Trump vante, malgré tout, le « succès » de son sommet avec Poutine    Aluminium/acier : La Chine va prendre de nouvelles mesures contre les USA    El Othmani souligne l'importance du préscolaire    Un «Marvel» marocain dans le pipe    Etats-Unis : Un policier tire à travers son pare-brise en pleine course-poursuite    Rallye Classic 2018 : Après la course, le chèque    Le carrefour des fournisseurs agroalimentaires débarque à Casablanca    Hyundai Ioniq : Couronne mondiale et féminine    L'odyssée musicale d'un loup solitaire    Mercedes-Benz : Un semestre historique    Le Maroc expose ses talents artistiques à Séville    Le Parlement accélère la cadence    Amende record pour Google !    Arabie Saoudite : Nordin Amrabat rejoint le club saoudien d'Al Nasr    Ronaldo à la Juventus : Flop pour l'appel à la grève chez Fiat    Air Arabia lance Tanger-Marrakech et Tanger-Marrakech-Dakhla    Fnideq : Arrestation d'un individu soupçonné d'avoir asséné des coups mortels à son épouse    Lahcen Chakiri: jusqu'au bout... du bac    La croissance du marché automobile européen s'accélère en juin    Conjoncture : Le moral des ménages stable    Oukacha fait son cinéma    Pour accueillir son Moussem culturel international et garantir sa continuité : Asilah mise sur la création d'une série d'établissements    «Hors les murs : Oujda» exposition à la Galerie Moulay El Hassan à Oujda    Android, le système d'exploitation mobile de Google    Migration: L'approche marocaine mise en exergue    Le «Polisario» aux abois...    L'Office des Changes veut régir l'activité de change manuel    Lutte contre le sida : Les financements manquent toujours !    Canicule, comment agir ?    Turquie : L'état d'urgence va être levé après deux ans de purges    Le spectre du Rif    Vidéo : La bourgeoisie marocaine caricaturée par The Tberguig !    Le Maroc fait son cinéma au Panama    « Pour en finir avec l'exception islamique », de Mohamed Cherif Ferjani    Alerte: Situation d'urgence pour la grande nacre en Méditerranée    Hervé Renard tweete sur son avenir    De grands champions internationaux de Kick-Boxing attendus à Laâyoune    Le train à grande vitesse est en phase de pré-exploitation    Ligue des champions d'Afrique: Le WAC arrache un nul de Conakry    Baccalauréat : la région de l'Oriental bon élève    Beach-volley : Agadir à l'heure du Championnat du monde    Edito : Choix de la facilité    Une décision, un enseignement    Il fait l'actu : Habib El Malki, président de la Chambre des Représentants    Moussem d'Assilah: Il faut briser le lien entre terrorisme et religions, selon M. Benaissa    Le Maroc face à la nouvelle guerre commerciale mondiale    Deuxième étoile pour la France sous une pluie de buts...!    Edito : En voie d'extinction    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





LES FAR DANS LA TOURMENTE:LA BASSESSE
Publié dans HibaPress le 14 - 12 - 2017


Les nostalgiques gardent aujourd'hui encore une certaine fraicheur de mémoire constante, qui prédispose une image exceptionnelle de ce que furent les FAR d'antan, les valeurs ajoutées qu'ils ont implantées dans les cœurs de tous les Marocains sans exception aucune car le « pèlerinage » au Stade d'Honneur une fois par an du temps de la célébrissime Coupe Mohammed V, avait été une magnifique occasion pour tous les Marocains du Royaume de venir découvrir le véritable représentant de toute la Oumma, s'acquérant la sympathie de tout un Peuple. Avec le temps, les FAR continuèrent de garder leur statut et avaient forgé une admirable situation au point que le public des FAR était celui par qui la politesse et la discipline s'appliquèrent !Tout le monde de se rappeler de la présence effective de plusieurs bataillons de l'Armée Royale installées spécialement aux gradins 12/13/14…Le bon vieux temps ou il n'y avait point place pour le moindre « Chaghab ».Juste après et avec autant de bonté, les FAR élevaient un nouveau genre de supporters plus familiaux, plus disposés et avec un enthousiasme remarquablement civilisé. Les FAR n'avaient jamais négligé de fructifier un si bel héritage dans les normes du respect mutuel sans aucune ingérence de fans dans les affaires du club. Cela avait permis d'instaurer un véritable écart, qui a autorisé l'Administration des FAR de gérer à sa manière ses objectifs bien loin de points de vue externes, qui ne sont nullement concernés ni de près ni de loin de ce qui touche le club. Une indépendance légitime qui a toujours caractérisé ce club dépendant d'une Institution respectable et respectée !!!Malheureusement tel n'est plus le cas, de nos jours, ou l'Administration actuelle des FAR s'était mise à genou, pour s'abaisser honteusement et misérablement au rang de supporters qui ne doivent jamais être de la même lignée d'un Corps aussi prestigieux assermenté qui ne doit admettre le moindre approche avec les civiles d'un genre aussi récalcitrant, ayant ainsi bafoué les règles élémentaires des Lois Militaires en vigueur, qui exigent des normes strictes et disciplinaires à l'encontre de toute rencontre externe, puisqu'il n'est point sommé d'agir de la sorte ou d'abdiquer, du moment que le club des FAR ,en étant une Association Sportive, doit s'exprimer essentiellement indépendamment de ses vraies valeurs et non être exposé aux exigences d'autrui, de plus n'ayant aucun rapport ni aucun lien de réservation auprès de cette honorable Institution. Ceux qui ont agis ainsi, en s'assayant à la même table et même enseigne que certains soi-disant chefs de file de supporters des FAR, ont mis le club des FAR dans de beaux draps, l'abaissant à un niveau pitoyable, déplorable, allant même jusqu'à soumettre l'équipe à entrer dans une phase de « chantage» déclaré, qui est arrivé, par le temps, à mettre le club sous la coupe de recommandations, d'exigences et autres ultimatums bien ficelés des supporters, qui sont donc allés plus loin dans leurs revendications car, hier encore ils ont obtenus la démission de deux membres influents de hauts grades,aujourd'hui furent les instigateurs du départ forcé de Amri et demain,solliciteront d'autres alternatives. Ils iront jusqu'à réclamer, et ils le font par banderoles interposées lors des rencontres des FAR, la destitution de toute l'Association,chercheront à obtenir des postes clés dans l'organigramme de l'Association et ce sera de l'impensable mais d'autant plus réel, puisqu'on leur avait bien ouvert cette voie d'approche et cette liberté de définir, qui ne devaient normalement, dans les pures règles de l'Institution Militaire, jamais avoir lieux!!!Autres temps, autres mœurs…On aura tout vu, vécu là ou a atterri soudainement un aussi prestigieux club, laissé aujourd'hui pour compte, dans un rang qui ne lui convient nullement et avec un Directoire qui n'a plus ce courage, cette sagesse ni cette rigueur qui caractérisaient l'Administration des FAR d'autrefois…C'est la chute vertigineuse vers la bassesse pure et simple !!! C'est écœurant et malheureux… d'en arriver là, dans cette situation si moralement et logiquement lamentables,pour un si légendaire club de la trempe des FAR !!!

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.