Vie privée: Le Parquet général veut renforcer la protection    Le projet de loi de finances au Parlement    Brexit: Les principaux points du nouvel accord    Un Monde Fou    Le groupe Lamatem inaugure la première usine de textile médical au Maroc    Dans un message adressé aux participants à la deuxième Conférence internationale de Marrakech sur la justice    Divers Economie    L'Espagne, berceau des précieux faucons du Moyen-Orient    La digitalisation joue un rôle prépondérant en matière d'impulsion de la croissance économique    Madrid de nouveau sur la sellette    Les Editions de la Gazette en deuil, Nadia Sefraoui nous a quittés    Premier League : Manchester met fin à la série victorieuse de Liverpool    Calcio : L'Inter reste aux trousses de la Juve    Amine Harit convoité par le Barça    Les supporters du WAC interdits de déplacement à Safi    L'urgence d'investir dans l'éducation numérique en Afrique    Des chercheurs ont filmé la fourmi la plus rapide du monde    Mobilisation sociale contre la déperdition scolaire à Essaouira    L'UE et l'ONUDC en ordre de bataille à Rabat    Les films à voir absolument une fois dans sa vie    "Les Sauvages" imagine un président français issu de l'immigration maghrébine    Participation marocaine à la Foire internationale du livre de Belgrade    Mohammed Abdennabaoui : Le ministère public veille à préserver l'activité de l'entreprise    Casablanca : Un pédophile viole plus de 40 fillettes    Bank Al-Maghrib et la Banque Centrale d'Egypte renforcent leur partenariat    Hariri : «Le gouvernement a entamé ses réformes grâce aux manifestants»    Safi : Ouverture d'une enquête judiciaire pour féminicide    Le Salon du cheval: Une 12ème édition réussie    Julian Assange, confus et bredouillant, devant la justice à Londres    Hong Kong : Premières excuses officielles de la police    La Chine affiche son ambition de « grande puissance » de l'internet    Martil: Avortement d'une tentative de trafic de près de 600 kg de chira    Marrakech accueille son premier musée dédié au Patrimoine immatériel    Concert pour la tolérance 2019 : Pari réussi    Faouzi Skali : «Nous sommes dans l'exploration de la culture soufie en tant que telle»    Les fantaisies d'un président!    «L'écriture réhabilite la mémoire, efface la souffrance et interroge l'Histoire»    Etablissements et entreprises publics : Un investissement prévisionnel de plus de 101 milliards de dirhams en 2020    Accidents de travail. La facture fait mal aux entreprises    Liban : Les manifestants ne décolèrent pas    Recherche scientifique. Un nano-satellite universitaire envoyé pour deux ans dans l'espace    Une belle leçon des joueurs botolistes    Météo : Fortes pluies dans plusieurs régions du Maroc    Gouvernement. El Ouafi lâche la migration    Le groupe Maroc Télécom consolide ses résultats en septembre    Pour exercice de la médecine sans autorisation : Un Français épinglé à Marrakech    Salon du cheval: La Sorba de Maher El Bachir remporte le Grand Prix Mohammed VI de Tbourida    Les Botolistes proches de la qualification    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rejet total de l'annexionnisme israélien par l'OCI
Publié dans Libération le 17 - 09 - 2019

L'Organisation de la coopération islamique (OCI) a exprimé dimanche son «rejet total» de la promesse faite par le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, d'annexer des pans de la Cisjordanie occupée, à l'issue d'une réunion d'urgence à Djeddah, en Arabie saoudite.
«La réunion (des ministres des Affaires étrangères de l'OCI) exprime son rejet total et sa condamnation sans équivoque» de la promesse de Netanyahu, a indiqué dans un communiqué l'organisation panislamique.
«La paix au Proche-Orient ne sera achevée qu'avec le retrait israélien des territoires occupés en 1967 y compris El-Qods Est», a souligné le communiqué.
L'OCI a accusé Israël de chercher par son annonce à «dynamiter les efforts de la communauté internationale en vue d'établir une paix durable et globale sur la base du principe de deux Etats», prévoyant un Etat palestinien viable coexistant avec Israël.
Les ministres des Affaires étrangères de l'OCI ont aussi exprimé leur solidarité avec les Palestiniens, appelant la communauté internationale à les soutenir.
Dans une allocution prononcée lors de la réunion, la secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mounia Boucetta, a appelé la communauté internationale, en particulier les membres permanents du Conseil de sécurité, à prendre des mesures immédiates pour mettre fin à la violation par Israël des droits légitimes des Palestiniens, afin de préserver les chances de parvenir à une solution à deux Etats convenue au niveau international, ainsi que la sécurité et la stabilité de la région.
Elle a également indiqué que les violations persistantes des droits légitimes des Palestiniens par les autorités israéliennes sapent la solution des deux Etats et entravent les efforts internationaux pour la relance du processus de paix.
La secrétaire d'Etat a souligné que ces violations persistantes constituaient une source constante de tension, d'extrémisme, de haine et d'instabilité au Moyen-Orient, réitérant à cet égard la ferme condamnation par le Maroc des récentes déclarations du Premier ministre israélien concernant l'annexion de la vallée du Jourdain et la partie Nord de la mer Morte.
Elle a souligné que ces déclarations constituent une escalade dangereuse, augurent d'une nouvelle violation du droit international et des résolutions de la légitimité internationale et sapent tous les efforts déployés pour trouver une solution juste et globale au conflit israélo-palestinien.
Mounia Boucetta a réaffirmé, à cette occasion, le soutien indéfectible du Royaume au peuple palestinien et son refus de toute atteinte à ses droits inaliénables, en premier lieu la création d'un Etat palestinien indépendant aux frontières du 4 juin 1967, avec Al-Qods-Est pour capitale.
Elle a ajouté que la question palestinienne et celle d'Al Qods Al-Charif demeureront au cœur du conflit au Moyen-Orient et au centre de l'attention de l'Organisation de la coopération islamique, qui a été créée pour la défense des droits légitimes du peuple palestinien, mettant en avant l'intérêt particulier qu'accorde S.M le Roi Mohammed VI, président du Comité Al-Qods, pour la défense de la cause juste des Palestiniens.
Elle a exprimé, à cet égard, la pleine disposition du Maroc à coordonner avec les autres pays sur les moyens de soutenir la question centrale de l'OCI et à poursuivre les efforts nécessaires déployés par la communauté internationale pour contrer toutes les violations des forces israéliennes contre le peuple palestinien.
L'Arabie saoudite, qui préside le 14ème Sommet islamique ordinaire, avait appelé mercredi dernier à une réunion d'urgence de l'Organisation de la coopération islamique au niveau des ministres des Affaires étrangères pour discuter des déclarations de Netanyahu et élaborer un plan d'action urgent pour contrer cette déclaration.
Mardi dernier, Netanyahu avait promis, en cas de victoire, d'annexer à l'Etat d'Israël une grande partie de la vallée du Jourdain et la partie Nord de la mer Morte, territoires palestiniens occupés par l'Etat sioniste depuis 1967.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.