La DGSN ouvrira ses portes au public à Marrakech    IT Days : Journées de recrutement pour les métiers des Systèmes d'Information    Ligue des Champions : Le Wydad sort par la petite porte    El Othmani affirme que son gouvernement lutte contre la corruption    Partielles à M'diq-Fnideq : Le RNI l'emporte    2 priorités selon M. Benchaâboune, justice sociale et satisfaction des citoyens    Ebola de retour en RDC    ONU: Le Comité des 24 salue l'apport des élus des Provinces du Sud    Rapport Ramses 2019: «Il y a une grande attente d'Europe»    Sommet de Salzbourg: Brexit et migrations au menu    L'Boulevard 2018: Underground et bon enfant    Environnement et climat politique : Les mises en garde de Ségolène Royal    Le rapport de la commission du Parlement européen met en relief l'impact des efforts de développement sur les résidents des provinces sahariennes    Le chef de la diplomatie marocaine s'entretient avec son homologue mauritanien    La diplomatie au service de l'économie : Nasser Bourita appelle les représentations diplomatiques à promouvoir le label Maroc    Le Maroc n'est pas un havre de paix    Au moins 3 morts dans une fusillade aux Etats-Unis    L'Aquarius cherche un port pour 11 migrants secourus au large de la Libye    Theresa May humiliée à Salzbourg    Lancement d'un projet vert en faveur de jeunes diplômés en voie de réinsertion    Le Moghreb de Tétouan, club de la Colombe blanche, démarre la saison l'aile cassée    La Commission centrale de discipline a sévi    Sorties peinarde pour le Raja et délicate pour la RSB en Coupe de la CAF    Divers    Insolite : Eléphant électrocuté    Textile et tourisme, parents pauvres du marché halal    Angelina Jolie jouera dans le thriller "The Kept"    Un nouvel album pour Kanye West ?    La grosse colère de Harrison Ford contre les politiques    Rentrée scolaire: 7,9 millions élèves inscrits, dont 52% des filles    Averses orageuses localement fortes ce vendredi dans plusieurs régions du Royaume    Fraude fiscale. Les scandales en hausse en Espagne    Le chiffre d'affaire d'Oulmès affecté par le boycott    Kénitra : Un incendie ravage une usine de sucre    Alger entrave la coopération bilatérale et régionale    Attijariwafa bank : Une nouvelle offre publique de vente dans le pipe    Fifa : Trois anciens cadres du foot nord-américain suspendus à vie    Saad Lamjarred continuera à être diffusé sur Chada FM    1ère édition du Festival de la poésie arabe à Marrakech    Qui dit mieux… DHJ: 145 supporters pour un leader    Le WAC appelé à rebondir face à l'ESS pour une place au dernier carré    Turquie : Le Maroc participe à un Festival de soufies    INDH : Acte III    Arrestation à Casablanca de deux récidivistes pour leur implication présumée dans un homicide    Médecine légale : Le Conseil de gouvernement adopte le projet de loi    Mohamed Karim Lamrani n'est plus    Funérailles à Casablanca de Mohammed Karim Lamrani    Le film marocain «Razzia» de Nabil Ayouch en salles au Mexique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un navire des garde-côtes italiens accoste avec plus de 500 migrants en Sicile
Publié dans La Nouvelle Tribune le 20 - 06 - 2018

Le navire Diciotti des gardes-côtes italiens est arrivé mardi soir dans le port de Pozzallo (pointe sud de la Sicile) où il devait débarquer plus de 500 migrants, dont une quarantaine secourus il y a une semaine au large de la Libye par un navire de la marine américaine.
« Le Diciotti a finalement accosté à Pozzallo secourant ainsi 522 personnes », a tweeté le Haut commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés (HCR).
« Ils ont été secourus dans diverses opérations, 42 d'entre eux ont survécu à la noyade et ont urgemment besoin de soins et de soutien psychologique », a ajouté l'agence de l'Onu qui dit être présente aux côtés des autorités italiennes et des organisations humanitaires.
Une dizaine de ces migrants très déshydratés, dont six enfants, trois femmes et un homme, avaient auparavant été acheminés en priorité à Pozzallo et pris en charge par la Croix rouge italienne.
On ignore s'ils faisaient partie du groupe d'une quarantaine de migrants sauvés au large de la Libye mardi dernier et qui ont ensuite passé une semaine en mer, d'abord sur le USNS Trenton, un navire à grande vitesse de la marine américaine, et ensuite à bord du Diciotti sur lequel ils ont été finalement transportés. Au cours de leur sauvetage, une douzaine de corps sans vie avaient également été repérés par l'équipage du Trenton, qui avait toutefois privilégié le sauvetage des survivants, selon un communiqué de la marine américaine.
Un navire de l'ONG Sea Watch, appelé à la rescousse, se trouvait à proximité et avait offert son aide, à condition de pouvoir accoster avec ces migrants dans un port italien, ce que les autorités italiennes lui ont refusé.
Matteo Salvini, le ministre de l'Intérieur et nouvel homme fort de la politique italienne, a clairement fait savoir qu'il serait désormais impossible aux bateaux des ONG venant en aide aux migrants en difficulté au large de la Libye, de débarquer leur « cargaison humaine » dans les ports italiens.
Et conformément à ces nouvelles directives, le navire humanitaire Aquarius, avec 630 migrants à bord avait été contraint de rester au large des côtes maltaises avant de faire route vers l'Espagne où il a accosté dimanche après une semaine de mer.
Le nouveau ministre de l'Intérieur italien, qui a pris ses fonctions le 1er juin, accuse les ONG de se faire les complices des passeurs qui opèrent en Libye.
La justice italienne a pourtant classé mardi, faute de preuves, une affaire dans laquelle deux ONG, dont Sea Watch, étaient accusées d'avoir des liens avec ces trafiquants et d'avoir favorisé l'immigration clandestine en Italie.
« Nous voulons mettre fin à ce trafic d'êtres humains et s'il y a d'autres navires, d'autres ONG battant pavillon étranger, nous tiendrons le même raisonnement », a affirmé durant le weekend M. Salvini.
Ce dernier a promis mardi que l'Italie présenterait une proposition en matière de politique migratoire à ses partenaires européens d'ici « deux à trois jours ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.