Confinement: les Etats africains ont perdu plus de 100 milliards de dollars de recettes fiscales    Cyclisme: Prudence et sécurité, maîtres mots de la reprise    La province de Khouribga désormais indemne du coronavirus    Exclu-Al Bayane: Boutaib en discussion avancée avec un club de la Botola    Afghanistan: Les troupes US bientôt «at home»?    Coronavirus: une baisse de 54,6% du trafic aérien au mois de mars 2020    Coronavirus : 81 nouveaux cas, 8003 au total, jeudi 4 juin à 18h    Aérien: Ce que risquent de perdre les compagnies africaines    Le virus prépare une révolution monétaire    Parlement: Les conseillers préparent leur déconfinement    Spoliation: un juriste harcelé en France!    Reprise des vols: La Turquie conclut un accord préliminaire avec le Maroc    Casa-Settat: Le wali Ahmidouch anticipe l'après-confinement    Modèle de développement: Des pistes de relance pour Fès-Meknès    Covid19: 81 nouveaux cas ce jeudi à 18H00    Article 1062894    Yassine Boujouama signe son premier contrat pro avec Bordeaux    Débat sur la place de la culture dans le Maroc d'après-pandémie    Le tourisme et le transport seront essentiels à la reprise de l'économie nationale après la crise    Bientôt le retour du public dans les stades d'Italie    Hamza El Hajoui : Le sport joue un rôle économique et social créateur de valeur ajoutée et d'opportunités d'emploi    Retour d'expérience et stratégies de déconfinement    Cannes s'offre Wes Anderson, François Ozone et Steve McQueen dans la sélection officielle    La ministre de la Solidarité détaille son action devant la commission parlementaire des secteurs sociaux    La stratégie de développement durable remise sur le chantier    Les éclaircissements de la Chabiba ittihadia    Opération exceptionnelle d'établissement des CNIE pour les MRE    Covid-19 aidant, SAMIR met à disposition ses bacs de stockage    «Dire non ne suffit plus»    Des placements privés pour les filiales d'Akwa    Italie: le foot avec des spectateurs au stade, déjà?    Covid-19: Débat sur la place de la culture dans «le Maroc d'après»    Venezuela: La pandémie comme vecteur de rapprochement…    Des journaux nord-macédoniens soulignent la reconnaissance internationale croissante de la marocanité du Sahara    Rabat revient, doucement et sûrement, à la vie…    Enseignement français au Maroc: les parents d'élèves obtiennent des avancées    Pétrole: Les cours reprennent timidement    Le scénariste Hassan Lotfi n'est plus    Le Polisario dans la nasse de la justice espagnole    Youssouf Amine Elalamy lauréat du prix Orange du livre en Afrique    Prolongation de l'exposition "Maroc: une identité moderne" à l'Institut du monde arabe de Tourcoing    L'humoriste «Zerwal» n'est plus    De la distanciation littéraire: Tentative de réflexion    Formatage néolibéral, débat et combat    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    L'Amérique et ses démons    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Huile d'olive: Fès-Meknès en course pour une notoriété internationale
Publié dans L'Economiste le 13 - 02 - 2020

L'huile d'olive. Voilà un vecteur sur lequel la région Fès-Meknès pourrait se pencher pour bâtir une notoriété internationale. D'autant plus qu'elle dispose de tous les ingrédients pour se démarquer (des productions de qualité à Meknès, Taounate, Fès et Sefrou, un qualipôle, un agropôle, et des milliers d'hectares dédiés…).
Ce n'est d'ailleurs pas fortuit si le groupe OCP présentait dernièrement son dispositif itinérant, Al Moutmir pour l'olivier, à Meknès. Au même moment, l'Agropôle olivier de Meknès initiait la 12eédition du trophée premium «Volubilis extra-vierge Maroc 2019». Un événement qui célèbre annuellement la meilleure «huile d'olive extra-vierge conditionnée du Maroc».
Dans cette analyse, les responsables de l'OCP et de l'agropôle livrent leurs recettes pour doper la qualité des productions et encourager la consommation. Décryptage.
■ La recette du groupe OCP pour doper la production
Le 29 janvier dernier, le groupe OCP lançait une nouvelle phase de son dispositif de proximité, «Al Moutmir Li Khadamat Al Qorb», dédié à l'olivier. Ainsi, un village OCP a été installé, pour 3 jours, le temps de promouvoir les bonnes pratiques auprès des agriculteurs en vue d'une agriculture plus prospère et durable. «L'expertise de notre groupe et ses ressources au service d'engrais phosphatés adaptés aident à améliorer la fertilité des terres. Les formules NPK jouent un rôle essentiel pour régénérer les sols, vidés de leurs éléments nutritifs par des pratiques agricoles intensives, et améliorer le rendement des cultures», explique Brahim Boukrym, superviseur régional du programme Al Moutmir, aux agriculteurs. Et d'ajouter: «Notre groupe favorise en ce sens une fertilisation raisonnée, basée sur le principe de la juste dose d'engrais, au bon moment et au bon endroit». Signalons que les engrais proposés par le groupe OCP dopent la production de l'arboriculture de plus de 50%. Au village OCP, plusieurs ateliers sont initiés au profit d'agriculteurs. Il est également procédé à l'analyse des sols et au choix des formules NPK adaptées. «Notre atelier dédié au Smart Blender permet de produire des formules NPK spécifiques adaptées à chaque type de sol et à chaque culture», souligne Boukrym. Le but étant d'encourager l'agriculteur à adopter les solutions fertilisantes les plus adaptées à son sol et à sa culture.
