Immobilier: Les prix en hausse de 0,4% au T2    Revue de presse quotidienne de ce mercredi 17 août 2022    Biden signe la loi sur la réduction de l'inflation    Selim Amallah décline une offre de l'Olympiakos    Mdiq-Fnideq: les efforts se poursuivent pour circonscrire l'incendie de la forêt "Kodiat Tifour"    Egalement influenceuse et actrice: Safia Tazi chante «Ghandirha»    «Al Majdoubia» remporte le Grand Prix du Festival Al Fida National de théâtre    Chtouka Aït Baha à l'heure du salon provincial de l'artisanat    Algérie-Espagne : Les relations commerciales toujours suspendues    Le SG de l'ONU jeudi en Ukraine pour une rencontre avec Zelensky et Erdogan    Cours des devises du mercredi 17 août 2022    Jeux de la solidarité islamique : Cinq médailles de bronze pour le Maroc    La bonne gouvernance s'étend à la société civile    Accidents de la circulation: 20 personnes décédées et 2.244 autres blessées    Forêt    Casablanca : Kidnapping, séquestration et viol : 10 ans de prison ferme pour un jeune voyou    Saisie de cocaïne à Rabat et d'ecstasy à Meknès    Jerada: trois morts par asphyxie au dioxyde de carbone dans un puits d'extraction de charbon    Découverte macabre à Fkih Ben Salah    A l'initiative du CRI : Souss-Massa se mobilise pour «Ouled Leblad»    Jerada : Trois personnes mortes asphyxiées dans un puits de charbon    Intérieur: vaste mouvement des agents d'autorité touchant 43% de l'effectif    Tunisie: la nouvelle constitution adoptée à près de 95% des voix    Universités marocaines : Grandes absentes du Classement de Shanghai    Mouvement de mutation dans les rangs des agents d'autorité, 1.819 agents concernés    Automobile : Le Maroc importe 1,1% de voitures espagnoles en 2021    Programme PRIM : 5 projets en matière de migration sélectionnés dans l'Oriental    «La Marocanité du Sahara, une vérité incontestable, le plan d'autonomie, un choix stratégique»    La tribu Ouled Dlim réitère son engagement au processus de développement régional    En attendant fin novembre prochain...    Au moins 50 morts depuis juin au Nigeria    L'armée se retire du Mali après plus de neuf ans d'intervention    Un film brésilien remporte le Léopard d'Or    La pièce « Al Majdoubia » de Sami Saâdallah remporte le Grand Prix    Casablanca / Film éducatif : « La dernière vague » décroche le Grand Prix    Khadija El Bidaouia rassure ses fans et garde espoir (VIDEO)    La Turquie annonce le départ de 5 navires supplémentaires de céréales ukrainiennes    20e édition de L'Boulevard : Le Tremplin du 23 au 25 septembre au R.U.C Casablanca    Crise sino-américaine : Mise en garde US contre les manœuvres chinoises "irresponsables"    Football : le tirage au sort de la Botola Pro D1 et D2 le 19 août    Tournoi feu Ahmed Ntifi : L'Oriental accueille la 34ème édition    Lions de l'Atlas. Adil Ramzi: «Je contacterai Ziyech, une fois nommé adjoint de Regragui»    Ligue des champions de la CAF (Dames) : L'AS FAR exemptée des éliminatoires zonales en cours (Agadir)    Immigration clandestine: L'UE alloue 500 millions d'euros pour soutenir le Maroc    Le jury du Prix international Booker 2023 présidé par la Franco-marocaine Leïla Slimani    Hakim Ziyech toujours une priorité d'Erik ten Hag    Kitesurf : La 7ème édition de «Dakhla Downwind Challenge» se poursuit jusqu'au 20 août    Afrique du Sud: Jacob Zuma bataille contre son renvoi en prison    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Enfin des œuvres sociales pour 10.000 fonctionnaires
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 07 - 07 - 2022


Fruit de l'accord social du mois d'avril
Ce nouveau texte de loi vise à créer une institution commune pour la promotion des œuvres sociales au profit des fonctionnaires et agents de l'administration publique ne disposant pas déjà d'une fondation similaire.
