Visite de Pompeo au Maroc: Le bilan    Représentativité politique des femmes: Partis et ONG interpellés    Opep: Membres et partenaires se retrouvent à Vienne    Taxe Gafa: Les hostilités relancées…    L'Otan adopte une déclaration finale    Informations    Enseignement: 2 écoliers sur 3 analphabètes!    Tilda Swinton, l'insaisissable icône du 7e art    Washington et Rabat déterminés à travailler de concert    La lutte contre la sextorsion requiert des mécanismes développés de surveillance et de traçage    Comment protéger vos données personnelles    "Microfracture" pour Hazard, forfait pour le clasico    Infantino va entrer au CIO en janvier    Le WAC vise une cinquième victoire face au Mamelodi Sundowns en Ligue des champions    Ralentissement économique attendu dans près des deux tiers des villes du monde en 2020-21    Une nouvelle antenne de la BERD inaugurée à Agadir    La filière oléicole assure une entrée de devises équivalente à 1,8 milliard de DH par an au Maroc    Bertrand Tavernier : L'arrogance est l'ennemi déclaré du réalisateur    Jeremy Thomas : L'inventivité est primordiale même sans budget    Le cinéma australien brille de mille feux à Marrakech    Académie du Royaume du Maroc : Concert mémorable de l'orchestre de l'opéra national du Pays de Galles    Le PLF 2020 passe le cap des Conseillers    L'AMMC présente son guide de lutte contre le blanchiment d'argent    PLF2020: le RNI remonté contre le PJD, à cause de l'article 9    Arribat Center en feu !    Australie: Des incendies fusionnent en un « mégafeu » au nord de Sydney    OCP MS devient le 1er centre certificateur Mobius au Maroc    Deuxième plainte de Huawei contre l'administration Trump    Nouvel élan pour les relations entre le Maroc et les Etats-Unis    70e anniversaire de l'OTAN: Le sommet de la discorde…    Quarts de finale de la Coupe Mohammed VI : Le Raja contre le MC d'Alger ou Al Quwa Al Jawiya d'Irak    Coupes africaines : Wydad-Mamelodi Sundowns, deux géants qui se connaissent bien    JO 2022 : Les organisateurs cherchent 39.000 bénévoles    Tous à Londres, personne à Madrid!    PCM-PLS-PPS: Un parti, un référentiel et un combat    18ème Festival international du film de Marrakech : Mouna Fettou dédie son hommage à son fils    «Jeshop.ma» : Un pop-up store mis en place au FIFM    Pyongyang s'inquiète d'une « rechute du gâtisme » de Trump    Hakimi en lice pour le titre des jeunes, Ziyech chez les grands    Lancement du plan national de lutte contre la mendicité des enfants    Salon de l'emploi : 1.000 postes à pourvoir pour une 1ère édition    Plusieurs partenariats ont été scellés lors du Forum économique Fès-Meknès : Des synergies innovantes se créent    «La mer est un personnage principal dans Lalla Aïcha»    Les Verts sont à Kinshasa. Coulisses d'un voyage    Le Congrès va entamer la rédaction de l'acte d'accusation de Trump    Fondation Al omrane : La 1ère classe préscolaire ouvre à Charafate    Météo: le temps qu'il fera ce vendredi    L'éducation à la petite enfance se porte bien, mais …    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





7,8 MMDH pour lutter contre les disparités en milieu rural, annonce Akhannouch
Publié dans La Nouvelle Tribune le 01 - 11 - 2019

Le ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, Aziz Akhannouch, a indiqué, jeudi à Rabat, qu'un montant de 7,88 milliards de dirhams (MMDH) a été affecté au titre de l'année 2020 au financement du programme de lutte contre les disparités territoriales et sociales en milieu rural.
Le ministre a précisé, dans un exposé devant la commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants consacré à la présentation du projet du budget sectoriel de son département pour l'année 2020, que 3,42 MMDH de ce montant seront assurés par le Fonds de développements rural et des zones de montagne (FDRZM), et ce pour promouvoir le désenclavement (71 pc), renforcer les infrastructures scolaires (10 pc) et les infrastructures sanitaires (3 pc) et l'alimentation en eau potable (12 pc) et en électricité (3 pc).
