Le Pakistan réitère son soutien à notre intégrité territoriale    Tenue prochaine de la 14ème Réunion de haut niveau France-Maroc    L'ambassadeur du Royaume à Saint-Marin remet ses lettres de créance    «Raconte-moi ton Histoire-Handicap: le courage d'en parler»    La fête de l'Huma s'illumine!    Le danger plane sur nos assiettes : Lait, légumes, fruits, viande, rien n'est totalement sain, selon la Cour des comptes    L'offre mondiale de céréales plus abondante que prévu    Le Maroc présente les atouts de son offre touristique à Saint-Pétersbourg    Trump a "du mal à croire" qu'Israël ait espionné la Maison Blanche    Insolite : Venue arrêter quatre suspects, la police philippine repart avec 277 Chinois    Suspense total avant le premier tour de la présidentielle tunisienne    Italie: Le gouvernement Conte 2 obtient la confiance du Parlement    Comment le terrorisme se résilie, se régénère, se diversifie et innove    Ligue 1 : Neymar observé, tribunes scrutées    Divers sportifs    Qui d'autres que le WAC ? Sacré trois fois en cinq saisons, les Rouge et blanc semblent les mieux armés    Divers    Les nouveautés de la loi-cadre 51.17 présentées à Laâyoune    Faire de petites siestes, c'est bon pour le cœur    Ibrahim Bouslah : L'affaire Karoui, un casse-tête juridique    Sophia Hadi revisite avec brio "La chute" d'Albert Camus    Une centaine de productions étrangères tournées au Maroc en 2019    Sidi Larbi Cherkaoui, le chorégraphe référence de la danse contemporaine en Belgique    La Nouvelle Tribune et www.lnt.ma, partenaires du Wall Street Journal !    Fonds de retraite du RCAR, mise au point de la CDG    La BAD émet une obligation globale de référence de 2 milliards de dollars    Grève des pilotes : British Airways annule ses vols le 27 septembre    Surf : Le marocain Ramzi Boukhiam qualifié pour les JO 2020    La Tribune de Nas : Pas de « Karti »…er…    Une mini NBA pour les juniors marocains    Des matchs palpitants d'entrée    Coupes africaines : Voici les affiches du deuxième tour    Ouagadougou : sommet de la CEDEAO sur le terrorisme, avec la participation du Maroc    Catastrophes naturelles: Une taxe de solidarité au Conseil du gouvernement    Affaire Imlil: La partie civile réclame l'ex-ministre de la justice à la barre    Météo : quel temps fera-t-il ce samedi ?    Al Haouz : Plus de 110.000 bénéficiaires de l'initiative royale "Un million de cartables"    Inondations dans le sud-est de l'Espagne : cinq morts en deux jours, le pays sous le choc    Les manuels scolaires manquants seront disponibles entre les 17 et 20 septembre    El Jadida : Décès d'une personne placée en garde à vue    CIH: le RNPG en baisse de plus de 47% au S1-2019    L'Etat s'attaque aux chargeurs de téléphones non conformes    Négociations commerciales avec Pékin: Washington veut « des progrès substantiels »    Ouragan Dorian: 1.300 personnes non localisées aux Bahamas menacées par une nouvelle tempête    Laâraj insiste sur une renaissance culturelle pour un développement plus efficace    Les Inqualifiables poursuivent leur tournée !    Après Londres, le MACAAL accueille une grande rétrospective dédiée à Mohamed Melehi    Festival de Fès de la culture soufie: «Une autre civilisation est possible»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fête du Trône : Soumaya Guessous consacrée
Publié dans L'Economiste le 03 - 08 - 2009

· La sociologue figure parmi les personnalités décorées
· Plusieurs artistes, écrivains et sportifs figurent sur la liste
LE monde littéraire et artistique est à l'honneur. Plusieurs artistes et écrivains viennent d'être décorés par le Souverain à l'occasion de la fête du Trône. Parmi eux, Soumaya Naâmane Guessous, écrivain et professeur universitaire de sociologie, qui vient d'être parée du Wissam du mérite national de l'ordre de commandeur. «Cette distinction constitue un signal fort pour les Marocaines et Marocains pour qu'ils s'impliquent davantage dans le développement de leur pays. Cette attention royale constitue aussi une consécration de son travail académique et scientifique, en tant qu'intellectuelle, femme et citoyenne du Maroc», insiste-t-elle. Pour l'auteure du célèbre «Au-delà de toute pudeur», cette distinction vient aussi couronner son parcours académique. «C'est une reconnaissance des sciences humaines et sociales à un moment où tout peut être débattu», ajoute la sociologue qui milite dans le champ social et notamment ceux des droits de la femme et des enfants.
Cette sociologue a abordé la sexualité féminime et a transformé sa thèse en un essai qui a été un grand succès de librairie au Maroc: «Au-delà de toute pudeur». Elle y évoque «la virginité trop sublimée, l'apprentissage impossible d'une sexualité niée ou encore le viol conjugal». Plus de 40.000 exemplaires vendus : ce livre est un des best-sellers de ces dernières années et a été traduit en plusieurs langues.
Dans une autre publication, «Printemps et automne sexuels», la sociologue traite aussi du problème de la ménopause dans la société maghrébine.
Une autre artiste a eu le mérite d'être décorée, Samira Saïd. Cette chanteuse a commencé sa carrière très jeune et a quitté tôt le Maroc pour tenter sa chance en Egypte. Elle est devenue une des plus célèbres artistes du monde arabe. Présente dans les grands festivals au Maroc, Samira a, à chaque sortie de disque, surpris son public par des styles toujours différents. Des efforts qui lui ont valu en 2003 le World Music Awards en tant que meilleure chanteuse arabe, pour son album «Youm wara Youm» écoulé à plus de 3 millions d'exemplaires. SM le Roi a également décoré du Wissam du mérite national de l'ordre de commandeur, Mohamed Bouzoubaâ, artiste-chanteur, et Abdeljabbar Louzir, comédien.
Le Wissam du mérite national de l'ordre d'officier revient à Houcine Talal, artiste-peintre, Saad Allah Abdelmajid, comédien, Abdelkrim Berchid, homme de théâtre. Il a été remis aussi à Hicham Arazi, champion de tennis, et au lieutenant-colonel Hassan Jabri, champion du saut d'obstacles en sports équestres. A noter que Touria Jabrane Kraytef, ministre sortant de la Culture, a été distinguée du Wissam Al Arch de l'ordre de commandeur. D'autres personnalités décorées dont : Ahmed Toumi, ancien directeur général de l'Organisation internationale des télécommunications par satellites (Wissam Al Arch de l'ordre d'officier) et Aaron Monsonego, grand rabbin du Maroc (Wissam Al Arch de l'ordre du chevalier).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.