Fès se penche sur les finances publiques    Dans le Haut Atlas, la population piégée par une sécheresse inquiétante    Compétitivité fiscale: Le Maroc gagne encore des places    Trois Casques bleus et un soldat tués au Mali    Agadir/Congrès international de l'arganier: Cap sur la recherche scientifique    Programme des principaux matchs de ce samedi 25 novembre    Maroc remporte la CAN 2017 Handi-Basket    Attentat dans le Sinaï: le bilan s'alourdit    Al Akhawayn a obtenu l'accréditation américaine NEASC pour 5 ans    Le Forum d'Ifrane plaide pour la création d'outils de financement innovants    La Dominique réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    L'ancien président brésilien Fernando Collor de Mello : « La mondialisation, un chemin vers la paix ».    Londres vise les premières voitures sans chauffeur    Insolite : L'amour sans frontières    Emmerson Mnangagwa devient le nouveau président du Zimbabwe    Driss El Yazami : La deuxième opération de régularisation vise le traitement d'au moins 82% des dossiers    Dimitris Avramopoulos : Le Maroc, un pays à même de contribuer à une gestion efficace de la migration    Europa League : Les grosses écuries s'en tirent à bon compte    Robinho condamné à neuf ans de prison pour viol en réunion    Oscar Pistorius, de l'Olympe sportive à la prison    Hausse des levées brutes du Trésor à fin octobre    Le Maroc réalise des progrès notables en matière de gouvernance économique    Divers    Pour une meilleure préservation de l'arganier    L'insoutenable calvaire de la femme marocaine    Les meilleurs films de tous les temps    Casablanca accueille la première édition de la "China Trade Week Morocco"    Ibrahim Maalouf dépoussière les morceaux de Dalida    Agadir accueille le 2ème Forum des avocats MRE    Botola Maroc Telecom : Le fauteuil de leader en jeu    2ème phase de la régularisation des migrants : Plus de 25.000 demandes recensées    Pistorius écope de 13 ans ferme    Visa For music : Des hommages à des figures nationales et africaines    « Visa for Music »: Le théâtre national Mohammed V vibre aux rythmes africains du groupe « Jouvay Fest »    Tanger Med: Saisie de plus de 15 kg de cocaïne et de 10 kg d'héroïne à bord d'un autocar venant de Belgique    L'OCP met en service sa nouvelle usine d'engrais    Air Arabia : changement sur les vols Fès-Marrakech    Un sit-in devant l'ambassade de la Libye à Rabat pour dénoncer la traite des êtres humains    AGRESSIONS DES ENSEIGNANTS: QUAND LA SALLE DE COURS DEVIENT UN RING!    Munir El Haddadi: «Je rêve de jouer le Mondial avec le Maroc, dont j'ai toujours chanté l'hymne national»    NEUF CLANDESTINS MAROCAINS SAUVES AU LARGE DE LA TUNISIE    Theresa May à Bruxelles, le coût financier du Brexit en vedette    Bombardier au taquet avec l'ONCF    Allemagne: Tout, sauf des élections !!!    Mondial 2018 : Le Maroc est-il un tirage "facile" ?    Des mini-concerts pour de grands futurs musiciens    L'Uzine rend hommage à son quartier    Rabat, « capitale africaine par excellence » pour Visa for Music    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'échec d'un plan algérien visant à noyauter le soufisme marocain
Publié dans HibaPress le 10 - 08 - 2017

Un réseau algérien accusé d'avoir falsifié des documents officiels, attribués au ministère marocain des Habous, vient de tomber. Son plan consistait à placer un Algérien à la tête de la «zaouia El Alawiya» marocaine. Le cheikh autoproclamé est actuellement en garde à vue.

Le ministère des Affaires islamiques et des Habous vient de recevoir une plainte, d'un genre particulier, de la part des responsables de la zaouia El Alawiya, une tariqa soufie très étendue à travers le Maroc.

Selon le quotidien Assabah de ce jeudi 10 août, qui affirme détenir une copie de cette plainte, les responsables de la zaouia ont exprimé leur étonnement après avoir découvert une lettre datant de janvier 2013, portant le sceau du département d'Ahmed Toufiq et les informant que l'Algérien Adlan Khaled Bentounès, par ailleurs auteur d'une recherche sur le soufisme, est le «nouveau cheikh de la Tariqa El Alawiya Echadilia Eddarkaouia»!

La réponse du ministère des Habous n'a pas tardé, dévoilant ainsi le pot aux roses: ledit document est falsifié dans sa forme et son contenu, puisque ni l'administration émettrice, ni le fonctionnaire signataire, ni le sceau utilisé n'ont jamais appartenu audit ministère.

L'affaire n'en restera bien évidemment pas là, puisque la justice est entrée en ligne, ordonnant à la police judiciaire de Taourirt de tirer au clair cette affaire. L'Algérien autoproclamé cheikh de la zaouia marocaine, résidant en France et qui aurait déjà nommé des représentants dans certaines villes marocaines du nord-est, est arrivé vendredi dernier à Oujda. Sûrement pour vaquer à ses fonctions usurpées. Mais, en lieu et place de ses disciples, il sera cueilli par les limiers de la PJ qui le transféreront à Taourirt en vue de lui demander de s'expliquer sur la falsification des documents officiels, l'usurpation d'une fonction religieuse et, éventuellement, de donner les noms de ses complices locaux et commanditaires étrangers.

En effet, selon un responsable de la zaouia El Alawiya, cette affaire est une nouvelle preuve des multiples tentatives de l'Algérie visant à noyauter le champ religieux au Maroc pour permettre à ses ouailles de s'y mouvoir et d'y diffuser ses idées subversives. Une affaire d'autant plus grave que le champ religieux au Maroc, qui comprend aussi les zaouias, les mosquées, les mausolées, relève directement des prérogatives du roi, Amir-el-Mouminine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.