Karim El Aynaoui : « Atlantic Dialogues », une invitation à formuler des réponses urgentes aux grands défis communs »    PLF2020: L'article de la discorde    Lydec de nouveau « top performer RSE »    Les 100 femmes les plus puissantes du monde, selon Forbes    Nouvelle défaite cruelle de l'OCK    Eliminatoires Mondial-2022 : La date du tirage au sort fixée    Prison locale de Bouizakarne : Journée sportive pour les détenus mineurs    Asilah : 12 millions de dirhams pour réhabiliter et fermer l'actuelle décharge publique    Les Guinéens contre le 3ème mandat d'Alpha Condé…    Iberia annonce une ligne Madrid-Fès pour l'été 2020    Habib Sidinou, un président sobre et altruiste    Le Raja s'impose difficilement, le Wydad facilement    Fin de l'exonération des nouvelles sociétés exportatrices    Les prémices d'un nouvel espoir    Twitter rêve de réseaux sociaux plus ouverts et de conversations en ligne moins énervées    Espagne: Les 3 footballeurs accusés de viol écopent de 38 ans de prison chacuns    Présidé par SM le Roi : Adoption de plusieurs textes en Conseil des ministres    Neutralité carbone en 2050: l'UE s'engage, mais sans la Pologne    Destitution: le vote préliminaire sur le renvoi de Trump en procès reporté à vendredi    Ce que la Turquie pense du Polisario    CDG : 2,5 millions DH d'aides financières à 121 micro-entrepreneurs    Fares appelle à l'élaboration de rapports et études annuels sur la détention préventive    Maghreb : BMCE Bank of Africa lance «Dynamic Currency Conversion»    Edito : Triomphe    Une première, deux conventions collectives dans l'enseignement privé    Officiel ! RAM intègre le 31 mars 2020 Oneworld    Présidence de la CGEM: Chakib Alj et Mehdi Tazi passent à l'action    R&D Maroc- Université Hassan II: Un partenariat pour la valorisation des résultats de la recherche    La Gambie annonce l'ouverture prochaine d'un consulat général à Dakhla    Académie française: Abdeljalil Lahjomri reçoit le Grand Prix de la francophonie    G-B : La Livre sterling s'envole après la victoire des Tories    L'art Gnaoua inscrit au patrimoine immatériel universel    Expo: La symphonie en bleu de Saâd Hassani    Festival du film de Marrakech: Moins de glamour et plus de cinéma    Un colloque pour débattre du rôle de la darija    Les membres de la Commission Benmoussa nommés par le Roi Mohammed VI    Les hooligans ont gâché le spectacle à Khouribga    Robert Redford: Je ressens une grande connexion avec le Maroc
    Prison de Nador: «Le détenu décédé n'a jamais subi de mauvais traitement»    HCP: La pauvreté est l'une des principales sources de la violence conjugale au Maroc    Revitaliser un arbre emblématique    La Fédération de rugby minée par une crise sans précédent    Ligue des champions : Liverpool au rendez-vous des 8èmes, l'Ajax de Ziyach à la trappe    Le roi appelle à l'amélioration de la qualité de vie dans les pays musulmans    En Algérie, les bureaux de vote ouvrent leurs portes    Sommet Russie-Ukraine : un résultat mitigé…    Complexe Mohammed VI. Visite guidée    One Piece Stampede, le premier film de la Toei Animation à être diffusé au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Calcio : La Juventus et Naples avancent, la Roma en crise
Publié dans Libération le 25 - 09 - 2018

Cinq victoires en cinq matches pour la Juventus grâce notamment à un nouveau but de Cristiano Ronaldo dimanche et quatre victoires en cinq matches pour Naples: le duel est lancé en tête de la Serie A, alors que l'AS Rome a de son côté plongé dans la crise en s'inclinant 2-0 à Bologne.
Cristiano Ronaldo était très attendu après son expulsion mercredi en Ligue des Champions à Valence et c'est lui qui a débloqué la situation alors que la Juventus butait sur la défense ultra-renforcée du promu Frosinone.
A la 81e minute, le Portugais, qui avait ouvert son compteur la semaine dernière avec un doublé face à Sassuolo, a récupéré un ballon qui traînait dans la surface et a libéré la Juve. Dans le temps additionnel, Bernardeschi a doublé la mise (90+3, 2-0) pour confirmer le carton plein turinois: 15 points sur 15 possibles.
Auparavant, le promu avait joué avec ses armes. Puisqu'il n'arrive pas à marquer (aucun but inscrit depuis le début de saison), Frosinone a défendu et l'a longtemps bien fait. Mais ça n'a pas suffi face au quintuple Ballon d'Or.
Les seuls à rester à distance raisonnables des bianconeri sont Naples et Carlo Ancelotti, qui ont enregistré de vrais progrès lors du succès 3-1 ramené de la pelouse du Torino.
Avec 12 points, Naples est à trois longueurs de la Juve, mais en compte trois d'avance sur la Lazio Rome (5e) ou cinq sur l'Inter Milan (9e), les mieux classés des autres supposés gros calibres.
Jusqu'ici, le Naples version Ancelotti brillait plus par ses résultats que par son jeu et avait dû batailler pour gagner ses matches en Serie A. Mais dimanche, Naples a semblé plus en jambes, plus inspiré et mieux organisé que depuis le début de saison.
Et en dehors de quelques minutes de baisse de régime qui ont permis au Torino de revenir à 2-1 grâce à un penalty de Belotti (50e), Hamsik et ses équipiers ont parfaitement contrôlé la partie, marquant par trois fois via Insigne, auteur d'un doublé (4e et 59e), et la recrue Verdi (20e).
A une semaine du derby de la capitale, l'AS Rome a en revanche très mauvaise mine. Corrigés 3-0 mercredi par le Real Madrid, les Romains espéraient rebondir avec ce déplacement à Bologne qui, depuis le début de saison n'avait pris qu'un point et n'avait pas marqué le moindre but.
Mais la crise de confiance est profonde à la Roma et c'est Bologne qui en a profité pour se relancer et décrocher sa première victoire de la saison, grâce à des buts de Mattiello (36e) et de l'ancien Toulousain Santander (59e).
Les giallorossi se retrouvent 14e avec seulement cinq points en cinq matches, cinq de moins que la saison dernière à la même époque. Et leur inquiétante défense à déjà concédé neuf buts. Ils ont eu quelques occasions, pourtant, mais l'ensemble est encore très décevant, sans rythme ni grande cohérence.
"Si j'avais l'explication... Je n'ai pas réussi à trouver les solutions et je sais que je fais partie des responsables", a déclaré après le match l'entraîneur Eusebio Di Francesco, qui est désormais soumis à une très forte pression.
La tension est d'autant plus forte que samedi prochain, arrive donc le grand rendez-vous de la saison avec le derby face à la Lazio. Et le club rival se porte lui beaucoup mieux et a nettement dominé dimanche le Genoa (4-1) pour se hisser à la 5e place.
Autre club en difficulté, l'AC Milan (12e) n'a pas réussi à se débarasser de l'Atalanta Bergame (15e). Les joueurs de Gennaro Gattuso ont mené deux fois au score mais ont été rejoints deux fois (2-2).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.