Elections 2021: la participation électorale cheval de bataille pour les partis    Lancement des préparatifs de la session extraordinaire    Algérie: Affrontements entre la police et des manifestants    L'Iran accusé d'avoir attaqué un navire israélien en mer d'Oman    Le Maroc contribue à l'effort mondial    Chelsea: Ziyech sera-t-il titulaire contre Liverpool ?    CAN U17 / Arbitrage : Quatre arbitres marocains, deux femmes et deux hommes    Jack Lang s'exprime sur l'enseignement de l'arabe en France (Entretien)    Les Morisques et la langue aljamia    Conseil de gouvernement : la légalisation du cannabis médical encore au menu    Un danger permanent à Casablanca    Salafin : recul de 13% du PNB en 2020    « Booker » 2021 : Youssef Fadel et Abdelmajid Sebbata sur la longue liste    Sofia Alaoui : symbole d'une irrésistible ascension du cinéma marocain    Ennahda, ou la tentation anti-marocaine    10.000 hectares d'arganier à planter à l'horizon 2022    L'agriculture marocaine se remet du choc de la sécheresse    Salah, Mané, Ziyech et Hakimi stars des réseaux sociaux    Villareal ne lâche pas Amine Harit    Master 1000 de Miami: Roger Federer déclare forfait    De fortes averses orageuses attendues mardi et mercredi    Tamallalt : Un aide-chauffeur d'autocar détourne une voyageuse mineure et la viole    Berrechid : Arrestation du meurtrier d'une collégienne de 14 ans    Des bus "made in Morocco" bientôt déployés en Afrique    La CGEM veut promouvoir la R&D, l'entrepreneuriat et la formation    Driouech et El Homrani, Catalans et Marocains    Sociétés cotées : les secteurs de l'automobile et des télécoms enregistrent une appréciation relative de leurs revenus    La star Youssef Chaabane s'en va    Hatim Ammor offre sa notoriété à Oppo    Région de Casablanca: 270 MDH pour améliorer les infrastructures    Relations franco-algériennes : Tebboune accuse de puissants lobbys de perturber les relations entre les deux pays    Visa For Music 2021 : L'appel à candidatures est lancé !    El Kelâa des Sraghna : la foudre fait deux morts et six blessés    Prolongement du couvre-feu: les propriétaires des cafés en colère    Maroc: les mesures restrictives seront-elles renforcées pendant Ramadan ?    Une ONG alerte sur l'ampleur de la répression en Algérie    L'Irak reçoit ses premières doses de vaccin anti-Covid    Elections : ça chauffe au parlement    Edito : Régions centralisées    Le CDH interpellé sur les violations des droits de l'Homme à Tindouf    Affaire des écoutes : Nicolas Sarkozy condamné à trois de prison dont un an ferme    Intempéries à Tétouan : la ville sous l'eau [Vidéo]    Le premier ambassadeur émirati en Israël est entré en fonction    Demi-finale de la CAN U20 / Ghana-Gambie (1-0) : Un autre regret pour nos Juniors !    Demi-finale de la CAN U20 / Tunisie-Ouganda (1-4) : Les Tunisiens n'étaient pas si forts que ça !    Une toile de Winston Churchill représentant la mosquée Koutoubia présentée aux enchères à Londres    Le Maroc annonce sa contribution financière au Plan d'intervention humanitaire au Yémen    Troisième grand parti politique aux Etats-Unis? Trump met les choses au clair    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Augmentation de 5,8 % du budget du ministère de la Santé
Publié dans Libération le 05 - 11 - 2020

Les fonds alloués au ministère de la Santé au titre de l'exercice 2021 devront progresser de 5,8% en comparaison avec l'année budgétaire en cours, pour atteindre 19,774 milliards de dirhams, a indiqué mardi à Rabat le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb. Il s'agit d'une augmentation de 1,090 milliard de dirhams du budget sectoriel de la santé, a-t-il précisé lors de la présentation du projet de budget de son département devant la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants, soulignant, à cet égard, le caractère prioritaire de l'élargissement de la couverture médicale de base. Le budget consacré au ministère est réparti en fonction des programmes du budget que sont les ressources humaines, le renforcement des capacités du système de santé, la planification, la programmation et la coordination, la santé reproductive, la santé de la mère et de l'enfant, ou encore les personnes à besoins spécifiques.
Il s'agit aussi de la veille épidémiologique, la sécurité sanitaire, la prévention et du contrôle des maladies, des soins de santé primaires, préhospitaliers et hospitaliers, de la continuité de l'offre de soins ainsi que de la maintenance de l'infrastructure et des équipements de santé. Le responsable gouvernemental a, d'autre part, rappelé que 69% de la population marocaine bénéficie de la couverture sanitaire de base jusqu'en 2019, alors que le Régime d'assistance médicale (RAMED) couvre plus de 16,5 millions de personnesjusqu'en septembre 2020. Les hôpitaux publics et les CHU ont offert plus de sept millions de prestations compte tenu des mesures prises dans la lutte contre la pandémie de Covid-19. En outre, il a passé en revue les divers axes de la réforme du système de santé, à savoir le renforcement de l'investissement public et du partenariat public-privé, la promotion de l'industrie nationale du médicament, la réforme institutionnelle et la gestion proactive des programmes de santé. Au volet du renforcement du réseau hospitalier dans le cadre du programme d'action 2021, Khalid Ait Taleb a cité parmi les nouveaux projets hospitaliers l'augmentation de la capacité clinique de près de 2260 lits, la reconstruction de l'hôpital Ibn Sina de Rabat, la construction de huit centres hospitaliers provinciaux, d'un hôpital régional et 11 hôpitaux de proximité.
Le programme d'action comprend également, selon lui, l'extension de la couverture médicale de base dans la perspective d'une couverture sanitaire universelle, le renforcement des programmes nationaux de santé et de lutte contre les maladies ainsi que la consolidation de la gouvernance du secteur entre autres. S'agissant des réalisations du ministère au cours de la période 2019-2020, le ministre a évoqué le renforcement de l'offre nationale de santé pour faire face notamment à la crise sanitaire liée à la Covid-19, mettant en avant l'augmentation du nombre de laboratoires effectuant des tests de dépistage du Covid-19 ainsi que la participation du Maroc aux essais cliniques pour développer un vaccin contre le virus.
De même, il a mis en avant l'augmentation de la capacité clinique de quelque 1.696 lits, la protection sanitaire en milieu rural ou encore la réduction des prix de près de 1.000 médicaments supplémentaires. Concernant les crédits alloués pour faire face à la pandémie de Covid-19, Khalid Ait Taleb a relevé que le taux d'exécution a atteint 74% du total des fonds.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.