Le rapprochement "historique" entre le Canada et le Maroc permettra aux deux pays de travailler sur les grands enjeux du monde    LDC Afrique: Pour suivre le derby Maghrébin WAC-USMA    Zalar Agri réussit à lever 24 millions de dollars auprès de l'IFC    La ministre espagnole des AE inaugure le nouveau siège du Consulat général d'Espagne à Rabat    Programme des principaux matchs du vendredi 24 janvier    Le Maroc reconnaît le gouvernement de Bolivie    Irak : des milliers de manifestants réclament le départ des troupes américaines    Coronavirus : la Grande muraille de Chine et Disneyworld Shangai fermés à cause de l'épidémie    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Wuhan Coronavirus Could Hit China's Economy Harder Than SARS    mWellness Group prévoit d'investir 200 MDH au Maroc d'ici 2025    U.N. Suggests Bezos' Phone Was Hacked Using Saudi Crown Prince's Account    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    Domaine maritime : Les députés donnent leur feu vert    Le Raja accroché à la veille de son départ en Tunisie    Vie des «pros» marocains d'Europe    Pas de hausse des taux des crédits bancaires en 2020    Le Maroc à la tête du groupe arabe de l'UNESCO    Proche-Orient: Trump promet son plan de paix dans les jours à venir    Coronavirus : L'ambassade du Maroc en Chine suit la situation de près    Fnideq : Saisie de près de 10.000 comprimés psychotropes    Trump doit être destitué car « le bien et la vérité comptent », affirme l'accusation    ONSSA : 17.641 tonnes d'aliments avariés détruites en 2019    Le Roi Mohammed VI félicite Chakib Alj, nouveau président du patronat marocain    Chakib Alj et Mehdi Tazi tracent de nouveaux horizons pour la CGEM    Dakhla : débats sur le rôle des anciennes bibliothèques dans la documentation civilisationnelle et culturelle du Sahara marocain    Rencontre entre le Monarque et le Roi du Bahreïn à Rabat    Indice de perception de la corruption 2019 : Le Maroc perd 7 places    Voici le temps qu'il fera ce vendredi    Mercato : Le Hellas Vérone négocie avec l'AC Fiorentina pour Amrabat    «Sourtna», quand de jeunes photographes prennent d'assaut le Fort Rottenbourg    Le Souverain accorde une audience à l'archevêque de Rabat    Les députés russes approuvent les amendements constitutionnels de Poutine    S.M le Roi reçoit plusieurs ambassadeurs étrangers    Ecologique pendant son utilisation, la trottinette électrique l'est un peu moins lors des phases de production et de recyclage    Divers Economie    Le foncier confronté à des contraintes importantes en termes d'harmonisation et de convergence des objectifs et des actions    Réunion du Bureau de la Chambre des représentants    La ménopause prématurée augmente le risque d'avoir des problèmes de santé à la soixantaine    Ziyech victime d'une déchirure musculaire au mollet    Yassin Ayoub signe au Panathinaïkos    Mohamed Wahab désigné meilleur officiel technique africain 2019 par la CAA    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    A Essaouira, le travail de mémoire commune des juifs et des musulmans    Parution de l'ouvrage "Renouveau pour le Maroc" de ses coauteurs Abdelaâli Benchekroun et Nour-Eddine Saoudi    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Moscou va expulser deux diplomates allemands en mesure de représailles
Publié dans La Nouvelle Tribune le 12 - 12 - 2019

Moscou a annoncé jeudi l'expulsion de deux diplomates allemands, en représailles à la décision de renvoyer deux Russes après le meurtre commandité, selon l'Allemagne, d'un ancien combattant séparatiste tchétchène à Berlin.
Le ministère russe des Affaires étrangères a convoqué jeudi l'ambassadeur allemand Géza Andreas von Geyr pour lui signifier que « deux collaborateurs de l'ambassade d'Allemagne avaient été déclarés +persona non grata+ et avaient sept jours pour quitter » la Russie.
Le 4 décembre, le gouvernement allemand avait annoncé que deux membres de l'ambassade russe devaient immédiatement quitter le pays, Berlin reprochant à Moscou de ne pas « coopérer » avec l'enquête sur le meurtre le 23 août, en plein jour dans un parc du centre de la capitale allemande, d'un Géorgien issu de la minorité tchétchène du pays.
La Russie avait immédiatement indiqué qu'elle allait aussi expulser deux diplomates allemands. Cette décision a été formellement signifiée jeudi. Cependant, le président russe Vladimir Poutine avait assuré lundi que ces expulsions mutuelles ne constituaient pas pour autant une « crise » diplomatique, assurant aussi que Moscou allait « tout faire » pour aider l'Allemagne à élucider le crime en question.
La victime, âgée de 40 ans et identifiée comme Tornike Khangochvili, mais aussi connue sous le prénom de Zelimkhan, avait été tuée de trois balles par une arme avec silencieux. Des témoins ont évoqué une véritable « exécution ».
Le parquet fédéral allemand, chargé des affaires d'espionnage, s'est saisi de l'enquête, Berlin relevant que le principal suspect est un ressortissant Russe de 54 ans, arrêté sous une fausse identité juste après les faits.
Pour la justice allemande, le crime a été commis « soit pour le compte d'entités étatiques de la Fédération de Russie, soit pour celui de la République autonome tchétchène », dirigée par l'autoritaire Ramzan Kadyrov.
– Séparatiste tchétchène –
De nombreux anciens combattants tchétchènes ont été tués alors qu'ils s'étaient exilés. Le cas le plus célèbre est celui du président séparatiste Zelimkhan Ianderbiev, tué dans une voiture par une bombe en 2004 au Qatar. Un assassinat pour lequel deux agents secrets russes ont été reconnus coupables.
Figure peu connue en Russie, Tornike Khangochvili a été un combattant du côté des séparatistes tchétchènes durant les années 2000.
Lors d'une conférence de presse en marge d'un sommet sur l'Ukraine lundi à Paris, Vladimir Poutine a affirmé que Khangochvili avait « participé de manière active à des activités séparatistes » et était recherché par les services russes, notamment pour avoir « organisé des explosions dans le métro de Moscou ».
La capitale russe a connu plusieurs attentats dans le métro, en 2004 et 2010 notamment, commis par la guérilla islamiste alors très active dans plusieurs républiques russes du Caucase du Nord.
La presse russe a cependant relevé, au lendemain de la déclaration de M. Poutine, que le nom de Khangochvili n'avait jamais été évoqué dans le cadre des enquêtes sur ces attaques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.