Elections professionnelles : L'UMT confirme, le syndicat du PJD régresse    Guterres reconduit, les félicitations de Sa Majesté le Roi    Indice de démocratie : l'Algérie est un des pays dominés par des «régimes autoritaires»    Baisse des prix : La Santé publie une nouvelle liste de 46 médicaments    Livrée dans les délais prévus : La CMC de Souss-Massa ouvre ses portes en septembre prochain    Hôtellerie : Kenzi offre des réductions jusqu'à 30% pour tous les Marocains    Cours de change des devises étrangères contre le dirham    Marché des changes (10-16 juin): le dirham se renforce face à l'euro    Permis de conduire: tout ce qu'il faut savoir sur les changements en vue    Liga: le Rayo Vallecano retrouve la première division    Tennis : La Tunisienne Ons Jabeur remporte son premier titre à Birmingham    Coupe de la CAF : le Raja de Casablanca et Pyramids se neutralisent    Patrice Motsepe : Rendre la CAF plus compétitive et autosuffisante    Youssef Aït-Bennasser en discussions avec un club italien    France: trois blessés dans l'effondrement de deux immeubles    Baccalauréat-2021: voici la meilleure moyenne au niveau national    Prévisions météorologiques pour le lundi 21 juin 2021    Grève de la faim : l'administration pénitentiaire nie les allégations d'un détendu    ONU: adoption d'une résolution condamnant le putsch en Birmanie    Israël : feu vert à une commission d'enquête sur la tragédie du mont Meron    Sri Lanka : ouverture d'une enquête sur des soldats suspectés d'humilier des musulmans    Covid-19: Hausse des cas attribués au variant Delta au Canada    Deux ex-policiers français rejugés pour le viol d'une Canadienne    L'Opinion : Coup de semonce pour le PJD    Ismail Ould Cheikh Ahmed :«sur le Sahara, la Mauritanie ne joue pas un rôle de médiateur, mais elle maintient sa position de neutralité positive»    Benabdallah appelle à une participation massive des jeunes aux prochaines échéances électorales    Le SG du PPS reçoit une délégation de Hamas conduite par Ismaïl Haniyeh    Maroc-Espagne: Gonzalez Laya toujours confiante pour une sortie de crise    Botola D1 : Les FAR et le SCCM bénéficiaires des matches joués samedi    Euro 2020 : Les Allemands se reprennent face aux Portugais (4-2)    Ligue des champions : le WAC surclassé à Casablanca par Kaizer Chiefs (0-1)    Nouvelles MINI. Elles montent toutes en gamme    Collectivités territoriales. Voici le dernier délai pour bénéficier de l'amnistie sur la fiscalité locale    La coopération militaire est «illimitée» et riche en opportunités    Régionales françaises : la droite s'accroche, la droite dure moins vigoureuse que prévu    Compteur coronavirus : 288 nouveaux cas, 9.375.240 personnes vaccinées    Baccalauréat 2021 : Un taux de réussite de 68,43%    Nador: il sème le chaos et fracasse trois voitures (DGSN)    René-Marc Chikli, Pdt du Syndicat français des Entreprises de Tour Operating :«la décision du Maroc de placer la France sur sa liste A et d'ouvrir ses frontières nous a fait plaisir et nous arrange»    Une vitrine de la haute couture traditionnelle marocaine    La littérature, la catharsis, et l'essence de l'humanité    Parution de l'ouvrage «Histoires des Prophètes»    Exposition: danse avec le papier    Décédé à l'hôpital américain à Paris : Haj Brahim Id Hali Bicha, une icône du mécénat s'éteint    Abdoulaye Konaté, le croisé à angle droit    Le Maroc change de fusil d'épaule...    Amal Saqr fait des confidences sur sa vie privée (VIDEO)    L'Agadir d'Aït Kine à Tata : un grenier collectif symbolisant le riche patrimoine architectural de la région    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Intempéries : La Lydec mobilise 358 agents sur le terrain
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 06 - 01 - 2021

5 janvier 2021 : les fortes pluies qui se sont abattues sur la métropole ont causé des débordements dans plusieurs quartiers. La direction générale de la Lydec s'est tout de suite mise en alerte et a renforcé ses équipes pour limiter les dégâts matériels.
Un état des lieux sur les forces mobilisées et l'état d'avancement des deux projets phares d'assainissement sur la Route Nationale 1 (Errahma et Hay Hassani) et Hay Sadri a également été diffusé pour informer les Casablancais.
