Météo: encore de la pluie ce jeudi 15 avril au Maroc    Marrakech: plusieurs interpellations suite à une descente dans un café    Champions League: le Real élimine Liverpool et Man City fait tomber Dortmund (VIDEOS)    Ramadan : les bus de Casablanca adaptent leurs horaires    Nancy : Amine Bassi capitaine pour son centième match avec l'AS    Afghanistan : les USA annoncent le retrait des troupes américaines avant le 11 septembre 2021    L'ICESCO lance la 2è édition de ses programmes ramadanesques    Justice : Le CSPJ change les membres des commissions permanentes    Le festival international du rire de Casablanca aura lieu en distanciel du 15 au 18 avril    Ismail Aissati : "Si j'étais Overmars, je prendrai Ihattaren tout de suite    Maroc : La Fondation TGCC pour l'Art et la Culture lance un nouveau concours destinée aux jeunes artistes    Le Roi préside la cérémonie de lancement du projet de généralisation de la protection sociale    Sanchez : «le plus ambitieux de l'histoire économique récente de l'Espagne»    Un sommet Biden-Poutine    Israël sabote la centrale nucléaire iranienne «Natanz»    Un artisan innove un instrument de musique combinant l'Oud et l'Outar    L'écrivain musé, comme s'il était l'ultime intrigue de l'Histoire.    Le Street Art pour embellir la médina d'Oujda    S.M le Roi Mohammed VI ordonne le lancement de l'opération "Ramadan 1442"    Maroc : le moral des ménages enregistre une amélioration au premier trimestre (HCP)    La cartographie de la misère    La BVC clôture en hausse    Le chef du parquet appelle à rationnaliser l'émission des avis de recherche    Laâyoune : Mise en échec d'une tentative de trafic de plus d'une demie-tonne de chira, huit personnes interpellées    Mariage des mineures: Appel à la vigilance dans l'octroi des autorisations    Covid-19 : Suspension des vols Maroc-Tunisie    Portugal-Maroc : un nouveau groupe d'amitié parlementaire voit le jour    L'Espagne compte plus de 5,8 millions étrangers, dont 811.000 Marocains (ministère)    Fortes averses orageuses et rafales de vent mercredi et jeudi    Le tunisien, Lassaad Chabbi nouvel entraineur du Raja Casablanca    Dossier libyen : le SG de la Ligue arabe s'entretient avec l'envoyé spécial de l'ONU    Loi 55-19/investissement: une pierre s'ajoute à l'édifice!    Les USA vont déployer 500 soldats supplémentaires en Allemagne    Les textes portant création d'une ambassade à Rabat et d' un consulat à Laâyoune publiés au Bulletin officiel de Sao Tomé-et-Principe    "Absence et présence, fragments entre la main et le cerveau ", une exposition haute en couleurs de l'artiste Mo Baala    Des pèlerins immunisés contre la Covid-19 se rendent à la Mecque au premier jour du ramadan    Coronavirus : hausse de 6% des cas critiques ou sévères admis aux unités de soins intensifs    Les parlementaires appellent le gouvernement à prendre des mesures urgentes en faveur des catégories impactées    Finales de la Ligue des champions et de la Coupe de la Confédération : La C1 à Casablanca, la C2 au Caire !    F1 : Le directeur technique de Mercedes James Allison va être remplacé par Mike Elliott    Le polisario réprimandé pour avoir abusé du système juridique néo-zélandais, écrit EU Political Report    Sahara marocain : l'essentiel des recommandations d'un panel d'experts américains    General Motors suspend la production dans plusieurs usines en raison de la pénurie des semi-conducteurs    Nos vœux    Ligue des Champions et Coupe de la CAF: L'utilisation de la VAR dès les quarts, est-elle possible ?    JO / Football féminin : Le Cameroun n'ira pas à Tokyo !    Conseil de gouvernement : la réorganisation de la CMR au menu    Marché de changes: "une période de forte volatilité pour le dirham"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La médecine militaire en ordre de bataille contre le conavirus
Publié dans Libération le 27 - 03 - 2020

Béni Mellal-Khénifra
Le wali de la région de Béni Mellal-Khénifra, gouverneur de Béni Mellal, Khatib El Hebil, a reçu, mardi au siège de la wilaya de la région, des cadres de la médecine militaire, et ce en vue de renforcer les centres hospitaliers de la région en ressources humaines suffisantes pour prendre en charge tous les cas admis afin de freiner la propagation du Covid-19.
