Budget 2021 : le détail des investissements dans les régions    Moyens de paiement : Le cash règne en maître sur l'économie marocaine    Retraite : une réforme qui piétine    Noureddine Akkouri : « Quel que soit le contenu du manuel scolaire, si l'enseignant est compétent, il réussira à transmettre l'information »    Casablanca-Settat : les entreprises encouragées à privilégier le télétravail    Le Maroc et la République centrafricaine, déterminés à consolider leurs relations bilatérales    PCNS : La démondialisation en débat    La classe moyenne agressée!    Agroalimentaire: Secouée par la crise, Danone se réorganise    Le blasphème dans le monde : droit ou délit ?    Beyrouth: L'hôpital marocain de campagne a atteint les objectifs fixés    Comité Exécutif du PI : l'Istiqlal condamne l'escalade de l'islamophobie en France    Liga: Le Real Madrid et Ramos dominent le Barça    Le WAC quitte la compétition la tête baissée    Raja de Casablanca-Zamalek reporté au 1er novembre    Confessions dominicales : De la défense des droits de l'homme à l'exploitation sexuelle    En Méditerranée, l'action du Maroc est guidée par une Vision Royale volontariste    Restreindre oui mais expliquer et contrôler    La Place Jamaâ El Fna renoue avec le spectacle    Patrimoine : Un canon volé à la Kasbah des Oudayas sauvé de justesse    L'AMMC décrypte son activité de 2019    L'idéal islamique marocain débattu à Pretoria    El Guergarate: Bourita fustige les brigands polisariens à la solde de l'Algérie    «Le modèle de développement souhaité devrait intégrer les valeurs de la solidarité, de l'éthique et du vivre-ensemble»    Pop philo, quand tu nous tiens!    Fouzia Nejjar ou le double défi    Adel Taarab va rester au Benfica    La Zambie inaugure son ambassade à à Rabat    L'ONMT booste le déploiement de Ryanair sur le Maroc    Ligue 1 : le match Lens-Nantes reporté à cause du Covid-19    Débuts difficiles pour Ziyech avec Chelsea (vidéo)    Vaccin anti-covid au Maroc: Dr Ibrahimi donne son point de vue    Samsung annonce le décès de son président, Lee Kun-hee    Covid-19: Mohamed Melihi admis en soins intensifs    Turquie-France. Erdogan pète les plombs    Israël-Soudan. Le troisième accord de paix est dans la boîte    Fermeture des salles de sport à Rabat    Inauguration à Rabat de l'ambassade de la République de Zambie au Maroc    Evolution du Coronavirus au Maroc : 4045 nouveaux cas, 194.461 au total, samedi 24 octobre à 18 heures    Accès aux prépas: le ministère a fait une annonce    Algérie: le président Tebboune entre en confinement volontaire    Tanger: trois jeunes devront répondre de leurs actes    Beyrouth : Mission accomplie pour l'Hôpital de campagne marocain (vidéo)    Les figurants du film "L7asla" réclament «leur dû», Sonia Terrab répond    Destination Maroc: Le deal ONMT et Ryanair    La FNM enrichit son capital culturel    Les grosses écuries au rendez-vous de la première journée    Ligue des Champions : Le match Raja de Casablanca-Zamalek reporté au 1er novembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad
Publié dans Libération le 19 - 09 - 2020

La mise à jour du calendrier de la Botola Pro D1 se poursuivra ce week-end avec la programmation de quatre matches en retard comptant pour la 24ème manche, à savoir OCKRSB, RBM-IRT, RCAZ-WAC et Raja-DHJ.
Le bal sera ouvert, samedi au complexe OCP à Khouribga à 19h15, par la confrontation entre l'OCK et la RSB, deux formations aux aspirations opposées. L'Olympique de Khouribga, en mauvaise posture, n'a d'autre alternative que la victoire s'il veut conserver ses chances de maintien, surtout que derrière, il y a une équipe tangéroise qui a entamé l'opération sauvetage depuis son retour à la compétition.
L'OCK, qui compte pas moins de 11 défaites dont la toute dernière a été concédée à domicile devant ce même IRT, se trouve sommé de secouer le cocotier sous la conduite de son nouveau coach Aziz Kerkach, en dépit de l'âpreté de la tâche face à une RSB qui garde ses chances intactes dans la course au titre. Un objectif qui se concrétise par quelques victoires à l'extérieur, n'en déplaise à l'OCK.
Cette mise à jour offre trois rencontres dominicales dont la première sera un sommet du bas du tableau ayant pour protagonistes le RBM, lanterne rouge, et l'IRT avant-dernier. Ce match qui aura pour cadre le stade municipal de Oued Zem est à placer sous le signe de l'équilibre même si la balance pourrait pencher en faveur des Tangérois qui ont certainement un coup à jouer. Ils se produiront en connaissant le résultat du match de la veille entre l'OCK et la RSB, d'autant plus qu'ils auront à cœur de rééditer les deux précédentes performances réalisées en déplacement face au Raja et à l'OCK. Défendre en bloc et procéder par des contres leur avait réussi, alors qu'ils avaient peiné lorsqu'ils ont voulu faire le jeu à domicile face à la RSB et à l'ASFAR pour se contenter d'issues de parité.
En se tapant une sacrée trotte jusqu'à Oued Zem pour défier le RBM, équipe joueuse mais malchanceuse, les protégés de Pedro Ben Ali seraient en mesure de regagner le bercail avec les trois points de la victoire, ce qui devrait sans aucun doute compliquer les choses en bas du tableau.
Et parmi les clubs non encore tirés d'affaire, il y a la Renaissance de Zemamra, 13ème avec 25 points et qui aura à croiser le fer avec un Wydad qui abordera cette partie alors qu'il reste sur une victoire au détriment du Raja de Béni Mellal.
Match compliqué donc pour la RCAZ devant des Rouges qui, certes, sont bien loin de leur meilleur niveau, mais qui savent se montrer efficaces, chose qu'ils ont montré d'ailleurs lors de leur dernière sortie devant le RBM. En tout cas, l'équipe de Zemamra est tenue de jouer à fond ses chances en vue de fuir la zone de turbulences, tandis que le Wydad de Gamondi devra conserver son élan et pourquoi pas coiffer au poteau dès cet acte le Raja qui sera à la rude épreuve doukkalie.
Et c'est le choc de cette 24ème journée qui s'annonce indécis. La mission des Verts, qui pourraient récupérer deux cadres de l'équipe, à savoir Hafidi et Boutayeb, ne sera pas une simple sinécure, mais ils n'auront d'autre choix que la victoire pour rester aux commandes et garder le moral au beau fixe à quelques jours du derby et à moins d'un mois de la demi-finale de la Ligue des champions contre les Egyptiens du Zamalek.
Mohamed Bouarab


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.