Un marocain remporte le marathon de Poitiers-Futuroscope    Le Maroc et l'Espagne préparent l'opération Marhaba    L'ex-manager de Stan Lee arrêté pour abus de faiblesse    Marouane Chamakh prend sa retraite    Explosion des droits d'importation du blé tendre    Les Berkanis à un pas du sacre    Rwanda : La journée de l'Afrique célébrée en présence du Maroc    Ftour d'Al Bayane: Empathie, retrouvailles et partage    Une réaction curieusement ingrate!    La FRMF gèle les activités des intermédiaires qui y sont accrédités    Euromoney livre sa lecture des principales tendances du marché : Des perspectives prometteuses pour les années à venir    Témoignages assemblés par Lhoussine Elliaoui    Inde: «NaMo» rempile pour un second mandat…    Festival de Cannes : La Palme d'or attribuée à « Parasite », du Sud-coréen Bong Joon-ho    Aïd Mouhoub: talent et humilité à équidistance    Gambie et Zambie au menu des Lions de l'Atlas    Horst Kohler remet son tablier d'émissaire du SG de l'ONU pour le Sahara marocain    ONU : Chapeau aux casques bleus    Possible maintien du trend haussier des prix des carburants    Pronostics Cannes 2019    Tenue de la 6ème édition du SITeau à Casablanca    Des services bancaires à portée de clic : La banque privée à l'heure du tout numérique    Banque privée : Les principaux requis de succès    Abus sexuels : Le Maroc classé 34ème pour la protection de l'enfance    Des morts et des blessés dans un accident de la circulation à Tanger    Un juge suspendu pour avoir critiqué Donald Trump    La RSB tout près de sa première étoile africaine    Chine : Le contrat secret qui a sauvé des millions de vies    Habib El Malki : Les associations constituent un pilier essentiel pour les institutions    Amir Al Mouminine préside la quatrième causerie religieuse du Ramadan    Les personnes vivant seules souffrent plus de troubles mentaux    Les politiques de vaccination contre la rougeole insuffisantes pour contrer l'épidémie    S.M le Roi inaugure la section régionale du Centre national Mohammed VI des personnes en situation de handicap    Recul des prix des actifs immobiliers au premier trimestre    L'Unesco reproche aux assistants vocaux de véhiculer des "préjugés sexistes"    Délais de paiement des entreprises : L'Intérieur animé de bonnes intentions    Coupe d'Allemagne : La dernière danse de Robben    Lyon prépare son grand ménage d'été    Ces tournages qui ont tourné au drame : Resident Evil    Insolite : Enorme surprise pour des étudiants américains    Issam Kamal : Les textes de la chanson marocaine, à quelques exceptions près, n'ont pas encore atteint la qualité souhaitée    «En cas d'insuffisance rénale ou de dialyse, il faudrait s'abstenir de jeûner»    Certification de documents : L'administration traîne les pieds    Selon un rapport du Conseil de l'éducation : A peine 83.000 handicapés décrochent un job    Theresa May pose les armes    Plus de 30.000 tentatives d'immigration clandestine ont été mises en échec en 2019    La politique sanitaire exposée en séance plénière de la Chambre des représentants    L'Everest pour la 23ème fois    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Divers
Publié dans Libération le 10 - 12 - 2018


Succession
Le parti conservateur allemand CDU a élu vendredi une fidèle d'Angela Merkel à sa tête, Annegret Kramp-Karrenbauer, qui remplace à ce poste la chancelière, contrainte de le quitter après 18 ans de règne.
L'actuelle numéro deux du parti démocrate-chrétien allemand, âgée de 56 ans, s'est imposée par vote avec seulement un peu plus de 51% des voix lors d'un congrès, face à un opposant interne à Angela Merkel, Friedrich Merz, qui entendait opérer un virage nettement à droite. Malgré la perte de la présidence de son parti, Angela Merkel entend rester chancelière allemande jusqu'au terme de son quatrième mandat fin 2021.
Annegret Kramp-Karrenbauer est baptisée le plus souvent par ses initiales "AKK", mais aussi par ses détracteurs "Merkel 2", "Merkel bis" voire un peu dédaigneusement "Mini-Merkel", en raison de sa fidélité à la chancelière, qu'elle remplace à ce poste.
Née le 9 août 1962 à Völklingen, elle est élevée dans une famille catholique traditionnelle de six enfants. Mariée depuis 34 ans, elle même en a trois.
Départ
Donald Trump a annoncé samedi le départ de son plus proche conseiller, le secrétaire général de la Maison Blanche John Kelly, ajoutant une nouvelle touche à la remise à plat de son équipe dans un contexte troublé par l'enquête russe et avant l'élection de 2020.
"John Kelly partira à la fin de l'année", a déclaré Donald Trump devant les journalistes à la Maison Blanche, indiquant que le nom de son successeur serait annoncé "dans un jour ou deux".
Et Donald Trump de préciser qu'il pourrait nommer dans un premier temps un remplaçant par intérim.
Le "chief of staff", secrétaire général de la Maison Blanche, est un homme clé de la présidence américaine. Il est le bras droit du président, et le coordonnateur de l'action de l'administration.
"C'est un gars super", a ajouté le 45e président des Etats-Unis à propos de John Kelly, précisant qu'il avait "beaucoup apprécié ses services".
Donald Trump laissait toutefois entendre depuis des semaines qu'il n'était pas entièrement satisfait de John Kelly. "Il y a certaines choses qu'il fait que j'aime beaucoup et certaines choses qu'il fait que je n'aime pas", déclarait-il à la mi-novembre. "A un moment il voudra partir".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.