Sothema réalise un résultat net de 217 MDH en 2018    Enseignants contractuels/Gouvernement: Le bras de fer continue    Le MASI et la décélération de la croissance    FRMF : Mark Wotte limogé    JETMODE, l'événement mode de l'année !    "La Tbourida", candidate au patrimoine de l'UNESCO    Banque Centrale Populaire. La croissance toujours au rendez-vous    Qualifications CAN-2019 : Le Cameroun rejoint le Maroc et le Burundi entre dans l'histoire    Entreprenathon : L'ESSEC Afrique et l'EMI mettent le cap sur l'innovation et l'entrepreneuriat    Carburants : Le plafonnement des prix est entre les mains d'EL Otmani.    FICM de Tétouan 2019 : «La sueur des palmiers» de Radwan El-Kashef ouvre le bal    «Nous invitons les jeunes Marocains a exposé leurs talents»    Prix Terre de Femmes Maroc : agir localement pour changer le monde !    Californie. Un incendie dans une mosquée fait le lien avec Christchurch    Un Kenyan sacré meilleur enseignant du monde    Politiques budgétaires, commerce intra-africain et transformation digitale…. Les enjeux auxquels devraient faire face les pays d'Afrique    Trump accueille son « ami » Netanyahu en pleine campagne    Les principales conclusions du rapport d'enquête Mueller    News    Retenus en Syrie, les jihadistes de l'EI et leurs familles restent un danger    May entame une semaine cruciale pour le Brexit, et son propre sort    Vous avez dit classe politique !    Sahara. Un troisième round de négociations au programme.    CAN 2019: Les Lions de l'Atlas terminent en tête    Golf Presse Agadir: Une tradition qui gagne en maturité    L'UA a trouvé une bonne clé pour atteindre les objectifs de développement en Afrique    Divers    Fès:Coup d'envoi des sessions régionales du parlement de l'enfant    Une 'Caravane Verte' à Essaouira pour éduquer et sensibiliser à la protection de l'environnement    Education, "Do you speak Arabic"?    COM2019 : L'Afrique souffre encore de sa faible intégration régionale    Forum maroco-belge : Un premier événement intégrant la migration dans la coopération bilatérale    Bourita s'entretient à Marrakech avec la vice-secrétaire générale de l'ONU    Le Musée Mohammed VI est ouvert chaque jour jusqu'à 20h    Le Onze national se contente du nul blanc face au Malawi    Premier atelier des officiers de contrôle du dopage de la CAF en partenariat avec la FIFA    Edito : Talents gaspillés    Marrakech: Un brigadier de police utilise son arme pour arrêter un multirécidiviste    TOKYO: Les femmes protestent en ligne contre le port de talons hauts sur le lieu de travail    D'anciennes joueuses du FC Barcelone à Laâyoune pour encourager le football féminin au Maroc    Mohamed Benabdelkader : Pour un accès facile et décent des citoyens au service public    Lancement des travaux de construction d'un pont à haubans à Abidjan    Messi officiellement forfait pour Maroc-Argentine    Une cinquantaine de courts-métrages en compétition officielle au Festival international de cinéma d'animation    Les "Terrasses en scènes" à Fès    "Cambodia" de Taha Mohamed Ibn Slimane en avant-première à Casablanca    M. Hilale : Atténuer les effets des crises humanitaires, une priorité    Apatride de Narjiss Nejjar : Frontières intérieures…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Institut français du Maroc, de la culture pour tous
Publié dans L'Economiste le 19 - 02 - 2019

Au total, plus de 300 jours de programmation et une vingtaine d'événements majeurs sont prévus dans les 12 instituts français au Royaume pour la saison culturelle de l'Institut français du Maroc 2019. Placée sous le signe de «Nouveaux horizons», cette édition promet «le meilleur de la culture française contemporaine et de belles collaborations franco-marocaines» autour de la musique, du théâtre, de la danse, du cinéma, des arts visuels, de la littérature et des débats d'idées.
