Israël-Emirats. Le grand coup de Donald Trump    Eau Sidi Hrazem: une ancienne affaire refait surface    Evolution Covid-19 au Maroc : 1.241 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 37.935 cas cumulés, jeudi 13 août à 18 heures    Special Olympics: les champions marocains challengent leurs rivaux mexicains    Maroc/Covid-19: 1241 nouveaux cas, 28 autres décès    Explosions de Beyrouth. Le FBI se joint aux enquêteurs    Le PPS dénonce vigoureusement le favoritisme    Touria Jebrane va bien, même très bien !    La CNOPS simplifie les procédures pour l'AMO    RAM: Les vols spéciaux vers et depuis la France reprennent    Feddal trop gourmand pour le Sporting?    UFC: Ottman Azaitar annonce son retour!    Sauver le parc «Murdoch» du délabrement et de l'oubli    Le Maroc a rude épreuve!    Casablanca: vigilance maximale à la mosquée Hassan II    FIFA: La Juventus condamné à cause de Benatia !    Une première dans l'histoire du Maroc!    Covid-19: Entrée en vigueur du protocole de traitement à domicile    Le Crocoparc Agadir accueille le plus grand serpent du Maroc    «A Taste of Things to Come» exposé à Séoul    Il y a 41 ans, la récupération de Oued Eddahab    Lahcen Bouguerne libère la voix des femmes    Conseil de la concurrence : une institution stratégique incontournable    Ligue des champions : A Lisbonne, un "Final 8" sous bulle sanitaire    Messi s'est entraîné normalement avant le Bayern    Les Sévillans Bounou et En-Neysiri en demi-finale de Ligue Europa    Khalid Ait Taleb : Des centres de santé seront mis à disposition dans les quartiers pour accueillir les cas suspects de Covid-19    Le retour des castors    Lewandowski, Haaland, Benzema, Ronaldo...le classement des buteurs (C1)    Contraventions durant l'Etat d'urgence sanitaire: un projet de décret fixe les procédures    L'avenir du monde arabo-musulman est indissociable de celui de la cause palestinienne    Wafa Assurance enregistre une baisse de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre    Hassan Diab, le "professeur", jette l'éponge après des crises à répétition    "365 jours" Un film entre succès et polémique    La gastronomie marocaine à l'honneur à Bogotá    USA-Afrique: Peter Pham reçu par le Président tchadien    Semaine culturelle marocaine dans les centres commerciaux «El Corte Ingles» du sud d'Espagne    Terreur dans les camps de Tindouf : Une nouvelle vague de répression du Polisario    COVID-19 : Décès de l'artiste populaire Abderrazak Baba, un pionnier de la dakka marrakchia    Algérie: Multiplication des emprisonnements de journalistes    Macron appelle à éviter « toute escalade » ou « interférence extérieure » au Liban    Les divagations d'Alger et les mises au point musclées de l'UE    UC: une décision de Sajid crée la zizanie au sein du parti    Alexandre Loukachenko, le président inamovible...    Chez les séparatistes, la corruption le dispute aux détournements en tous genres    Les Marocains du monde, objet de toutes les sollicitudes    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    Ziad Atallah : L'aide marocaine intervenue au moment opportun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nasser Bourita : La pandémie, un test pour la capacité du multilatéralisme à innover
Publié dans Libération le 03 - 07 - 2020

La riposte du Maroc à la pandémie de Covid-19 est guidée par une vision Royale reposant sur les piliers de l'anticipation, de la proactivité et de la primauté de la santé des citoyens, a affirmé le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita.
Dans un discours adressé mercredi à la conférence ministérielle sur la réponse digitale à la Covid-19, il a ajouté que cette vision est mise en œuvre à travers une approche associant l'ensemble des départements ministériels et l'ensemble des segments de la société, notant que cette approche fut couronnée de succès dans la maîtrise de la situation épidémiologique.
Le ministre a en outre relevé que la transformation digitale en cours au Maroc fut cruciale au succès de cette stratégie, puisque le Royaume a rapidement déployé son infrastructure digitale pour relever le défi de la diffusion de messages de santé publique exacts, opportuns et cohérents, ce qui a amené 99,5% de la population marocaine à adopter, de façon massive, les mesures de prévention.
Il a aussi indiqué que l'infodémie fut freinée dès ses débuts, grâce à une lutte efficace contre la désinformation, tout en protégeant les droits garantis par la Constitution, faisant savoir que la police nationale a mis en place une unité spécifiquement dédiée à la surveillance et l'investigation des cas de désinformation en ligne, tandis que des enquêtes judiciaires ont été lancées pour 100 affaires de désinformation.
Le ministre a également relevé que les services publics essentiels ont été largement préservés, citant l'éducation, à travers les plateformes digitales et les cours en ligne et le secteur de la justice, grâce à la tenue de procès en visioconférence dans le plein respect des normes nationales et internationales de justice, ainsi que la santé, grâce à l'usage intensif de la télémédecine.
Dans les institutions publiques et dans le secteur privé, un effort majeur de digitalisation a été entrepris afin de garantir la continuité du service à travers le télétravail, a-t-il poursuivi, estimant par ailleurs que cette pandémie, qui a ravagé les sociétés, les systèmes de santé, et les économies, est un véritable test de la capacité du multilatéralisme à innover et sortir des sentiers battus dans la recherche de solutions aux questions posées par la Covid-19.
Fondamentalement, la pandémie a imposé aux Etats trois défis interdépendants en freinant la transmission y compris à travers le confinement et d'autres mesures de distanciation sociale, a dit le ministre, ajoutant qu'il s'agit aussi de la mise à niveau de leurs systèmes de santé pour faire face à un afflux rapide de malades, tout en maintenant une capacité adéquate pour gérer les autres maladies ainsi que de la préservation des services essentiels à leurs populations, y compris l'éducation, l'assainissement, l'énergie, la justice, et les services de police.
Les outils numériques furent cruciaux à la gestion de cet éventail de défis, démontrant l'importance d'accélérer la transformation numérique pour la préparation et la riposte aux urgences, a-t-il soutenu, estimant que l'infodémie qui s'est propagée comme une traînée de poudre dans le cyberespace fut une menace aussi grave que la maladie elle-même à la riposte à la pandémie.
Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger a fait une déclaration à la Conférence ministérielle sur la réponse digitale au Covid-19 organisée par l'Estonie et Singapour dans l'objectif d'explorer les voies du renforcement de la résilience des sociétés à travers l'utilisation de technologies digitales innovantes et flexibles.
Cette conférence a été organisée par l'Estonie et Singapour en tant que co-présidents du Groupe des amis sur la gouvernance électronique et la cybersécurité, dont fait partie le Maroc. Ce Groupe a pour objectif de sensibiliser les Etats, partager les meilleures pratiques et promouvoir le renforcement des capacités sur la gouvernance électronique et la cybersécurité.
La conférence ministérielle a connu la participation de quarante-sept Etats.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.