Météo: les prévisions du mercredi 18 mai    Le Bahreïn exprime sa gratitude pour les efforts du Roi pour préserver l'identité d'Al-Qods    Sadiki : Déficit de 2 milliards de m3 des Les retenues des barrages à usage agricole    La Palestine souhaite bénéficier de l'expérience marocaine dans le domaine de la promotion de l'emploi    IRCAM/Chambre des conseillers : Une alliance pour consolider l'institutionnalisation de l'amazigh    En visite en Turquie, Abdelmadjid Tebboune a lourdement péché contre la bienséance    A Buffalo, Biden dénonce « le poison » du suprémacisme blanc    Le roi félicite le nouveau président somalien    Après 2 ans d'absence, le festival Jazzablanca fait peau neuve à Anfa Park    Alerte météo: il va faire chaud dans plusieurs villes du Maroc    [Urgent] Le gouvernement annule l'obligation du test PCR pour l'accès au territoire marocain    Annulation de la condition du test PCR pour l'entrée au territoire marocain    Aït Taleb: « L'hôpital de Tarfaya sera opérationnel en octobre prochain »    Casablanca : Interpellation du suspect impliqué dans le vol sous la menace de l'arme blanche d'une agence bancaire    Dacia Maroc dévoile la Sandero Streetway Artway    Le Maroc annule l'exigence du test PCR pour entrer sur le territoire    L'équipe nationale marocaine B remporte 9 médailles, dont une en or    L'Espagnole Nuria Parrizas Diaz en huitièmes de finale    Toyota affiche un bénéfice record de 36% en 2021    Les Palestiniens attachés à l'espoir légitime d'instaurer un Etat indépendant    Le Hassania d'Agadir et l'Olympic de Safi se neutralisent    Tournée de DYnamic et DJ Snoop au Maroc    Jihane Bougrine chante « Rahat El Bal »    Cinéma d'animation : quels rôles pour les pouvoirs publics ?    New-York : le Maroc prend part au Forum d'examen des migrations internationales    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 17 mai 2022 à 15H00    L'hypertension artérielle, une maladie mortelle et silencieuse    Les députés européens interpellés sur les violations systématiques des droits humains dans les camps de Tindouf    France : Elisabeth Borne à la tête de Matignon    Le legs abrahamique au cœur de l'unité et de la modernité de notre société    Réouverture des frontières de Ceuta et Melilla dans la joie après plus de 2 ans de fermeture    Les relations avec le Maroc sont « absolument importantes et stratégiques », affirme Grande-Marlaska    L'Académie du Maroc lance officiellement sa Chaire des littératures et des arts africains    Marrakech / "Reg'Art Surréel" : Une invitation à réfléchir sur la complexité de la réalité    Rabat : Hommage à feue Haja Hamdaouia le 28 mai, au Théâtre National Mohammed V    Meeting international Mohammed VI: Rendez-vous du gotha mondial de l'athlétisme    Manchester United : Marco Van Basten suggère à Erik Ten Hag de signer Hakim Ziyech    Les recettes touristiques en hausse de 80% à fin mars    Environ 800.000 agriculteurs inscrits à la sécurité sociale (M. Sadiki)    Défense nationale : Nouvelles orientations pour relever les défis du 21ème siècle    Finales de la CAF et de la Ligue des Champions : La Confédération confirme officiellement les dates, les horaires et les stades d'accueil    Fez Smart Factory: Son rôle débattu à l'Université Euromed    On connaît (déjà) la date de l'Aïd al-Adha 2022 au Maroc    L'OCP affiche une performance solide à T1 2022    Les dirigeants du Raja jettent l'éponge    Justice pénale : Le Maroc à la première vice-présidence de la 31ème session de la CCPCJ    Lions de l'Atlas : Hakim Ziyech aurait refusé de rencontrer Vahid Halilhodzic    Irak: plus de 2 000 personnes hospitalisées à la suite d'une tempête de poussière    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La police algérienne instrumentalise le crime odieux de Djamel Bensmail pour attaquer le Maroc
Publié dans Barlamane le 18 - 08 - 2021

Algérie Part accuse la police algérienne de détourner les motivations derrière le meurtre barbare de Djamel Bensmail pour servir la propagande politique. Selon le media online, Farid Zineddine Bencheikh, patron de la DGSN, a lors d'une réunion organisée lundi dernier à Alger donné le mot d'ordre suivant : broder un récit sur la non implication totale des policiers relevant de la sûreté urbaine de la Larbaâ Nath Irathen. Pour rappel, ces éléments ont laissé la population lyncher et brûler vif Djamel Ismaïl comme en attestent les vidéos tournées sur place qui ont envahi la toile.
La DGSN algérienne a discuté lors de sa réunion de lundi 16 aout « de l'exploitation de plusieurs autres éléments matériels » pour politiser l'assassinat « crapuleux et barbare » de Djamel Bensmail, survenu mercredi 11 aout dernier sous les yeux de la police passive, indignant et les Algériens et l'opinion internationale.
Voulant disculper ses hommes du commissariat central de la DGSN à Larbaâ Nath Irathen coûte que coûte et exploiter en même temps ce meurtre innommable, la DGSN a décidé officiellement, assure Media Part, « de communiquer à la Justice à travers la Police Judiciaire un dossier d'enquête qui inculpe uniquement le MAK, le mouvement séparatiste qui prône l'autodétermination pour la Kabylie, et accuse gravement le Maroc, le voisin de l'ouest honni et diabolisé quotidiennement par le régime algérien dans ses diatribes politiques ».
De ce fait, le rôle des éléments des Renseignements Généraux à l'origine de l'arrestation de Djamel Bensmail et sa remise à la Police Judiciaire pour audition approfondie « concernant les liens entre son militantisme en faveur du Hirak et ses activités caritatives en Kabylie en plein sinistre provoqué par les terribles feux de forêts depuis le lundi 9 août dernier », est évacué également.
D'une pierre deux coups. Effacer toute responsabilité des services de sécurité et crier au complot imputé au Maroc le pays voisin que le pouvoir algérien ne cesse de diaboliser pour masquer ses propres échecs, reconnaît le media.
Bizarrement, confie la même source, des sanctions qui prouvent l'implication des RG seront tout de même actées en catimini : « en interne, dans la plus grande discrétion, la DGSN envisage de suspendre plusieurs policiers à Tizi-Ouzou et Larbaâ Nath Irathen. Parmi eux, des responsables occupant des fonctions hiérarchiques importantes au sein des RG et de la sûreté de wilaya de Tizi-Ouzou » .
Algérie Part, révèle en outre, que la DGSN a d'ores et déjà communiqué sur cette histoire rocambolesque pour la vendre au public. La narration de la police algérienne relate des informations «trouvées» sur le téléphone portable de la victime, qui expliquerait les vraies motivations de l'assassinat de Djamel Bensmail. «Ces preuves et vérités sur l'assassinat seront communiquées prochainement par la justice», précise la source du media online. La DGSN dans son communiqué, poursuiteAlgérie part, parle de démanteler «une bande criminelle» qui était derrière «l'abominable plan » est classée « association terroriste » selon les déclarations mêmes «de ses membres arrêtés».
Malheureusement Djamel Bensmail, ne reposera pas en paix de la même manière qu'il a souffert le martyre en étant brûlé vif. Ses parents accablés de douleur qui avaient appelé la population algérienne indignée par le rôle patent de la police, à l'apaisement, sont mal rétribués par un régime qui souille la mémoire de leur fils lynché.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.