M. Akhannouch a fait remarquer dans ce sens que les ressources du budget du développement rural ont connu une augmentation globale de 27 pc durant les années 2019 et 2020, à la faveur d'une hausse du budget de l'investissement, évaluée à 28 pc.
S'agissant du programme de développement des zones oasiennes, de l'arganier et des zones de montagne, le ministre a indiqué qu'il sera procédé à la consécration de 95 millions de dirhams (MDH) pour la réalisation de nouveaux projets en partenariat avec les acteurs locaux selon des orientations stratégiques, et au lancement et la poursuite de réalisation de projets dans le cadre de la coopération internationale pour un investissement d'environ 200,2 MDH (Fonds vert pour le climat =100 MDH=, Fonds d'adaptation au changement climatique =4 MDH=, la coopération belge =20,5 MDH=, la coopération allemande =35 MDH= et d'autres bailleurs =40,7 MDH=).
Il a également annoncé la poursuite de la réalisation du projet de développement rural dans les montagnes de l'Atlas avec des financements de l'ordre de 184 MDH, mettant l'accent sur le développement des filières de production animale et végétale, le développement et la valorisation des produits agricoles et sur les opérations d'aménagement hydro-agricole et l'aménagement de routes rurales.
Pour ce qui est de l'aménagement et du développement des forêts, le ministre a indiqué que le programme du ministère porte sur la plantation de 18.500 hectares, l'amélioration des pâturages sur une superficie de 7.700 hectares et la production de plants forestiers, ajoutant que d'autres actions sont également prévues, telles que la valorisation de l'économie forestière et le développement des structures de l'économie sociale et solidaire.
Selon M. Akhannouch, les ressources du budget de fonctionnement et d'investissement dédié aux eaux et forêts ont enregistré une hausse de 6,5 pc en comparaison avec l'année 2019 (+15 pc pour le budget de fonctionnement et +3 pc pour l'investissement).
Les ressources du budget du secteur de l'agriculture, ont évolué de 9 pc entre les années 2019 et 2020, a encore ajouté le ministre, faisant savoir que le Fonds de développement agricole a affecté 1,9 MMDH pour appuyer des projets d'irrigation localisée, 300 MDH pour encourager la production de semences, soit une hausse estimée à 28 pc, 240 MDH pour encourager et appuyer le volume des subventions pour l'exportation des produits agricoles (+9 pc), 120 MDH pour soutenir les unités de valorisation de la production agricole (+111 pc).
Par ailleurs, M. Akhannouch a fait savoir que le budget consacré au titre de l'année 2020 au secteur de la pêche maritime se chiffre à 819,9 millions de dirhams, dont 509,8 MDH pour le fonctionnement (62 pc) et 310,1 MDH pour l'investissement (38 pc).
Il a poursuivi que les projets programmés dans le budget dédié à l'investissement concernent le soutien au Fonds de développement de la pêche maritime (100 MDH) et ce, pour l'achat notamment d'équipements de sauvetage et de sécurité maritime au profit des canots de pêche traditionnelle, le renforcement du contrôle des activités de pêche maritime et l'acquisition d'un système informatique.
D'après le ministre, les multiples programmes prévus au titre de l'année 2020 concernent aussi les projets aménagés et intégrés de pêche maritime et la pisciculture avec un investissement de 34,2 MDH.
De même, un montant de 35,6 MDH sera consacré à l'équipement des services centraux et extérieurs, 6,35 MDH pour des structures en charge de la formation, 8 MDH pour la construction d'un centre de formation professionnelle de pêche à Mohammedia, 8 MDH pour l'édification du siège de la délégation de la pêche maritime à Boujdour, a-t-il dit, relevant que le budget du secteur englobe également une subvention pour les établissements sous tutelle de l'ordre de 109,7 MDH.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.