L'ONU lance la course contre la crise climatique    Liban: un enfant sur trois traumatisé un an après l'explosion (ONU)    Tunisie : l'Egypte exprime son «plein soutien» au président Saïed    L'ex-président de la CAF, Issa Hayatou, suspendu un an de toute activité relative au football par la FIFA    Maroc / USA : La coopération militaire prend son rythme de croisière    Attaque du pétrolier israélien: Washington pour une «réponse collective», Téhéran répondra à tout «aventurisme»    Tunisie: Saied poursuit la purge des ministres et les arrestations de députés    Message de condoléances de SM le Roi à la famille de l'actrice feue Fatima Regragui    Mobilité électrique : signature d'un accord de transfert de technologie Maroc-Brésil    Covid-19 : Le pic attendu « dans les tout prochains jours »    Abderrahmane Benbouzid : euphémisme ministériel face aux victimes du Covid    Visa for Movie Rabat: Une énième manifestation artistique reportée    SPECIAL MRE. Loin des yeux, près du cœur    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 3 août 2021 à 16H00    Covid-19: le Maroc reçoit 1 million de doses du vaccin Sinopharm    Une étude montre l'efficacité des vaccins contre les variants du Covid    Maroc-Algérie : Cette presse algérienne qui dédaigne la voie de l'apaisement !    JO 2020: le roi Mohammed VI félicite Soufiane El Bakkali    Performance mensuelle: la Bourse de Casablanca termine juillet en baisse    Pegasus : Ali Lmrabet, faux-monnayeur éhonté et fainéant complotiste    Elections professionnelles. Le rendez-vous du 6 août    « Forte hausse » du chômage au Maroc, même pour les diplômés    Tokyo 2020/Athlétisme: Le Marocain Soufiane Boukentar éliminé du 1er tour de 5.000 m    Covid-19 : l'Espagne prolonge son dispositif social pour les plus vulnérables    France: recrudescence des cas de Covid-19 et pression sur le système hospitalier    JO-2020: Le programme du mercredi 4 août (en heures GMT):    Parution. Le Manifeste: un voyage au bout des risques    Politique : Chabat quitte l'Istiqlal    Mobilité électrique : un accord de transfert de technologie conclu entre le Maroc et le Brésil    Tokyo 2020 : Grave affaire politique, l'athlète Krystina Tsimanouskaya menacée de prison en Biélorussie    Merci Soufiane    Niger : quinze militaires tués et six portés disparus après une attaque    Madagascar : nouvelles interpellations après un coup d'Etat déjoué    Des projets pilotes pour l'artisanat : Deux «Centres d'excellence» pour le Tapis et la Poterie    Inclusion financière : BAM met les bouchés doubles    Covid-19: le télétravail s'impose de nouveau    Chèques : Légère hausse des incidents de paiement en 2020    Le drapeau marocain illumine des édifices emblématiques du Monde    ONU : L'allaitement maternel est essentiel pour éliminer la malnutrition des enfants    JO 2020. Abdellatif Sadiqui qualifié pour les demi-finales du 1500 m    JO-2020 / 3000 m steeple : Soufiane El Bakkali, un champion en or    Visite guidée: voyage au cœur du Marrakech de l'art (Partie II)    OPCVM : Plus de 939 MMDH de souscriptions en 2020    Dalsinky, l'artiste qui réunit sculpture et peinture (Interview)    La découverte: Imane Benzalim, une femme de chœur    L'actrice Fatima Regragui n'est plus    L'actrice marocaine Fatima Regragui n'est plus !    Mort de Fatima Regragui, actrice populaire et engagée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



LMN'ART : Débarquement immédiat !
Publié dans Finances news le 23 - 06 - 2021

Difficile que de faire le choix d'une exposition plutôt qu'une autre tant les propositions pour un été arty sont nombreuses. L'une des plus alléchantes aura lieu du 25 juin au 25 août dans la sublime galerie Kent, à Tanger. Faouzi Laatiris, Batoul S'Himi, Kenza Benjelloun et Abdelkrim Ouazzani s'y installent pour s'exprimer, à travers une dizaine d'œuvres inédites (peintures, sculptures, installations, photographies et vidéos), sur la problématique du voyage.


Par R. K. Houdaïfa


Primo. Il convient de commencer par rappeler que de tout temps, le voyage a fasciné l'Homme. Sa réalisation provient d'un désir profond d'évasion et de découverte. Les artistes le représentent de manière imaginaire, réelle ou métaphorique, selon les thèmes abordés : sur la route, entre les deux rives, d'un monde à l'autre… Cependant, à l'heure où le déplacement «nous est actuellement empêché, ou en tout cas dont l'accès nous est terriblement restreint, tant par la pandémie que par les politiques européennes de visas», #Lmn'art (comme le Manar : le phare -ndlr) est une expo qui, concoctant un panel de fleurons des plus enchanteurs et des plus dérangeants de la création contemporaine, nous invite à relire le voyage d'une manière délicate, légère et sensuelle.

Secundo. Il n'y aurait pas lieu de s'étonner sur le choix du titre donné au rendez-vous. Indubitablement, il doit son nom à la sentinelle qui vogue sur le promontoire tel un bateau ivre, contre vents et marées, veillant sur la mer d'un œil vide et blanc pour éclairer la corniche, afin d'aider à la navigation en prévenant les marins croisant au large des dangers des rochers de la côte… Ainsi, si Aziza Laraki, la maîtresse de céans et le commissaire de l'expo, Omar Saadoune, ont opté pour le mot «Manar», c'est uniquement pour la fonction de ladite «chose». Car, quelle est la fonction d'une œuvre d'art si ce n'est nous aider, guider ou du moins inviter au voyage.

«#Lmn'art nous montre le chemin à emprunter pour nous évader», moyennant un nuancier assez élargi, ô combien puissant qui capte le regard. Une pure exaltation des sens s'ajuste à la contemplation du Burak à l'effigie d'Ibn Batouta de Faouzi Laatiris, des autocuiseurs et des Butagaz découpés de Batoul S'Himi, de l'effigie de l'Afrique dépouillée ou des baisers magrittiens interdits de Kenza Benjelloun, de la vidéo d'art From where comes the wind de Mounir Fatmi et du gentil monstre sacré d'Abdelkrim Ouazzani qui apporte une touche fantaisiste à #Lmn'art. Ici, on passe de la poésie à l'absurde en moins de temps qu'il n'en faut pour dire «Waow !», tant les univers, faits de contresens et de polysémies nous entraînent dans un tourbillon aussi délirant que juste jouissif.

«Mais les vrais voyageurs, selon Baudelaire, sont ceux-là seuls qui partent pour partir.» Sur ce, nous vous souhaitons un très beau voyage !


* Du 25 juin au 25 août 2021, Gallery Kent, 19 rue Jabha Watanya. Tanger


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.