■ L'apport de l'agropôle olivier est incontestable
De l'autre côté de la ville de Meknès se tenait le concours annuel des meilleures huiles conditionnées au Maroc. Cette initiative de l'agropôle olivier de Meknès permet de positionner le Royaume sur l'échiquier des meilleurs producteurs mondiaux. D'autant qu'elle est appuyée par le Conseil oléicole international (COI). «La cérémonie de remise des prix de notre 12e édition du trophée premium "Volubilis extra-vierge Maroc 2019" s'est déroulée, le 1er février, en présence notamment d'experts internationaux et de producteurs et opérateurs de la filière oléicole marocaine», rapporte Noureddine Ouazzani, directeur de l'Agropôle ENA de Meknès. Initié en collaboration avec l'association UDOM (Union pour le développement de l'olivier de Meknès), ce concours est ouvert aux producteurs des meilleures huiles d'olive marocaines extra-vierge conditionnées, sous la responsabilité d'un jury de dégustation international. L'objectif étant de promouvoir la qualité de l'huile d'olive extra-vierge conditionnée du Maroc au niveau du marché national et international. «Nous cherchons, à travers ce concours, à encourager les producteurs d'huile d'olive marocains à améliorer la qualité du produit, promouvoir l'harmonisation du goût grâce à l'utilisation consciente de la combinaison extra-vierge de qualité et le profil sensoriel/organoleptique, et communiquer autour de notre savoir-faire», précise l'initiateur du trophée premium «Volubilis extra-vierge Maroc».
■ Réunir des partenaires de choix autour du label Maroc
Cette édition du trophée premium a été organisée avec l'appui du Conseil de la Région Fès-Meknès, le Conseil de la ville de Meknès, la Fondation «Olivier Promo Meknès», la Fondation «Route de l'olivier à travers la Méditerranée» (Grèce), l'Association AIPOL d'Italie, et le parrainage du Groupe OCP, la société LCM-Aïcha, le Groupe Pieralisi d'Italie, Mercacei d'Espagne et d'Olioofficina Italie. Bref, des partenaires réunis autour d'un seul objectif: «promouvoir le label Maroc». Pour y parvenir, un jury composé de 8 experts appartenant à des jurys internationaux d'Italie, de France, d'Allemagne et du Brésil, agréés par le Conseil oléicole international, et représentant les plus grandes sociétés de distribution et les centrales d'achat de l'huile d'olive en Europe et aux Etats-Unis d'Amérique, a été convié à l'évaluation des productions. «C'est l'occasion de faire découvrir à nos partenaires internationaux, dans un cadre professionnel, la qualité premium de l'huile d'olive marocaine», souligne Ouazzani. A noter que la 12e édition a connu la participation de 30 marques d'huile d'olive. Celles-ci sont produites par des GIE, coopératives, des petits/moyens producteurs et des groupes industriels marocains de Meknès, Fès, El Hajeb, Beni Mellal, Essaouira, Kalâa des Sraghna, Nador, Oujda, Taourirte, Taounate, Sefrou et Azilal. En clair, des huiles issues de différents territoires. «Ce qui prouve, ainsi, un engagement des producteurs marocains pour l'huile d'olive de qualité, quoique la campagne oléicole était très moyenne», indique-t-on.
Les huiles primées
A l'issue des concours, le jury a rendu son verdict. Ainsi, dans la catégorie «Fruité intense», le prix «Rameau d'or» (1er prix) a été remporté par l'huile d'olive Tihli La Corsée de la société Tihlima de Sefrou. Le 2e prix a été attribué à l'huile d'olive Zouitina Prestige de la société Oléa Capital de Meknès. En outre, dans la catégorie «Fruité moyen», la médaille d'or est attribuée à l'huile Terra Authencia de la société Chania de Meknès. Le prix d'argent est accordé à l'huile Akalia de la de la société Ikhlas Maroc Vert/ISKLA de Meknès.
En outre, le trophée «Ibtissam Zine Fillali» «Volubilis extra-vierge Maroc 2020» de la meilleure huile d'olive des coopératives oléicoles et GIE, il est revenu à l'huile Domaine de la Villa de la coopérative Zouyout d'Essaouira.
Youness SAAD ALAMI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.