La fête du Trône célébrée en communion à Sainte Lucie    Avoirs et liquidités détenus à l'étranger : Le délai des déclarations prorogé au 31 décembre 2020    Onde de choc dans le secteur de la distribution des produits informatiques et électroniques    Liban: le ministre des Affaires étrangères jette l'éponge    Cross country : Les championnats du monde juniors de reportés jusqu'en août 2021    Change: les devises étrangères contre le Dirham marocain    Edito : Les vraies urgences    Mohamed Benabdelkader: «3000 personnes ont retrouvé la liberté, grâce au recours au procès à distance»    Hausse du SMIG, le flou persiste    Accès aux facultés de médecine: le seuil de sélection rabaissé    Botola : le Wydad en tête du classement général    USA : collision de deux petits avions, sept morts    Une femme tente de s'immoler par le feu à l'aéroport de Marrakech    Coronavirus : le nouveau bilan au Maroc ce dimanche, par régions    Diagnostic réaliste et solutions éclairées    Ahmed Mohamed Al-Amine Andari : Le discours Royal a présenté des solutions concrètes pour surmonter les répercussions du Covid-19    Abdelaâli Benchekroun : Il est de l'intérêt du Royaume, Etat et société, que les choses changent vers un Maroc de la connaissance, du social et de la lutte contre les inégalités sociales    Aubameyang offre la Cup et l'Europe à Arsenal    La FRMF remanie le staff de Vahid Halilhodzic    La trop grande emprise des arbitres sur les résultats de la Botola    Baisse des prix dans l'industrie chimique en juin    Reconfiguration des chaînes de valeur mondiales, quelles opportunités pour le Maroc ?    Karima Benyaich : La crise du Covid-19 a renforcé le partenariat stratégique entre le Maroc et l'Espagne    Cas confirmés, cas graves et décès en nette augmentation    Alzheimer : 21 façons de réduire les risques    Le labour du chameau ou l'effroyable légèreté du gouvernement El Othmani    "L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières" Le nouveau-né de l'agence de l'Oriental    "Black Is King", le film de Beyoncé célébré, mais aussi critiqué    Le réalisateur de "Midnight Express", Alan Parker n'est plus    La fête du Trône célébrée en communion à Sainte Lucie    Covid-19 : Comment l'Espagne veut accélérer la recherche d'un remède    Alerte météo : Des averses attendues dans ces régions    Covid-19: Kyrgios annonce son forfait pour l'US Open    183 migrants secourus par les gardes-côtes de la Marine Royale    Aïd Al-Adha: les « collecteurs » des peaux de moutons se plaignent aussi (VIDEO)    Vidéo: La Nasa rassure sur la Mission Mars 2020    Douzi lance son clip pour Afriquia    Maroc: les ministres prennent leurs vacances    Le Discours Royal suscite l'intérêt des hommes politiques européens    La chanteuse yéménite Balqees Fathi chante la vie est belle en dialecte marocain    L'Espagne en récession, le PIB chute de 18,5%    Vidéo: Le Roi, Amir Al-Mouminine, procède au rituel du sacrifice dans le respect des mesures sanitaires préventives contre la Covid-19    «Casablanca International HipHop Festival» : Une première édition en ligne dédiée à tous les hip-hoppeurs    Une nouvelle Consule générale de France nommée à Fès    Ce que j'ai voulu vous montrer Par le Dr Lahsen SBAI EL IDRISSI    Aïd Al Adha: Grâce Royale pour 752 personnes    Fête du Trône : Grâce Royale au profit de 1.446 personnes    Le président du Haut conseil d'Etat libyen reçu par le chef de la diplomatie marocaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Babioles à 5 milliards DH
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 06 - 07 - 2020

Depuis le 20 juin, le Maroc a mis en application de nouvelles dispositions concernant l'importation de certains produits et articles manufacturés.
Les pièces de rechange automobiles, les produits et matériaux de construction comme les carreaux céramiques, la robinetterie entre autres ou encore des articles de grande consommation comme les chargeurs de téléphones portables, les chauffe-eau à gaz et même certains articles d'habillement, tous vont désormais devoir subir des contrôles rigoureux de conformité aux frontières avant d'être écoulés sur le marché national. Un tel dispositif est d'abord de nature à mieux protéger le consommateur final mais il aura aussi comme résultat de limiter les volumes importés en éliminant à juste titre les marchandises de mauvaise qualité ne répondant pas aux normes. Et, pourquoi pas, ce nouveau système pourrait relancer de manière sérieuse cette fois-ci l'éternel débat sur l'industrie de substitution aux importations.
La réflexion s'impose d'elle-même surtout quand on scrute dans le détail ce que le Maroc importe chaque année et ce que cela lui coûte. Quelques exemples pour illustrer. En 2019, le Maroc a importé près de 123 millions de stylos et de crayons à écrire, 116 millions de lampes et d'ampoules d'éclairage, 1 million de postes de télévision, 12 millions de paires de chaussures ou encore quelque 400.000 réfrigérateurs et machines à laver. Rien que pour six familles de produits, le Maroc a dépensé 5 milliards DH pour en importer.
Tous ces produits et articles, et en toute logique, l'industrie marocaine est capable d'en produire pour moins que 5 milliards DH, avec l'achat de devises en moins et surtout des dizaines voire des centaines de milliers d'emplois en plus pour l'économie. Alors pourquoi attendre ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.