Bonne nouvelle pour les fonctionnaires. La Chambre des conseillers, dans sa séance plénière tenue le mardi 5 juillet 2022, a approuvé à l'unanimité une proposition de loi portant création et organisation d'une fondation commune pour la promotion des œuvres sociales au profit des fonctionnaires de l'administration publique. Le vote s'est déroulé en présence de Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et de la réforme de l'administration,
Cette approbation intervient après la présentation de ladite proposition de loi devant la commission parlementaire permanente chargée de l'éducation, des affaires culturelles et sociales à la Chambre des conseillers le mercredi 29 juin 2022 qui a donné son feu vert à l'unanimité par la suite.
Ce nouveau texte de loi vise à créer une institution commune pour la promotion des œuvres sociales au profit des fonctionnaires et agents de l'administration publique ne disposant pas déjà d'une fondation similaire et dont le nombre atteint environ 10.000 femmes et hommes employés appartenant à 12 secteurs ministériels différents. Ces derniers pourront ainsi bénéficier de différents services sociaux, étant donné le rôle important joué par ce genre d'institution dans l'amélioration de la situation sociale des fonctionnaires en fournissant un certain nombre de services importants, notamment la santé, le logement, les centres d'estivage et les prêts.
Dans ce sens, la fondation des œuvres sociales facilitera, entre autres, l'acquisition ou la construction de logements par les personnes concernées. Il sera également question de l'élaboration d'une vision pour la création d'un système de retraite complémentaire ainsi que d'un système de couverture complémentaire santé en faveur des employés concernés. La Fondation s'efforcera également de rapprocher les activités culturelles, récréatives et sportives des personnes concernées et d'accorder des allocations spéciales aux orphelins en cas de décès d'un fonctionnaire.
Selon les responsables, la création de cette institution vise en outre à connecter les moyens et rationaliser les contributions de l'Etat pour le financement des œuvres sociales ainsi qu'à améliorer la qualité des services rendus aux bénéficiaires.
Dans une allocution, la ministre a salué les efforts fournis par les membres de la commission de l'éducation, des affaires culturelles et sociales en plus des membres de la sous-commission émanant de celle-ci, notamment pour le travail effectué pour parvenir à une formule consensuelle concernant la proposition de loi. Le ministre a également mentionné l'approche adoptée par le gouvernement, qui vise à s'ouvrir à l'institution parlementaire, à développer les relations avec les parlementaires et à interagir positivement avec les initiatives législatives.
A noter enfin que ce nouveau texte de loi vient traduire le contenu de l'accord social conclu entre le gouvernement et les centrales syndicales le 30 avril dernier avec la participation de Ghita Mezzour en sa qualité de présidente de la Commission du secteur public. La proposition de loi vient également en harmonie avec les directives royales appelant à renforcer l'effort national pour la consolidation des fondements de l'Etat social.
Accord social
C'est à la veille de la fête du travail que le gouvernement, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et les centrales syndicales les plus représentatives avaient signé le procès-verbal d'un accord social et une charte nationale du dialogue social, lors de la réunion de la Haute commission du dialogue social présidée par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.
Le procès-verbal de l'accord couvrant la période 2022 et 2024 a été signé par M. Akhannouch, le président de la CGEM, Chakib Alj, le secrétaire général de l'Union marocaine du travail (UMT), Miloudi Moukharik, le secrétaire général de l'Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), Naama Mayara, et les représentants de la Confédération démocratique du travail (CDT), Khalid Alami Houir, et Bouchta Boukhalfa, et le président de la Confédération marocaine de l'agriculture et du développement rural, Mohamed Ammouri.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.