L'évènement a été lancé en grande pompe vendredi 15 février, à la Résidence de l'ambassade de France à Rabat, en présence d'une pléiade de personnalités du monde de la diplomatie et de la culture.
Grâce à la culture, aux arts et aux idées, «nous construisons ensemble un monde de compréhension, de dialogue et d'humanité», a annoncé l'ambassadeur de la France à Rabat, Jean-François Girault, précisant que c'est tout le dynamisme de la relation entre la France et le Maroc et son constant renouveau qui seront matérialisés dans cette saison culturelle. Un dynamisme dont le point d'orgue sera certainement la magnifique exposition «Couleurs de l'Impressionnisme», portée par la Fondation nationale des musées du Maroc.
L'exposition-événement, fruit du partenariat entre la Fondation et le Musée d'Orsay, sera organisée, du 3 avril au 31 août 2019, au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain. Elle donnera à voir quelques chefs-d'œuvre des plus grands maîtres du mouvement pictural le plus populaire de l'histoire de la peinture: Monet, Degas, Renoir ou Cézanne.
Dans un autre registre, toujours du côté des arts visuels, l'exposition France eMotion emmènera le public dans une promenade inédite à la rencontre du patrimoine culturel français, au croisement entre photographie, réalité augmentée et animation numérique. La nouvelle BD arabe s'exposera, pour sa part, dans plusieurs villes, en présentant les œuvres d'une cinquantaine d'auteurs qui évoqueront le quotidien des grandes villes et exploreront des récits de l'intime.
Le désormais incontournable Festival international du cinéma d'animation de Meknès aura lieu du 22 au 27 mars 2019. L'évènement connaîtra la participation de quelques sommités du monde du cinéma d'animation, à l'instar de Didier Bruner (Kirikou et la sorcière), de Peter Steve (L'Age de glace) ou encore Michael Dudok de Wit (La Tortue rouge).
Toujours depuis la capitale ismaélienne, «La Cigogne Volubile» prendra son envol. Véritable temps fort de la saison culturelle France-Maroc, il s'agit d'un événement majeur et national dédié à la littérature jeunesse au Maroc, lancé en 2010.
Ateliers créatifs, rencontres pédagogiques et professionnelles, lectures, expositions, spectacles et projections, l'évènement a pour ambition de transmettre le goût de la lecture au jeune public marocain et de faciliter l'accès au livre, en partenariat avec le réseau des écoles publiques et privées, ainsi qu'avec des associations.
De grandes signatures de la danse française seront également au rendez-vous. C'est le cas de l'exposition du grand danseur chorégraphe français Philippe Découflé et Hervé Koubi. La musique classique sera présente avec Marc Coppey.
Le débat d'idées sera omniprésent à travers des cycles de conférences sur l'architecture, les dernières découvertes scientifiques et les sciences sociales. Une grande part sera dédiée aux jeunes avec notamment le Tribunal des générations futures et le Forum des jeunes leaders d'Essaouira.
Pour prolonger les soirées d'été, les Nuits du Ramadan et les Nuits électriques investiront cinq villes du Royaume, alors que le Nuit des philosophes investira comme à l'accoutumée les villes de Rabat et Casablanca. Comme le souligne la directrice générale de l'Institut français du Maroc, Clélia Chevrier Kolacko, la saison culturelle ne se contentera pas seulement de la diffusion, mais intégrera également la coproduction avec les artistes marocains, l'accompagnement des associations marocaines culturelles dans le développement de leurs compétences, ainsi que la promotion de l'échange entre les artistes français et marocains.
«Au-delà de la programmation, les antennes de l'Institut français au Maroc accompagneront l'émergence des talents dans la création et la diffusion de leurs œuvres au Maroc et en France, par le biais de 38 résidences artistiques et des concours», promet-elle.
A.Bo


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.