Cette rencontre se tient conformément aux Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d'Etat-Major Général des Forces Armées Royales (FAR) afin que les différents services et départements, dont la médecine militaire, prennent part à la mission de lutte contre cette pandémie.
Ont pris part à cette rencontre, le commandant d'armes délégué de la place de Béni Mellal, Abdessamad Choulli, le commandant régional de la Gendarmerie Royale, le commandant régional des Forces Auxiliaires, ainsi que des responsables et du personnel soignant relevant de la direction régionale de la santé de Béni Mellal.
A Khénifra, le gouverneur de la province, Mohamed Fettah, accompagné du représentant du commandant d'armes délégué de la place de Béni Mellal, a assisté à la prise de contact de l'équipe multifonctionnelle des FAR avec son homologue relevant du Centre hospitalier de la ville.
A cette occasion, le gouverneur a rappelé que cette équipe, composée de personnel médical, paramédical et social, a été désignée à prendre part conjointement avec son homologue civile à l'effort de lutte contre la pandémie du Covid-19 au niveau de la province de Khénifra.
En effet, l'action de cette équipe multifonctionnelle, composée de 18 éléments de différents corps appartenant aux FAR et conduite par un médecin Lieutenant-Colonel, s'inscrit dans le cadre du renforcement et du soutien des efforts du staff médical dont dispose le centre hospitalier provincial (CHP).
Par la même occasion, le gouverneur a tenu, au nom de la province de Khénifra, à saluer les efforts consentis par les FAR et leur contribution vitale en cette période de crise.
Il a également souhaité plein succès à l'équipe médicale des FAR, tout en encourageant et en remerciant l'équipe soignante relevant de la délégation provinciale de la santé de Khénifra dédiée à l'opération Covid-19 pour sa mobilisation et son dévouement.
Dans ce sens, il a exhorté l'ensemble du corps médical à conjuguer les efforts pour faire face à cet ennemi redoutable et invisible qui exige courage, sacrifices et abnégation.
A l'issue de cette rencontre, une visite a été effectuée au pavillon de confinement du CHP de Khénifra en compagnie du délégué provincial de la santé, de la directrice du CHP et du chef de la mission médicale des FAR à Khénifra.
Dans la province d'Azilal, le gouverneur Mhamed Atfaoui, accompagné du comité de médecine militaire, a effectué une visite à l'hôpital de proximité de Demnat, une visite qui intervient dans le cadre des efforts de lutte contre la propagation de la pandémie du Covid-19.
Le comité mixte comprend, outre le commandant d'armes délégué de la place de Béni Mellal, Abdessamad Choulli, le commandant régional de la Gendarmerie Royale, en plus des responsables et du personnel soignant relevant de la direction provinciale de la santé d'Azilal, des chefs des services de la sûreté d'Azilal, du directeur de l'hôpital provincial d'Azilal et de plusieurs autorités civiles et militaires.
El Kelâa des Sraghna
Le gouverneur de la province d'El Kelâa des Sraghna, Hicham Smahi, a reçu, mardi au siège de la préfecture de la province, des cadres de la médecine militaire, qui vont renforcer les centres hospitaliers à l'échelle provinciale, en vue de contribuer à la mission de lutte contre la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).
Ainsi, un staff militaire composé de personnel médical et infirmier, viendra prêter main forte aux ressources humaines médicales au niveau de la province afin de pouvoir prendre en charge tous les éventuels cas de contamination au Covid-19.
