Cyclisme: La FRMC organise un stage de préparation à Benslimane    CAN U20: Les Lionceaux de l'Atlas visent le podium    Manifs anti-couvre-feu : La Hollande s'enflamme (vidéos)    Le gouvernement Netanyahou approuve l'accord de reprise des relations Maroc-Israël    L'Espagne doit privilégier la raison pour tirer profit des récents développements intervenus au Sahara marocain    El Mouloudi Benhammane, président de la FNBTP    L'Europe doit devenir une puissance climatique mondiale    Demi Lovato reviendra sur son overdose    Shakira vend son catalogue à un fonds d'investissement    Scolarité des enfants : les conséquences de la pandémie relevées par la Fondation IPSOS    Hassan Baraka réalise une nage de 1.600 mètres en eau glacée    Le silence, quels bénéfices pour la santé ?    Projection virtuelle du documentaire "Dans tes yeux, je vois mon pays "    Nasser Bourita : Le Maroc accompagnera les parties libyennes jusqu 'à résolution de la crise    Compteur coronavirus : 520 cas testés positifs et 22 décès en 24H    Une Marocaine tente de voyager avec un test falsifié    Calcio : L'AC Milan, championne d'hiver    Communication de marque : ce que cache le changement de logo des constructeurs    Mohamed Ayouch, le chanteur qui détricote les mensonges du Polisario    Maroc-Grande Bretagne: une amitié séculaire    Réseau FCA Morocco : La Continentale tisse sa toile à El Jadida    L'AMMC dévoile ses actions prioritaires pour 2021    Le Maroc se contente du nul face au Rwanda    L'UFC vire Azaitar!    En Nesyri surclasse Messi et Suarez    Ovnis : la CIA lève le voile sur ses dossiers secrets désormais librement disponibles au téléchargement    Céréaculture: Le baromètre de la réussite de la saison agricole    Bir Gandouz et El Guerguarat auront bientôt des zones de distribution et de commerce    Confessions dominicales : Un Président inapte et retour en force du «chibanisme»    Maroc: une diplomate met à nu les allégations mensongères de certaines voix dissonantes sur les réseaux sociaux    Le dossier iranien au menu du premier contact entre l'Administration Biden avec Israël    Le Maroc reçoit une première livraison du vaccin anti-Covid 19    Vaccins Vs Nouveaux variants    Moncef Slaoui : « la lenteur et la confusion autour du déploiement des vaccins ont frustré des millions de personnes dans le monde »    Accord pour la formation des équipes de travail pour prendre des mesures pratiques    USA : Deb Haaland, une amérindienne ministre de l'Intérieur    Séance de politique générale le 1er février sur l'appui du produit national    Calligraphe: Rihani expose ses œuvres à Sidi Moumen    L'icône du jazz sud-africain Jonas Gwangwa n'est plus    La M.N.A entre vents et marées!    Déficit budgétaire de 82,4 MMDH à fin 2020    UNESCO et UE : Main dans la main pour lutter contre les contenus haineux sur Internet    Guerguarate – Sources autorisées : Situation calme et normale malgré de nouvelles vaines provocations du Polisario    Berkane : Découverte des plus anciennes gravures rupestres de l'Afrique du Nord    Allal Amraoui : «L'attitude schizophrène de l'Espagne envers le Maroc interroge à plusieurs égards»    Bouznika : De nouveaux résultats concrets font avancer le dialogue inter-libyen    Message de condoléances et de compassion du Souverain à la famille de feu Moulay M'Hamed Iraki    Première édition de «Blabl'Art» à Casablanca    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nasser Bourita : La pandémie, un test pour la capacité du multilatéralisme à innover
Publié dans Libération le 03 - 07 - 2020

La riposte du Maroc à la pandémie de Covid-19 est guidée par une vision Royale reposant sur les piliers de l'anticipation, de la proactivité et de la primauté de la santé des citoyens, a affirmé le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita.
Dans un discours adressé mercredi à la conférence ministérielle sur la réponse digitale à la Covid-19, il a ajouté que cette vision est mise en œuvre à travers une approche associant l'ensemble des départements ministériels et l'ensemble des segments de la société, notant que cette approche fut couronnée de succès dans la maîtrise de la situation épidémiologique.
Le ministre a en outre relevé que la transformation digitale en cours au Maroc fut cruciale au succès de cette stratégie, puisque le Royaume a rapidement déployé son infrastructure digitale pour relever le défi de la diffusion de messages de santé publique exacts, opportuns et cohérents, ce qui a amené 99,5% de la population marocaine à adopter, de façon massive, les mesures de prévention.
Il a aussi indiqué que l'infodémie fut freinée dès ses débuts, grâce à une lutte efficace contre la désinformation, tout en protégeant les droits garantis par la Constitution, faisant savoir que la police nationale a mis en place une unité spécifiquement dédiée à la surveillance et l'investigation des cas de désinformation en ligne, tandis que des enquêtes judiciaires ont été lancées pour 100 affaires de désinformation.
Le ministre a également relevé que les services publics essentiels ont été largement préservés, citant l'éducation, à travers les plateformes digitales et les cours en ligne et le secteur de la justice, grâce à la tenue de procès en visioconférence dans le plein respect des normes nationales et internationales de justice, ainsi que la santé, grâce à l'usage intensif de la télémédecine.
Dans les institutions publiques et dans le secteur privé, un effort majeur de digitalisation a été entrepris afin de garantir la continuité du service à travers le télétravail, a-t-il poursuivi, estimant par ailleurs que cette pandémie, qui a ravagé les sociétés, les systèmes de santé, et les économies, est un véritable test de la capacité du multilatéralisme à innover et sortir des sentiers battus dans la recherche de solutions aux questions posées par la Covid-19.
Fondamentalement, la pandémie a imposé aux Etats trois défis interdépendants en freinant la transmission y compris à travers le confinement et d'autres mesures de distanciation sociale, a dit le ministre, ajoutant qu'il s'agit aussi de la mise à niveau de leurs systèmes de santé pour faire face à un afflux rapide de malades, tout en maintenant une capacité adéquate pour gérer les autres maladies ainsi que de la préservation des services essentiels à leurs populations, y compris l'éducation, l'assainissement, l'énergie, la justice, et les services de police.
Les outils numériques furent cruciaux à la gestion de cet éventail de défis, démontrant l'importance d'accélérer la transformation numérique pour la préparation et la riposte aux urgences, a-t-il soutenu, estimant que l'infodémie qui s'est propagée comme une traînée de poudre dans le cyberespace fut une menace aussi grave que la maladie elle-même à la riposte à la pandémie.
Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger a fait une déclaration à la Conférence ministérielle sur la réponse digitale au Covid-19 organisée par l'Estonie et Singapour dans l'objectif d'explorer les voies du renforcement de la résilience des sociétés à travers l'utilisation de technologies digitales innovantes et flexibles.
Cette conférence a été organisée par l'Estonie et Singapour en tant que co-présidents du Groupe des amis sur la gouvernance électronique et la cybersécurité, dont fait partie le Maroc. Ce Groupe a pour objectif de sensibiliser les Etats, partager les meilleures pratiques et promouvoir le renforcement des capacités sur la gouvernance électronique et la cybersécurité.
La conférence ministérielle a connu la participation de quarante-sept Etats.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.