La terre a tremblé dans cette province du Maroc    En quarantaine à Agadir : 51 rapatriés victime d'intoxication    ONCF: 350.000 voyageurs depuis le 25 juin    L'ex-PDG de Platinum Power rebondit mais...    Investissement: 94 projets en cours de réalisation à Fès-Meknès    Trafic de drogue: Un réseau maroco-espagnol démantelé    Industrie culturelle: Les premières mesures avant la stratégie    Achraf Hakimi débarque à l'Inter Milan    "Night Walk" : Premier long métrage marocain distribué à Hollywood    Les stars de la musique appellent à sauver la scène britannique    Tom Hanks : Je ne sais pas quand est ce que je vais pouvoir reprendre mon travail    L'EN de futsal se hisse au 24è rang mondial    Les allégations algéro-polisariennes mises à nu devant le CDH    Les prix font un bond de 2,9% dans la métallurgie en mai    L'ouverture des frontières espagnoles aux Marocains conditionnée par la réciprocité    Rapatriement d'un nouveau groupe de Marocains bloqués en Egypte    Le Maroc appelle l'Unesco à plancher sur un multilatéralisme innovant, pragmatique et inclusif    L'ANP et l'AFD renforcent leur partenariat pour un développement durable et compétitif des ports    Le Maroc demande officiellement à Amnesty International d'apporter la preuve de ses accusations    Exposé de Mohamed Benabdelkader sur le schéma directeur de la transformation digitale du système judiciaire    L'ovalie nationale est plus que jamais sur la touche    Crise du Covid-19: le Maroc salué par la Commission européenne    Bourita: le Maroc ne peut accepter les allégations sans preuves claires    «En créer l'atmosphère nécessaire, d'unité et d'enthousiasme»    Mise à nu de la propagande de l'Algérie et du «Polisario» sur les droits de l'Homme au Sahara    Les médias palestiniens se félicitent de l'initiative du Premier secrétaire de l'USFP    Macron nomme Jean Castex nouveau premier ministre    Le groupe BCP dévoile une nouvelle organisation pour soutenir sa dynamique    Très touchée par La pandémie l'Espagne revient a La vie    Coronavirus: 319 nouveaux vendredi 3 juillet à 18 heures, 9160 guérisons au total    Premier League: Manchester City corrige Liverpool!    Quand les footballeurs marocains font le bonheur des clubs égyptiens    Liga: le Real Madrid creuse l'écart, Messi veut claquer la porte!    «L'art pour l'espoir»: 27 regards à l'ère de la pandémie    L'Espagne maintiendra les frontières avec le Maroc et l'Algérie fermées par manque de réciprocité    Le roi Mohammed VI a écrit au président biélorusse    Libération de dix humanitaires au Niger après deux semaines de captivité    France: Jean Castex Premier ministre à la place d'Edouard Philippe    Plus de 150 Marocains rapatriés d'Egypte    Bac à Casablanca: la belle initiative du caïd de Sbata (VIDEO)    A la demande du gouvernement, RAM devra céder 20 appareils et donc réduire ses effectifs du tiers    Coronavirus au Maroc-Situation à 10h: 246 nouveaux cas, 13.215 au total    Bac au Maroc: l'épreuve d'arabe a fuité sur Facebook    Un PJDiste ose : « Les Amazighs et les Juifs marocains d'Israël sont des traitres »    Remaniement : le Premier ministre français Édouard Philippe démissionne, son remplaçant désigné dans quelques heures    Le beau message de Bachir Abdou à Saad Lamjarred (PHOTO)    « Folle de lui » de TiiwTiiw & LACRIM enflamme la toile    Ali Essafi et Tala Hadid rejoignent l'Académie des Oscars    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





El Jadida et Azemmour privés de bus
Publié dans L'Economiste le 27 - 03 - 2012

Hier, c'était le 8e jour sans bus à El Jadida et Azemmour. Les employés de Azama-Bus sont en grève illimitée. La situation est beaucoup plus critique que ce que l'on peut croire. La seule société qui assure aujourd'hui le transport en commun par autobus dans ces deux villes a, en effet, du mal à avaler la pilule.
«Cette grève est illégale et injustifiée, car les employés n'ont pas suivi la procédure normale de préavis et ont cessé leurs activités sans nous faire part des raisons de leur décision», a indiqué à L'Economiste Othman Himy, directeur de Azama-Bus. De leur côté, les grévistes, affiliés à la Confédération démocratique du travail (CDT), expliquent leur colère par le non respect du Code du travail. Ils protestent contre leurs conditions de travail et revendiquent, entre autres, leurs bulletins de paie et une assurance-maladie. Le mouvement revendicatif des employés de Azama-Bus est entamé depuis le 3 février dernier. «Tous ces arrêts de travail rendent difficile les déplacements quotidiens des citoyens et perturbent l'organisation au sein de l'entreprise qui est aujourd'hui en situation assez difficile», souligne Himy. Le délégataire se dit prêt à engager un dialogue sérieux pour trouver les solutions possibles. A l'heure où nous mettions sous presse, une réunion était tenue entre les responsables locaux, les représentants des travailleurs et de la société pour discuter, trouver un terrain d'entente et mettre fin à la grève. En attendant le compromis, les autorités locales d'El Jadida et les collectivités locales déploient quelques autocars pour le transport des citoyens. Des milliers d'usagers se contentent ainsi du service minimum assuré par ces véhicules.
Par ailleurs, le management de la société Azama semble être déçu par le mouvement des salariés, d'une part, et par l'absence d'accompagnement et de soutien de l'autorité compétente, d'autre part. «Nous sommes restés en situation de concurrence déloyale pendant 9 ans (entre 1997 et 2006) et il nous est aujourd'hui difficile d'améliorer notre performance dans ces conditions», précise le directeur de la société. «Nous sommes loin, voire très loin de la rentabilité. Nous n'avons jamais bénéficié du Fonds de soutien au transport public du ministère de l'Intérieur, alors que nous en avons réellement besoin», conclut-il.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.