Une réunion de coordination a été tenue, à cet effet, au cours de laquelle l'accent a été mis sur la mise des structures de santé militaire équipées à la disposition de l'ensemble du système sanitaire avec toutes ses composantes, dans l'objectif d'enrayer la propagation de cette pandémie.
A cette occasion, le gouverneur de la province a insisté sur la mobilisation des parties concernées par la lutte contre la pandémie, à savoir les autorités locales, les services de sécurité et les différents services qui veillent au suivi de la situation actuelle, conformément aux Hautes Instructions Royales.
Il a également souligné que la contribution de la médecine militaire, aux côtés de son homologue civile à cette mission, aura un "impact positif" sur la lutte contre la propagation de cette pandémie afin d'assurer la sécurité et la protection des citoyennes et citoyens.
Laâyoune-Sakia El Hamra
La médecine militaire dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra apporte sa précieuse contribution à la mission de lutte contre la propagation du coronavirus (Covid-19) à travers le renforcement des structures médicales dédiées à la gestion de cette pandémie.
Ainsi, toutes les dispositions ont été prises à l'hôpital militaire de Laâyoune en vue d'accueillir et de prendre en charge d'éventuels cas d'infection par le Covid-19, conformément aux Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d'Etat-Major des Forces Armées Royales (FAR) afin que les différents services et départements, dont la médecine militaire, prennent part à la mission de lutte contre cette pandémie.
Le wali de la région de Laâyoune-Sakia EL Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdelsam Bekrate, a effectué mercredi une visite à cet établissement, où des explications lui ont été fournies sur les mesures adoptées, ainsi que sur les équipements médicaux et logistiques dédiés au traitement des cas suspects du Covid-19.
Un staff militaire vient également prêter main forte aux ressources humaines médicales de l'hôpital Moulay Hassan Ben Mehdi de Laâyoune.
Le wali, qui était accompagné d'une importante délégation civile et militaire, a salué à cette occasion la mobilisation des équipes médicales FAR et leur contribution vitale en cette période délicate, appelant à la conjugaison des efforts des différents intervenants afin d'assurer la sécurité et la protection des citoyens, conformément aux Hautes instructions Royales. Dans une déclaration à la presse, le directeur régional de la santé, Ali El Haouari, a indiqué que l'hôpital Moulay Hassan Ben Mehdi dispose actuellement de 60 lits, dont 16 de réanimation, qui ont été équipés pour recevoir les éventuels cas d'infection au Covid-19.
De nouveaux équipements qui seront fournis par le ministère de la Santé et des partenaires comme Phosboucraa et l'Agence du Sud pourraient prochainement augmenter cette capacité litière, a-t-il fait savoir.
Il a rappelé qu'un plan régional a été mis en place en vue de la mise en oeuvre des mécanismes de suivi, de prise en charge et d'accompagnement portant notamment sur la formation d'équipes spécialisées, l'aménagement de salles d'isolement médical, et la fourniture de moyens médicaux et nécessaires pour l'intervention et le traitement d'éventuels cas.
Le directeur régional de la santé a aussi exhorté les citoyens à respecter les mesures préventives et de précaution pour limiter la propagation de ce virus, tout en mettant en garde contre la diffusion de fausses informations sur ce sujet.
Safi
Un staff médical militaire s'est joint aux équipes de l'hôpital Mohammed V à Safi, afin de contribuer à la mission de lutte contre la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).
Ainsi, une délégation conduite par le gouverneur de la province, Lahoucine Chaynane, ainsi que l'équipe médicale militaire ont visité les différents services de l'hôpital et suivi des explications exhaustives présentées, à cette occasion, par des responsables de cette structure sanitaire.
Le gouverneur et la délégation l'accompagnant ainsi que le staff médical militaire se sont également informés des équipements médicaux et techniques dont dispose l'hôpital, ainsi que des unités aménagées pour accueillir d'éventuels cas de contamination au Covid-19, allant du service d'urgence à celui de réanimation.
