Maroc-Espagne: Vers une réconciliation    Réunion, ce jeudi, du Conseil de Gouvernement: Zoom sur la situation épidémiologique    Ce qu'il faut retenir du «grand oral» de Khalid Aït Taleb devant les députés    PLF-2022: Voici les principaux chiffres de l'intervention de Mme Fettah Alaoui devant le Parlement    Sahara: Le Koweït réaffirme son appui à l'intégrité territoriale du Maroc    Pass vaccinal : Bientôt des éléments de clarification de la part de la CNDP    Casablanca-Settat : les grands élus finalisent le projet de budget 2022    Maroc Telecom: le chiffre d'affaires à fin septembre 2021    Intelaka, IS, emplois…les grandes lignes du Projet de loi de Finances    Le nombre de Marocains qui utilisent Maroc Telecom    OCP Africa s'associe à l'USAID pour renforcer la sécurité alimentaire au Nigeria    Ryad Mezzour souligne la nouvelle feuille de route du secteur aéronautique marocain    Prime à la casse : 32.350 grands taxis et 22.000 petits taxis renouvelés à fin mai 2021    C'est le 12ème du Groupe LabelVie : Un magasin Atacadao ouvre à Kénitra    Retraite : La CIMR et l'AMSF signent une convention de partenariat    L'Egypte lève l'état d'urgence en usage depuis 2017    Soudan: Washington suspend 700 millions de dollars d'aide    En France, la perpétuité requise contre un dangereux terroriste algérien    Coup d'état au Soudan: La communauté internationale condamne    VIDEO. Le Trophée de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) fait escale au Maroc    «Je préfère mourir en mer que de rester en Algérie» : le régime militaire pour sa jeunesse vers le néant    "Trek des Gazelles" : Un voyage entre dunes et océan depuis la Cité de Mogador    Botola Pro D1 / 7ème journée : Trois matches au programme ce mardi    Covid-19 : ce qu'il faut savoir sur la pilule de Merck, traitement prometteur dont l'examen a débuté en Europe    Un nouveau narco-drone neutralisé à Sebta    Une campagne nationale de sensibilisation démarre ce lundi    Inde: Quatre morts et plusieurs blessés dans un incendie à Delhi    Prévisions météorologiques pour ce mardi    Six Soudanais et un Burkinabé interpellés : Mise en échec d'une tentative d'immigration clandestine entre Nador et Melillia    Adoption du pass vaccinal : Le satisfecit du gouvernement    Festival international du film sur l'art : Agadir abrite la 3ème édition du 20 au 22 novembre prochain    La 1ère édition de «Tanja Fraja», les 30 et 31 octobre    Israël annule l'avertissement sur les voyages au Maroc    Prime Covid-19: Khalid Ait Taleb annonce le versement de la deuxième tranche    Sahara marocain. L'Algérie démasquée à nouveau par l'ONU [Par Mehdi Hijaouy]    Début à Ryad des travaux du Sommet de l'Initiative verte du Moyen-Orient avec la participation du Maroc    Une Allemande de l'EI écope de dix ans de prison    Trois clubs marocains au lieu de quatre dans le périple africain    Liga : le Real toujours roi du clasico à Barcelone    36ème championnat arabe : Le Raja d'Agadir bat les Algériens de la JS Saoura (22-20)    «Chatarra» de retour sur les planches    L'Ensemble El Akademia se produira sur la place Hassan II de Dakhla    Tétouan accueille le 14è Forum international de Bande dessinée    ACNOM : Kamal Lahlou récompensé pour l'ensemble de son œuvre au service du sport    Kenya : Une expositions aux couleurs du Maroc    Site officiel de la HACA : L'amazigh y est désormais aussi    Deux événements en Arabie Saoudite dédiés au climat : Le chef du gouvernement représente le Souverain    Riad d'Ibn-Khaldoun à Fès : Une Fake news selon Mehdi Bensaïd    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Kalila Bounaylat : «Je serai attentive aux besoins des artistes»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 17 - 09 - 2021

Entretien avec Kalila Bounaylat, actrice et parlementaire du RNI
Elle est plutôt connue pour être actrice. Récemment, elle s'est portée candidate aux élections et vient de rafler un siège au Parlement. Ainsi, elle portera les deux casquettes d'artiste et de parlementaire. De quoi faire sa renommée davantage. Dans cet entretien, Kalila Bounaylat révèle son émotion après sa victoire aux élections. Elle s'exprime également sur son attachement aux actions politiques voire socioculturelles depuis belle lurette. L'artiste, qui n'hésite pas en outre à dévoiler les raisons d'avoir opté pour le RNI, envisage non seulement de défendre les intérêts de ses pairs mais aussi ceux des citoyens en premier lieu.
ALM : Vous venez de rafler un siège parlementaire après les élections du 8 septembre. Pourriez-vous partager votre ressenti avec nous ?
Kalila Bounaylat : C'est, pour moi, une grande joie et, à la fois, une grande responsabilité. Après cette victoire, je me sens davantage en phase avec mes idées et les valeurs que je défends.
Qu'en est-il de votre intégration au domaine politique ? Comment en avez-vous eu l'idée ?
Depuis mon enfance, j'ai baigné dans le travail politique et social. Déjà, ma famille, mes grands-parents, mes oncles et ma sœur sont actifs dans le Sud. Donc, mon intégration à la politique n'est que la juste nature des choses.
Alors pourquoi le choix du RNI (Rassemblement national des indépendants) ?
Au-delà du fait que cette formation politique soit conduite par un homme de grande valeur qui a déjà prouvé, par son travail, sa capacité à proposer une réponse réalisable aux problèmes de notre société, le RNI est le parti dont les idées et les valeurs sont le plus en adéquation avec ce que je veux défendre, à savoir la liberté et la solidarité. C'est aussi un parti pragmatique qui œuvre dans le concret pour répondre aux besoins et aux aspirations des gens.
Et quelles étaient vos connaissances en matière de politique avant de vous y lancer ?
Je pense que la politique est la continuation du travail socioculturel que je fais depuis des années. De plus, je me sens concernée par l'avenir de mon pays et les défis qu'il doit relever. C'est pourquoi je veux être active et citoyenne responsable.
Parlons un peu des artistes. Comment envisagez-vous de défendre leurs intérêts sous la coupole du Parlement ?
Je vais plutôt défendre les intérêts de tous les Marocains surtout ceux qui en ont le plus besoin et cela dans tous les corps de métier. En fait, j'ai été élue par les Marocains en général et non par une corporation. D'ailleurs, je serai fière de représenter tout le monde et cela de manière désintéressée. Mais cela n'empêche pas que je serai attentive aux besoins des artistes.
Après votre candidature aux élections, vous avez eu des détracteurs. Que leur répondez-vous ?
Je n'ai, personnellement, rien à dire aux détracteurs car j'ai appris que c'est mon travail et mon implication qui répondent à ma place. D'autant plus que je suis motivée et consciente de mes responsabilités.
Auriez-vous des projets ?
Mon grand projet pour l'instant est d'être à la hauteur de cette nouvelle responsabilité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.