    Nabil Benabdallah: «il faut être présent au sein des institutions qui font la loi»    SM le Roi Mohammed VI accorde Sa grâce à Hajar Raissouni et ses codétenus    Christine Lagarde formellement nommée à la tête de la BCE    Les dossiers du futur président tunisien    À Marrakech, Elalamy évoque les progrès du textile marocain    ITF juniors au Maroc: Le RUC passe le relais au Riad    Filière équine. L'écosystème se développe à grande vitesse    Coupe du Trône de tennis: L'ACSA pour la 9e fois    Les violations des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf mise à nu    Tanger-Tétouan-Al Hoceima : Qui pour remplacer Ilyas El Omari ?    Feu vert à la création de la zone d'accélération industrielle Fès-Meknès    AMMC. 3ème participation consécutive à la «World Investor Week»    Syrie: Washington arrache une trêve à Erdogan, en vue de la création d'une « zone de sécurité »    Et la vie continue…dans un autre corps    Les lauréats du Prix de la culture amazighe dévoilés    Brexit: Après l'accord trouvé à Bruxelles, Johnson s'attelle à convaincre Westminster    Casablanca : Le groupe Akdital ouvre deux nouveaux établissements de santé    Réforme de l'enseignement. La Commission de suivi prépare sa réunion inaugurale    Attijariwafa bank, Top Performer RSE de l'année    Loi de Finances 2020 : Benchaâboun passe l'oral devant les parlementaires    Raja. Le trésorier du club détaille le rapport financier    Gouvernement. Faut-il un nouveau programme ?    Météo: Le temps qu'il fera ce vendredi    Tanger : Un nouvel espace d'insertion pour les jeunes handicapés mentaux    Rencontre commémorative à Marrakech    Victoire des socialistes portugais aux législatives    Biles, à toute épreuve    Découverte au Maroc de la plus ancienne organisation collective et sociale datant de 480 millions d'années    Divers    La situation actuelle du KACM au centre d'une réunion à Marrakech    Sixième Soulier d'or pour Lionel Messi    Une progression de 93% des ordres de paiement entre 2006 et 2018    Activités de la Chabiba ittihadia à Bouznika    Annulation de l'élection d'Iman Sabir    Les films à voir absolument une fois dans sa vie    André Chénier : Le poète de la liberté    Yassine Belattar s'attire les foudres des Rifains    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Kelaât Sraghna : Un chauffeur de taxi, septuagénaire, tué par son ami
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 10 - 09 - 2019

Il est père de famille, septuagénaire, demeurant au quartier Al Qods, à Kelaât Sraghna. Chauffeur de grand taxi, il jouissait d'une bonne réputation. Mais, personne ne savait ce qui lui est arrivé le mardi 3 septembre. Dès qu'il est sorti le matin, il n'a plus donné signe de vie. Sa famille l'a cherché partout. Mais en vain. Le lendemain, mercredi 4 septembre, sa femme s'est rendue chez les gendarmes pour les alerter de la disparition de son époux et leur solliciter d'effectuer une recherche pour la famille. Effectivement, les investigations ont été entamées par les enquêteurs. Mais, sans résultat positif.
Nous sommes le vendredi 6 septembre. Très tôt le matin, le cadavre d'un vieil homme a été découvert par des journaliers qui empruntaient le chemin non loin du douar Draoua relevant de la commune rurale Znada, dans la province de Kelaât Sraghna, à destination de leur emploi. Il présentait de graves blessures au niveau de la tête. Une corde sur la scène de crime a été remarquée par les enquêteurs de la gendarmerie royale. Les témoignages des membres de sa famille ont révélé qu'il était, le matin du jour de sa disparition, en compagnie d'un ami, également chauffeur de taxi de son état. Ils ont tous les deux pris le petit-déjeuner. Identifié, ce dernier a été arrêté et soumis aux interrogatoires. Certes, il a avoué son meurtre. Mais l'enquête est toujours en cours pour arriver à déterminer le mobile du crime. Après la fin de l'enquête, le mis en cause sera traduit devant le parquet général près la Cour d'appel de Marrakech.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.