Saisi du compte bancaire du Raja    Tarifs douaniens: Les fabriquants de chaussures contre la procédure de Trump    12 morts et 1.946 blessés dans des accidents de la circulation en une semaine    Nike accusé de contrefaçon    Meknès. Un inspecteur de police fait usage de son arme pour arrêter un individu    La tension militaire mobilise le CCG et l'Opep    Violence dans les stades: Le débat encore (re)lancé    Accès à l'information: La génération data va consolider le droit...!    Parlement: Les conseillers peinent sur leur propre règlement    L'aide à l'éducation, un modérateur    Jésus, une grande figure biblique du Coran - Episode 7: Le Temple de Jérusalem    Le roi Mohammed VI adresse un message de condoléances à la famille de Tayeb Bencheikh    En Libye, la guerre est aussi économique    L'UNPL en rangs serrés    Arsenal a une longueur d'avance dans le dossier Ziyech    Divers sportifs    Divers    L'environnement de la sphère publique marocaine, impact sur la communication    Niki Lauda, miraculé de la F1, meurt paisiblement à 70 ans    Tous les bienfaits santé du poivre    La santé visuelle des chauffeurs professionnels objet d'une campagne médicale    S.M le Roi inaugure un Centre médical de proximité à l'arrondissement de Sidi Moumen    La CGEM octroie son label RSE    Ces tournages qui ont tourné au drame : Harry Potter et les Reliques de la mort    La faune et la flore à l'honneur lors de la journée internationale des musées    Adil Fadili : Les séries policières suscitent un intérêt grandissant du public    Huawei : Nouvelle salve de Washington contre Pékin    Autriche : Le chancelier Kurz confronté lundi à une motion de censure    Elections : Des dirigeants européens se mobilisent contre les populistes    Maradona appelle à boycotter un film sur lui    Conseil des ministres arabes de la Santé. Le Maroc réélu au bureau exécutif    Le Musée national d'histoire naturelle de Rabat célèbre la journée internationale des musées    La RSB fait l'essentiel à Berkane face au Zamalek, en attendant la confirmation au Caire    Nouveau coup dur pour Huawei    1998: retour des Lions pour une place au quart…    Seedorf : Le Maroc favori de la CAN    Aéroport Fès-Saiss : Hausse du trafic des passagers à fin avril 2019    OCP : Le chiffre d'affaires grimpe de 20%    Artcom'Sup intègre la World Design Organization    Lahoucine Bardaouz, un talent pluriel    L'autre dans le cinéma    Numérisation du système judiciaire : Signature d'une convention entre le barreau de Casablanca et la CDG    Côte d'Ivoire : Atlantique Assurances, filiale de la BCP, lance une offre dédiée aux agriculteurs de coton    PAM. Crise autour du 4e congrès national    Bouskoura : Trois ouvriers meurent par asphyxie dans un canal des eaux usées    L'enseignement supérieur passe au mode grève    Insolite : Soyez "gentils" avec la police nigériane    Vidéo – Coupe de la CAF : Le RSB marque un magnifique but dans le temps additionelace au Zamalek    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Institut français du Maroc, de la culture pour tous
Publié dans L'Economiste le 19 - 02 - 2019

Au total, plus de 300 jours de programmation et une vingtaine d'événements majeurs sont prévus dans les 12 instituts français au Royaume pour la saison culturelle de l'Institut français du Maroc 2019. Placée sous le signe de «Nouveaux horizons», cette édition promet «le meilleur de la culture française contemporaine et de belles collaborations franco-marocaines» autour de la musique, du théâtre, de la danse, du cinéma, des arts visuels, de la littérature et des débats d'idées.
L'évènement a été lancé en grande pompe vendredi 15 février, à la Résidence de l'ambassade de France à Rabat, en présence d'une pléiade de personnalités du monde de la diplomatie et de la culture.
Grâce à la culture, aux arts et aux idées, «nous construisons ensemble un monde de compréhension, de dialogue et d'humanité», a annoncé l'ambassadeur de la France à Rabat, Jean-François Girault, précisant que c'est tout le dynamisme de la relation entre la France et le Maroc et son constant renouveau qui seront matérialisés dans cette saison culturelle. Un dynamisme dont le point d'orgue sera certainement la magnifique exposition «Couleurs de l'Impressionnisme», portée par la Fondation nationale des musées du Maroc.
L'exposition-événement, fruit du partenariat entre la Fondation et le Musée d'Orsay, sera organisée, du 3 avril au 31 août 2019, au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain. Elle donnera à voir quelques chefs-d'œuvre des plus grands maîtres du mouvement pictural le plus populaire de l'histoire de la peinture: Monet, Degas, Renoir ou Cézanne.
Dans un autre registre, toujours du côté des arts visuels, l'exposition France eMotion emmènera le public dans une promenade inédite à la rencontre du patrimoine culturel français, au croisement entre photographie, réalité augmentée et animation numérique. La nouvelle BD arabe s'exposera, pour sa part, dans plusieurs villes, en présentant les œuvres d'une cinquantaine d'auteurs qui évoqueront le quotidien des grandes villes et exploreront des récits de l'intime.
Le désormais incontournable Festival international du cinéma d'animation de Meknès aura lieu du 22 au 27 mars 2019. L'évènement connaîtra la participation de quelques sommités du monde du cinéma d'animation, à l'instar de Didier Bruner (Kirikou et la sorcière), de Peter Steve (L'Age de glace) ou encore Michael Dudok de Wit (La Tortue rouge).
Toujours depuis la capitale ismaélienne, «La Cigogne Volubile» prendra son envol. Véritable temps fort de la saison culturelle France-Maroc, il s'agit d'un événement majeur et national dédié à la littérature jeunesse au Maroc, lancé en 2010.
Ateliers créatifs, rencontres pédagogiques et professionnelles, lectures, expositions, spectacles et projections, l'évènement a pour ambition de transmettre le goût de la lecture au jeune public marocain et de faciliter l'accès au livre, en partenariat avec le réseau des écoles publiques et privées, ainsi qu'avec des associations.
De grandes signatures de la danse française seront également au rendez-vous. C'est le cas de l'exposition du grand danseur chorégraphe français Philippe Découflé et Hervé Koubi. La musique classique sera présente avec Marc Coppey.
Le débat d'idées sera omniprésent à travers des cycles de conférences sur l'architecture, les dernières découvertes scientifiques et les sciences sociales. Une grande part sera dédiée aux jeunes avec notamment le Tribunal des générations futures et le Forum des jeunes leaders d'Essaouira.
Pour prolonger les soirées d'été, les Nuits du Ramadan et les Nuits électriques investiront cinq villes du Royaume, alors que le Nuit des philosophes investira comme à l'accoutumée les villes de Rabat et Casablanca. Comme le souligne la directrice générale de l'Institut français du Maroc, Clélia Chevrier Kolacko, la saison culturelle ne se contentera pas seulement de la diffusion, mais intégrera également la coproduction avec les artistes marocains, l'accompagnement des associations marocaines culturelles dans le développement de leurs compétences, ainsi que la promotion de l'échange entre les artistes français et marocains.
«Au-delà de la programmation, les antennes de l'Institut français au Maroc accompagneront l'émergence des talents dans la création et la diffusion de leurs œuvres au Maroc et en France, par le biais de 38 résidences artistiques et des concours», promet-elle.
A.Bo


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.