Horst Kohler remet son tablier d'émissaire du SG de l'ONU pour le Sahara marocain    ONU : Chapeau aux casques bleus    Possible maintien du trend haussier des prix des carburants    Afroligue de Basketball: l'ASS en finale contre les angolais de Primero Agusto    Pronostics Cannes 2019    Tenue de la 6ème édition du SITeau à Casablanca    Banque privée : Les principaux requis de succès    Des services bancaires à portée de clic : La banque privée à l'heure du tout numérique    Festival Gnaoua et Musiques du Monde : 22 ans déjà !    Abus sexuels : Le Maroc classé 34ème pour la protection de l'enfance    Messi remporte le sixième Soulier d'or de sa carrière    Des morts et des blessés dans un accident de la circulation à Tanger    Ligue des Champions d'Afrique : Le Wydad évite le pire    Vidéo – Le WAC arrache le nul à 10 et ne se fait pas aider par la VAR (1-1)    Un juge suspendu pour avoir critiqué Donald Trump    Match nul pour le WAC    Noor Midelt I attribué au consortium mené par EDF    Mammifères    Un nouveau festival dédié à la «cuisine de rue»    Coupe d'Allemagne : La dernière danse de Robben    Lyon prépare son grand ménage d'été    La RSB tout près de sa première étoile africaine    Chine : Le contrat secret qui a sauvé des millions de vies    L'Unesco reproche aux assistants vocaux de véhiculer des "préjugés sexistes"    Délais de paiement des entreprises : L'Intérieur animé de bonnes intentions    Les personnes vivant seules souffrent plus de troubles mentaux    Les politiques de vaccination contre la rougeole insuffisantes pour contrer l'épidémie    S.M le Roi inaugure la section régionale du Centre national Mohammed VI des personnes en situation de handicap    Amir Al Mouminine préside la quatrième causerie religieuse du Ramadan    Habib El Malki : Les associations constituent un pilier essentiel pour les institutions    Recul des prix des actifs immobiliers au premier trimestre    Ces tournages qui ont tourné au drame : Resident Evil    Insolite : Enorme surprise pour des étudiants américains    Issam Kamal : Les textes de la chanson marocaine, à quelques exceptions près, n'ont pas encore atteint la qualité souhaitée    Evénements d'Al Hoceima : Le CNDH accueille des mères et membres de familles de détenus    Al Barid Bank: 16% des transactions réalisées via le canal mobile au T1-2019    «Génération Africaine, la force du design» : A la découverte d'une cinquantaine de designers africains    «En cas d'insuffisance rénale ou de dialyse, il faudrait s'abstenir de jeûner»    Khalid Naciri: «En hommage à celui pleuré, seul, à quatre mille kilomètres d'ici»    Selon un rapport du Conseil de l'éducation : A peine 83.000 handicapés décrochent un job    Certification de documents : L'administration traîne les pieds    Mohamed Saïd Afifi, le «Hamlet» marocain    Theresa May pose les armes    Plus de 30.000 tentatives d'immigration clandestine ont été mises en échec en 2019    La guerre contre l'Iran n'aura pas lieu    La politique sanitaire exposée en séance plénière de la Chambre des représentants    L'Everest pour la 23ème fois    Pas de cessez-le-feu en vue en Libye : Haftar reçu par Macron à Paris    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sociétés cotées: 14,6 milliards de DH de dividendes déjà acquis
Publié dans L'Economiste le 26 - 03 - 2019

Hors BMCE Bank of Africa et Ciments du Maroc, les revenus des huit autres plus fortes capitalisations du marché ont augmenté de 2,8% à 111 milliards de DH en 2018. Ce groupe va distribuer 75% de son résultat, avec un rendement du dividende variant entre 3 et 5%
A l'entrée de la dernière ligne droite des publications des résultats annuels, quelques grands noms comme BMCE Bank of Africa ou encore Ciments du Maroc manquent à l'appel. La compilation des résultats des huit autres membres(1) du Top 10 en termes de capitalisation boursière laisse apparaître une hausse de 2,8% des chiffres d'affaires à 111 milliards de DH. L'indicateur a progressé pour six groupes. En revanche, il recule chez LafargeHolcim et Cosumar.
Les bénéfices de l'ensemble sont restés stables à 19,3 milliards de DH. Les groupes bancaires (Attijariwafa bank et BCP) et Maroc Telecom ont eu un impact positif sur ces performances. En revanche, le contexte difficile dans le secteur de la construction et la poussée de la sinistralité automobile ont ralenti LafargeHolcim et Wafa Assurance. Le cimentier a vu ses profits chuter de 18% alors qu'ils ont dévissé de 26% pour la compagnie d'assurances.
A très court terme, LafargeHolcim ne prévoit pas un redressement significatif de la demande, mais continue d'investir pour l'avenir. L'entreprise bouclera la construction d'une nouvelle usine dans la région du Souss en 2020. Sa cousine Wafa Assurance, elle, doit renforcer ses investissements dans les nouvelles technologies notamment pour améliorer l'expérience client et contenir la hausse des sinistres dans l'automobile, une situation qui fragilise tous les assureurs.
Le redressement de la rentabilité est, en partie, à ce prix. Les entreprises agroalimentaires ont traversé une conjoncture difficile avec des impacts variés selon les opérateurs. Contrairement à Centrale Danone et Oulmès qui ont dû gérer un risque inédit (boycott) en 2018, ce qui a plongé leurs bénéfices, Cosumar, lui, a hissé ses profits à plus de 1 milliard de DH. En tenant compte du redressement fiscal, les bénéfices reviennent à 891 millions de DH.
Un rendement du dividende entre 3 et 5%
La stagnation des bénéfices de ce club ne va en rien affecter la rémunération des actionnaires. La masse de dividendes va augmenter de 3,5% à 14,6 milliards de DH. LafargeHolcim et Wafa Assurance qui ont le plus ralenti la croissance des bénéfices ont néanmoins maintenu leur dividende inchangé avec des coupons respectifs de 66 DH et 120 DH. Cela représente un rendement de 4% et 3,2% par rapport au cours du jeudi 21 mars. L'attractivité du rendement de la cimentière est soutenue par la baisse du cours.
Parmi les dix premières capitalisations du marché, Cosumar et Marsa Maroc offriront un rendement du dividende supérieur à 5%. La société de services portuaires proposera à la prochaine assemblée générale la distribution d'un dividende ordinaire de 9,3 DH par action en hausse de 16%. Cela représente un rendement du dividende de 5,15% par rapport au cours à la clôture du marché le 21 mars.
La création de valeur pour l'actionnaire est bien plus élevée puisque le cours a progressé de 15% sur un an. Maroc Telecom va comme d'habitude distribuer la totalité de son résultat, soit 6 milliards de DH! Cela représente un dividende de 6,83 DH par action en hausse de 5,4%. Le consensus marché est positif sur la valeur.
Les analystes anticipent une consolidation des performances de l'opérateur télécom grâce notamment à l'essor de la data. Upline Research prévoit une hausse moyenne de 7% des bénéfices du groupe sur les deux prochaines et Attijari Global Research 4,8% en moyenne.
Les valeurs bancaires ne sont pas les plus rémunératrices du marché avec un rendement autour de 3%. En revanche, elles restent des titres indispensables dans un portefeuille compte tenu de leurs fondamentaux.
-----------------------------------
(1) Maroc Telecom, Attijariwafa bank, BCP, LafargeHolcim Maroc, Taqa Morocco, Cosumar, Marsa Maroc, Wafa Assurance.
F.Fa


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.