Détournement des aides humanitaires: l'ambassadeur algérien à Bruxelles en manque d'arguments    Etat d'urgence sanitaire: l'Intérieur annonce plus de fermeté    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Abdeladim Chennaoui    Mehdi Benbachir, nouveau DGA chez Société Générale Maroc et membre du Comex    Mauvaises langues    TPME: la Confédération veut intégrer le conseil d'administration de la nouvelle CCG    Le frère de Serge Aurier tué dans une fusillade    UFC : le nigérian Kamaru Usman conserve son titre!    Aïd Al-Adha: plus de 7,2 millions de têtes identifiées    «L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières»    Serie A: Sofyan Amrabat confirme contre la Fiorentina    Elections 2021: Quelle approche faut-il adopter?    Des restaurants fermés pour non-respect des mesures de distanciation    Bulgarie: Le président réclame la démission du gouvernement «mafieux»    Vols spéciaux : la RAM étend la commercialisation aux agences de voyages [Communiqué]    Coronavirus: l'urgence d'une relance économique plus verte    Tanger reconfinée: l'ONCF a fait une annonce    Le roi Mohammed VI a écrit au président du Monténégro    La relance du tourisme au menu du Conseil de gouvernement    Coronavirus : Le point sur les vaccins anti Covid-19 et sur ce que dit l'OMS    Coronavirus : Tanger en total lockdown    Essaouira reprend son souffle    Manchester City: le TAS annule la sanction de l'UEFA    Driouch: une virée à la plage tourne au drame    Les Frères Naciri réalisent et produisent «Malheur Malheur» de Maître Gims    Covid-19 : 393 guérisons et 3 morts ce lundi à 10 H    La RAM est-elle moins stratégique que Air France-KLM?    Lekjaâ veut un contrat programme entre la FRMF et la DTN    Aides aux ménages du secteur informel : le 3ème versement à partir de ce samedi    Un artiste charismatique s'en va    UNFPA : La santé des femmes à l'heure de la Covid-19 mise en lumière    Temps chaud et averses orageuses dimanche et lundi    Données personnelles : Trois programmes Data-Tika lancés par la CNDP    Messi toujours muet, le Barça souffre mais gagne    La CAF prise de court par le Cameroun    Chelsea doute, City qualifié pour la prochaine C1    Accès au territoire national : Les précisions du ministère des Affaires étrangères    Le dialogue social reprend ses droits    Les Fondations du ministère de l'Intérieur font leur mue    Sainte Sophie. Erdogan veut mettre la main sur l'Islam    Retour béni    La mue écologique du 7ème art    "Migration féminine à Casablanca, entre autonomie et précarité", nouvel ouvrage de la Collection Tiwizi    "Away", la série spatiale de Netflix dévoile son premier trailer    Abdeladim Chennaoui n'est plus    Turquie: l'ancienne basilique Sainte-Sophie redevient mosquée    Messages de condoléances du Roi Mohammed VI au Roi d'Arabie Saoudite et au Président ivoirien    Le roi Mohammed VI a envoyé un message au roi Salmane    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'accusateur de Kevin Spacey abandonne son action au civil
Publié dans Libération le 08 - 07 - 2019

)e jeune homme à l'origine de l'inculpation de Kevin Spacey pour agression sexuelle a abandonné cette semaine une assignation au civil qu'il avait intentée parallèlement contre l'acteur, avant une nouvelle audience au pénal potentiellement délicate pour l'accusation. Cet "abandon volontaire" a été enregistré auprès du tribunal de l'île de Nantucket, dans le Massachusetts - où l'agression présumée a eu lieu en juillet 2016 - sans qu'aucune raison ne soit donnée. Un tel abandon pourrait vouloir dire, soit qu'un accord a été trouvé entre les deux parties, soit que les plaignants n'ont pas voulu risquer que leur assignation, déposée six jours plus tôt seulement, puisse nuire à leur action au pénal, selon certains avocats. L'avocat du jeune homme, Mitchell Garabedian, célèbre pour avoir défendu des victimes d'agressions sexuelles par des prêtres, n'a fait aucun commentaire.
Cet abandon survient avant une nouvelle audience prévue lundi au pénal à Nantucket pour l'acteur vedette de la série "House of Cards", potentiellement embarrassante pour l'accusation. Une partie de son dossier repose sur des images filmées avec son portable par la victime présumée, William Little, alors âgé de 18 ans et serveur dans un restaurant de cette île très fréquentée par la jet set l'été: elles montreraient Kevin Spacey lui mettant la main au sexe. Or ce téléphone, que la défense demande à examiner, semble introuvable.
William Little affirme ne pas l'avoir revu après l'avoir donné à la police pour examen en décembre 2017. La police a affirmé de son côté l'avoir ensuite remis au père de la victime, mais celui-ci a indiqué n'en avoir "aucun souvenir". Si le téléphone n'est pas remis d'ici l'audience de lundi, le juge a averti qu'il appellerait M. Little à témoigner sur sa disparition.
Kevin Spacey, 59 ans, a été inculpé formellement en janvier pour attentat à la pudeur et coups sur une personne de plus de 14 ans. Il plaide non coupable et risque jusqu'à cinq ans de prison. L'affaire a contribué à anéantir la carrière de l'acteur deux fois oscarisé, visé par une série d'accusations de harcèlement et agressions sexuelles depuis novembre 2017 aux Etats-Unis et à Londres, dans le cadre des révélations du mouvement #MeToo.
Il a été banni de la dernière saison de "House of Cards" et du dernier film de Ridley Scott, "Tout l'argent du monde", dans lequel il a été remplacé in extremis par Christopher Plummer.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.