Cette visite a été aussi l'occasion pour prendre connaissance des mesures et dispositions prises pour l'aménagement de cet établissement hospitalier afin d'en faire un centre provincial pour l'accueil des éventuels cas atteints du nouveau coronavirus.
A cette occasion, il a souligné que l'hôpital Mohammed V de Safi réunit toutes les conditions et dispose des équipements médicaux nécessaires pour assurer la prise en charge d'éventuels cas de contamination, affirmant que les personnels médical, infirmier et technique demeurent fortement mobilisés en cette conjoncture exceptionnelle.
Il a également insisté sur l'importance de la collaboration et de la conjugaison des efforts entre la médecine civile et son homologue militaire pour mener à bien cette mission de lutte contre la pandémie du Covid-19 et, partant, garantir la sécurité sanitaire et la protection des citoyennes et citoyens, conformément aux Hautes Instructions Royales.
Tata
Les ressources humaines de l'hôpital provincial de Tata viennent d'être renforcées, mercredi, avec la mobilisation d'un staff médical militaire qui veillera aux côtés de son homologue civil, à assurer aux citoyens, des prestations médicales de qualité, et ce dans le cadre des efforts déployés pour enrayer la propagation du nouveau coronavirus (Covid- 19).
Ce staff médical comporte différents cadres, dont des médecins, des infirmiers, et des assistants sociaux, ce qui permettra aux citoyens de bénéficier d'un meilleur accès aux différentes prestations médicales assurées au niveau de cette structure de santé.
A cette occasion, le gouverneur de la province de Tata, Salaheddine Amal a effectué une visite dans l'hôpital provincial de Tata, louant, au passage, les efforts déployés par l'équipe médicale militaire aux côtés du staff médical civil, pour fournir aux citoyens un excellent service, tout en veillant à les prémunir contre la propagation de la pandémie mondiale du coronavirus.
Pour sa part, le délégué provincial du ministère de la Santé à Tata, Habib Aznag a réitéré l'engagement du staff médical à lutter contre la propagation du coronavirus, passant en revue une batterie de mesures adoptées dans ce sens, notamment la mise en place de deux unités d'isolement sanitaire et de deux salles de soins intensifs, et la mobilisation d'une ambulance équipée ainsi que des équipements médicaux et logistiques nécessaires.
Ouarzazate
Une équipe médicale militaire s'est jointe mercredi au personnel de l'hôpital provincial de Ouarzazate, dans le but de contribuer à la mission de lutte contre la propagation de la pandémie du nouveau Coronavirus (Covid-19).
Une délégation formée du gouverneur de la province de Ouarzazate, Abderrazak Al Mansouri, ainsi que de l'équipe médicale militaire a visité les différents services de l'hôpital et suivi des explications exhaustives présentées, à cette occasion, par des responsables de cette structure sanitaire.
Le gouverneur et la délégation l'accompagnant ainsi que le staff médical militaire se sont également informés des équipements médicaux et techniques dont dispose l'hôpital, ainsi que des unités aménagées pour accueillir d'éventuels cas de contamination au Covid-19, notamment au niveau des services d'urgence et de réanimation.
Intervenant à cette occasion, Abderrazak Al Mansouri a souligné que l'équipe médicale militaire travaillera conjointement avec les médecins civils, en applications des Hautes instructions Royales.
Ce soutien de la médecine militaire est de nature à apporter une valeur ajoutée aux efforts visant à endiguer la propagation du nouveau Coronavirus, a-t-il ajouté, mettant l'accent sur l'importance d'une mobilisation totale de l'ensemble des acteurs concernés pour assurer la protection de la santé des Marocains.
Le directeur de l'hôpital provincial de Ouarzazate, Abdellatif Mouatawakil, a indiqué qu'une équipe médicale, paramédicale, administrative et technique a été mobilisée pour la prise en charge des possibles cas de personnes atteintes de Coronavirus.
Il a précisé que 50 lits ont été réservés à l'isolement des éventuels patients du Covid-19, ajoutant qu'un espace a été habilité au sein du service des urgences pour recevoir les cas suspects.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.