El Jadida : Moulay El Hassan préside la cérémonie de remise du prix du roi Mohammed VI    300 migrants envahissent l'enclave de Melilla, un mort    Béni Mellal: En état d'ébriété, un brigadier-chef provoque accident    Vidéo. L'artisanat marocain mis en valeur au salon du cheval d'El Jadida    Visite surprise de Laftit à Madrid    Ouverture d'une enquête après une tentative de viol filmée    La beauté de Chefchaouen et de Tanger mise en relief par TF1    Le Rwanda annonce un nouveau gouvernement composé à 50% de femmes    4e commission de l'ONU: Triste spectacle mercenaire    Affronter les pollueurs récidivistes!    Mairie de Casablanca: La propreté renvoyée aux calendes grecques    «Les fourmis prédatrices ou l'itinéraire d'un expulsé d'Algérie»    L'Affaire Khashoggi et la main de Washington…    Miss Liban perd son titre pour avoir posée avec Miss Israël    Sahara : De l'informel à l'officiel…    Les métiers du cheval: une filière en manque de profils adaptés    KACM – DHJ au sommer de la 5e journée    Malgré les aveux saoudiens, Trump et l'UE réclament plus de détails sur le meurtre de Khashoggi    Débats en profondeur et intellectuels d'ici et d'ailleurs    11è Festival de la Culture soufie à Fès : Les Femmes ouvrent le bal    «Pressa»…. le bonheur est ailleurs!    Mouloud Ou Hamouch mène en silence une bataille contre la maladie    Sa majesté le roi reçoit les condoléances du roi Salmane suite au drame Bouknadel    Les marcheurs de la faim toujours bloqués à la frontière mexicaine    Armes nucléaires: Trump fait un pas de plus vers l'unilatéralisme    Londres : 700 000 personnes manifestent contre le Brexit    Aller loin, y aller ensemble : Les start-up marocaines ont besoin de notre soutien    Faouzi Benzarti mis à la porte par la sélection tunisienne    Retour du droit à l'importation de 30% sur le blé tendre à partir de 2019    ESCA invite les professionnels de la comptabilité à un workshop gratuit    Le Maroc et la Tunisie peinent toujours à dynamiser leurs échanges    Une levée de fonds de 500M$ pour Careem    L'ONCF dément les rumeurs de piratage    Le Roi Mohammed VI charge Akhannouch d'élaborer une stratégie de développement agricole    Affaire Khashoggi : L'Arabie saoudite plaide coupable    L'Organisation des Etats de la Caraïbe orientale se dote d'une ambassade à Rabat    Arrestation d'une femme soupçonnée de port illégal d'un uniforme de police    Bundesliga : Le Bayern en opération sauvetage    Désillisions    Le Maroc refuse de jouer au gendarme de l'Europe    Liga : Barça et Real guettés par la crise    Premier League : Une manche show    Le Salon maghrébin du livre à Oujda, une ambitieuse contribution à la consécration de la coopération culturelle    Faiçal Ben primé au Festival international du film de Delhi    Bouillon de culture    Une sordide histoire de décapitation défraye la chronique à Mohammedia (Vidéo)    Mieux vaut pousser tôt au premier accouchement    Divers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





LES FAR DANS LA TOURMENTE:LA BASSESSE
Publié dans HibaPress le 14 - 12 - 2017


Les nostalgiques gardent aujourd'hui encore une certaine fraicheur de mémoire constante, qui prédispose une image exceptionnelle de ce que furent les FAR d'antan, les valeurs ajoutées qu'ils ont implantées dans les cœurs de tous les Marocains sans exception aucune car le « pèlerinage » au Stade d'Honneur une fois par an du temps de la célébrissime Coupe Mohammed V, avait été une magnifique occasion pour tous les Marocains du Royaume de venir découvrir le véritable représentant de toute la Oumma, s'acquérant la sympathie de tout un Peuple. Avec le temps, les FAR continuèrent de garder leur statut et avaient forgé une admirable situation au point que le public des FAR était celui par qui la politesse et la discipline s'appliquèrent !Tout le monde de se rappeler de la présence effective de plusieurs bataillons de l'Armée Royale installées spécialement aux gradins 12/13/14…Le bon vieux temps ou il n'y avait point place pour le moindre « Chaghab ».Juste après et avec autant de bonté, les FAR élevaient un nouveau genre de supporters plus familiaux, plus disposés et avec un enthousiasme remarquablement civilisé. Les FAR n'avaient jamais négligé de fructifier un si bel héritage dans les normes du respect mutuel sans aucune ingérence de fans dans les affaires du club. Cela avait permis d'instaurer un véritable écart, qui a autorisé l'Administration des FAR de gérer à sa manière ses objectifs bien loin de points de vue externes, qui ne sont nullement concernés ni de près ni de loin de ce qui touche le club. Une indépendance légitime qui a toujours caractérisé ce club dépendant d'une Institution respectable et respectée !!!Malheureusement tel n'est plus le cas, de nos jours, ou l'Administration actuelle des FAR s'était mise à genou, pour s'abaisser honteusement et misérablement au rang de supporters qui ne doivent jamais être de la même lignée d'un Corps aussi prestigieux assermenté qui ne doit admettre le moindre approche avec les civiles d'un genre aussi récalcitrant, ayant ainsi bafoué les règles élémentaires des Lois Militaires en vigueur, qui exigent des normes strictes et disciplinaires à l'encontre de toute rencontre externe, puisqu'il n'est point sommé d'agir de la sorte ou d'abdiquer, du moment que le club des FAR ,en étant une Association Sportive, doit s'exprimer essentiellement indépendamment de ses vraies valeurs et non être exposé aux exigences d'autrui, de plus n'ayant aucun rapport ni aucun lien de réservation auprès de cette honorable Institution. Ceux qui ont agis ainsi, en s'assayant à la même table et même enseigne que certains soi-disant chefs de file de supporters des FAR, ont mis le club des FAR dans de beaux draps, l'abaissant à un niveau pitoyable, déplorable, allant même jusqu'à soumettre l'équipe à entrer dans une phase de « chantage» déclaré, qui est arrivé, par le temps, à mettre le club sous la coupe de recommandations, d'exigences et autres ultimatums bien ficelés des supporters, qui sont donc allés plus loin dans leurs revendications car, hier encore ils ont obtenus la démission de deux membres influents de hauts grades,aujourd'hui furent les instigateurs du départ forcé de Amri et demain,solliciteront d'autres alternatives. Ils iront jusqu'à réclamer, et ils le font par banderoles interposées lors des rencontres des FAR, la destitution de toute l'Association,chercheront à obtenir des postes clés dans l'organigramme de l'Association et ce sera de l'impensable mais d'autant plus réel, puisqu'on leur avait bien ouvert cette voie d'approche et cette liberté de définir, qui ne devaient normalement, dans les pures règles de l'Institution Militaire, jamais avoir lieux!!!Autres temps, autres mœurs…On aura tout vu, vécu là ou a atterri soudainement un aussi prestigieux club, laissé aujourd'hui pour compte, dans un rang qui ne lui convient nullement et avec un Directoire qui n'a plus ce courage, cette sagesse ni cette rigueur qui caractérisaient l'Administration des FAR d'autrefois…C'est la chute vertigineuse vers la bassesse pure et simple !!! C'est écœurant et malheureux… d'en arriver là, dans cette situation si moralement et logiquement lamentables,pour un si légendaire club de la trempe des FAR !!!

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.