Les détails.
Suite aux prévisions météorologiques annoncées par la Direction générale de la météorologie annonçant de fortes pluies sur le territoire du Grand Casablanca pour le 5 janvier, la Lydec assure que ses équipes se sont mises en situation d'alerte. Le renforcement des équipes a ainsi permis de déployer les moyens d'intervention sur le terrain. C'est un fait. Les pluies enregistrées étaient de forte intensité. «La moyenne des précipitations s'est établie à 33,7 mm entre 16 h et 22 h, avec un pic de 53 mm. Ces pluies ont été réparties sur tout le territoire du Grand Casablanca et ont affecté plus particulièrement les zones de Lahraouiyine, Médiouna, Tit Mellil, Ahl Loghlam, Dar Bouazza, Bouskoura, Hay Sadri, Moulay Rachid, Aïn Chock et Hay Hassani», expliquent les responsables de la Lydec sur la base du bulletin météorologique.
L'impact s'est traduit par des débordements sur les points bas, du fait de la saturation du réseau d'assainissement. Et plusieurs vidéos envoyées par les citoyens ont fait le buzz sur les réseaux sociaux… De leur côté, les services de la Lydec confirment le renforcement de leurs équipes pour limiter l'impact de ces pluies. La direction générale a, en effet, mobilisé 358 agents comprenant des cadres et des opérateurs d'intervention spécialisés dans l'assainissement. 233 unités (17 hydrocureuses, 19 minicureuses, 58 pompes, 132 fourgons et fourgonnettes, 7 véhicules 4×4...) ont été déployées, par ailleurs, sur le terrain pour les différentes interventions sur le réseau d'assainissement.
Et pour gérer les urgences des citoyens, la capacité de traitement du centre de relation clientèle (0522312020) a été triplée, par rapport à la normale. «Le dispositif de gestion de crise a été activé au niveau du Centre de veille et de coordination de Lydec (7/24) pour gérer cet événement pluvieux», assurent les responsables de l'opérateur.
Sur le plan de l'assainissement des eaux pluviales proprement dit, la direction générale de la Lydec a également tenu à revenir sur deux projets en cours et qui devraient être opérationnels à la fin de l'année 2021.
Le premier concerne la galerie de stockage des eaux pluviales à Hay Sadri. Lancés en décembre 2018, les responsables du projet attestent que «les travaux de réalisation de la galerie de stockage des eaux pluviales de Hay Sadri avancent conformément au planning préétabli». Ce projet vise à protéger le quartier Hay Sadri contre les inondations à travers le stockage durant les épisodes pluvieux d'un volume d'eau allant jusqu'à 14.000 m3. Concrètement, cette œuvre d'une longueur de plus de 1,3 km et d'une profondeur allant de 30 à 40 mètres protégera aussi l'avenue Mohamed Bouziane, le boulevard 10 Mars contre les débordements jusqu'à une intensité de pluie décennale (22 mm/heure). Le coût de l'investissement est de 182 millions de DH et sera financé par le délégataire de la ville de Casablanca.
Le système d'assainissement liquide de la Route Nationale n°1 (RN1) représente le second projet.
Egalement lancé à la fin de l'année 2018, il permettra la mise en place d'un système d'assainissement des eaux usées et pluviales. De cette manière, il servira à accompagner l'urbanisation des zones d'Errahma et de Hay Hassani. Il devra ainsi lutter contre les débordements en cas de pluviométrie de forte intensité dans ces zones. En clair, l'objectif est de protéger cette partie de Casablanca contre les inondations, mais aussi de collecter les eaux usées des lotissements en cours d'aménagement et ceux à venir et les acheminer jusqu'aux réseaux existants. En termes de financement, ce projet est pris en charge par le Fonds de travaux à hauteur de 313,5 millions de DH. «Les travaux ont démarré par la construction d'une station de pompage des eaux usées d'une capacité de 200 litres/s, d'une galerie souterraine d'une longueur de 3,4 km et d'une conduite de 410 mètres linéaires», attestent les porteurs du projet. Une enveloppe de 76,2 millions DH servira aux travaux d'assainissement des eaux usées et une autre dotée de 237,3 millions DH sera affectée aux travaux d'assainissement des eaux pluviales.
Il est clair que les intempéries survenues impacteront les quartiers, surtout ceux qui sont en cours d'assainissement. Les équipes continuent leurs interventions...
A suivre...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.