Zamalek remporte la Coupe de la CAF    Gouvernement: «Un bilan maigre» pour l'opposition    Zuckerberg rejette les appels au démantèlement de Facebook    Les enseignants du supérieur en grève    Nouveau cycle de financements en soutien aux femmes entrepreneuses    Inwi présente son centre opérationnel "Soc" contre les cyber-attaques    La concurrence loyale et équitable, un levier de croissance économique    Un Casque bleu marocain décoré à titre posthume par l'ONU    Le Maroc est une force d'inspiration pour les pays africains en matière d'innovation    Saison "douce-amère" et été agité pour le Barça de Valverde    Le WAC rate la première manche de la finale de la Ligue des champions    Réunion du Comité directeur de la FRMF    Salaheddine El Manouzi : La semaine du Maroc à Amiens est toujours un moment de promotion des actions de coopération que nous menons entre les deux rives    S.M le Roi remet le Prix Mohammed VI aux majors du Programme de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées    Appel au renforcement du positionnement des femmes dans les instances politiques    Initiative éco-citoyenne pour une plage propre à Aïn Diab    Kechiche revient enflammer la Croisette six ans après "La vie d'Adèle"    Présentation à Paris du 25ème Festival de Fès des musiques sacrées du monde    La Cigogne Volubile, un voyage à travers le conte et l'Afrique    Election présidentielle. Marine Le Pen devance la liste Macron    Le Maroc et l'Espagne préparent l'opération Marhaba    L'ex-manager de Stan Lee arrêté pour abus de faiblesse    Marouane Chamakh prend sa retraite    Ftour d'Al Bayane: Empathie, retrouvailles et partage    Explosion des droits d'importation du blé tendre    Les Berkanis à un pas du sacre    Rwanda : La journée de l'Afrique célébrée en présence du Maroc    Une réaction curieusement ingrate!    Inde: «NaMo» rempile pour un second mandat…    La FRMF gèle les activités des intermédiaires qui y sont accrédités    Euromoney livre sa lecture des principales tendances du marché : Des perspectives prometteuses pour les années à venir    Témoignages assemblés par Lhoussine Elliaoui    Festival de Cannes : La Palme d'or attribuée à « Parasite », du Sud-coréen Bong Joon-ho    Aïd Mouhoub: talent et humilité à équidistance    Gambie et Zambie au menu des Lions de l'Atlas    Horst Kohler remet son tablier d'émissaire du SG de l'ONU pour le Sahara marocain    ONU : Chapeau aux casques bleus    Possible maintien du trend haussier des prix des carburants    Pronostics Cannes 2019    Tenue de la 6ème édition du SITeau à Casablanca    Des services bancaires à portée de clic : La banque privée à l'heure du tout numérique    Banque privée : Les principaux requis de succès    Abus sexuels : Le Maroc classé 34ème pour la protection de l'enfance    Des morts et des blessés dans un accident de la circulation à Tanger    Un juge suspendu pour avoir critiqué Donald Trump    Chine : Le contrat secret qui a sauvé des millions de vies    Certification de documents : L'administration traîne les pieds    Selon un rapport du Conseil de l'éducation : A peine 83.000 handicapés décrochent un job    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Liga : Séville dépasse en tête un Barça au ralenti
Publié dans Libération le 09 - 10 - 2018

Chaises musicales en Championnat d'Espagne! Le Séville FC s'est emparé dimanche du fauteuil de leader, battant Vigo (2-1) pour doubler le FC Barcelone, son prochain adversaire, qui a piétiné à Valence (1-1) et enchaîné un quatrième match sans victoire en Liga.
Dans un haut de tableau très resserré où les six premiers se tiennent en deux points, le grand perdant du week-end est le Real Madrid, battu samedi par Alavés (1-0) et incapable de marquer depuis plus de sept heures de jeu, soit quatre rencontres officielles.
Mais le Barça n'a pas su en profiter à Valence, Lionel Messi (23e) répondant à Ezequiel Garay (2e), et le surplace des deux ogres de la Liga favorise les ambitieux: l'Atlético Madrid, tombeur du Betis Séville (1-0), s'est brièvement emparé de la première place dimanche après-midi avant d'être doublé par le Séville FC.
Les buts de Pablo Sarabia (39e) et du Français Wissam Ben Yedder (61e) contre le Celta Vigo ont permis aux Sévillans de prendre les commandes avec 16 points, devant le Barça (2e, 15 pts), l'Atlético (3e, 15 pts) et le Real (4e, 14 pts).
"Je crois que nous sommes en grande forme en ce moment", s'est réjoui Ben Yedder. "Nous sommes en confiance et nous prouvons que nous pouvons être réguliers même en jouant des matches aussi rapprochés."
Quant à l'Espanyol Barcelone (5e, 14 pts), qui a battu Villarreal 3-1, il reste en embuscade à portée de la première place, au même titre qu'Alavés (6e, 14 pts).
Grands vainqueurs de cette journée, l'Atlético comme Séville ont dépassé le Real, en pleine crise de résultats.
Contre le Betis au stade Metropolitano, l'Argentin Correa, entré à la 56e minute à la place du Français Thomas Lemar, a débloqué la rencontre d'un tir rasant (74e).
Qui aurait dit il y a un mois, après une seule victoire lors des quatre premières journées pour l'Atlético, que les "Colchoneros" combleraient leur retard? Les voilà revenus dans la course au titre.
Surtout, l'"Atleti" a retrouvé sa solidité défensive, avec notamment Lucas Hernandez en charnière centrale dimanche: un seul but encaissé sur les cinq derniers matches.
En attaque, Antoine Griezmann a eu quelques occasions (28e, 35e, 51e) mais il n'a pas pu célébrer par un but la future naissance de son deuxième enfant, annoncée samedi.
A Séville, l'homme en forme s'appelle Pablo Sarabia: l'Espagnol a ouvert la marque de la tête (39e) puis délivré une passe décisive à Ben Yedder (61e), dont le 5e but cette saison en Liga a été validé après recours à l'arbitrage vidéo.
Vigo, réduit à dix après l'exclusion de Nestor Araujo (58e), a néanmoins entretenu l'espoir avec un exploit solitaire du Marocain Sofiane Boufal (85e)... sans toutefois pouvoir empêcher Séville de prendre les commandes de la Liga.
Et le Barça peut se méfier des Andalous, attendus au Camp Nou le samedi 20 octobre, après la trêve internationale, pour un choc au sommet de la Liga.
Si la méforme persistante du Real est inquiétante, les Barcelonais avaient rassuré leurs supporters mercredi contre Tottenham en Ligue des champions (4-2).
Et malgré cette série de quatre matches sans succès en Liga, le nul obtenu dimanche dans le contexte difficile du stade Mestalla ressemble à un moindre mal pour l'équipe d'Ernesto Valverde, confrontée à un calendrier effroyable ce mois-ci.
"Après le but de +Leo+ (Messi) nous avons essayé par tous les moyens de marquer mais ils défendaient bien", a commenté Valverde en conférence de presse. "Il nous a peut-être manqué cette pointe de réussite."
La presse catalane regrettera sans doute les choix timorés du technicien, qui n'a fait son premier changement qu'à la 84e minute pour lancer Ousmane Dembélé, lequel n'a pas pu faire de miracles.
Au XXIe siècle, la Liga a rarement été aussi ouverte après deux mois de compétition. Et cela promet du beau spectacle à l'approche du clasico Barça-Real le 28 octobre !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.