Maroc-OCDE : Le 2ème Programme Pays est lancé    GOUVERNEMENT : COMMENT COMBATTRE L'ENDETTEMENT    Infinix offre gratuitement BeIN connect pour regarder les matchs de la CAN    Le Maroc présent à la conférence de Manama    Baignade. Quelles sont les plages à éviter ?    Le Maroc au «Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée»    Elle fait l'actu : Marwah Rizqy, députée canadienne d'origine marocaine    Moucharaka Mouwatina : La deuxième tranche d'appui à la société civile lancée au profit de quatre régions    Personnes âgées/retraite. Il ne faut plus compter sur la solidarité familiale    Finance participative : Le 1er contrat de dépôt d'investissement d'Umnia signé    Le RCAR franchit les 5% de participation dans Maroc Telecom    Délais de paiement : Benchaâboun fait le point    Pascal Naudin : "La transformation digitale est en marche"    Mécanismes nationaux de prévention : Le CNDH organise un atelier national    Mauritanie: Ghazouani proclamé vainqueur dès le premier tour    Démantèlement d'une cellule liée à Daesh composée de 4 personnes    Téhéran accuse Washington d'avoir coupé « la voie de la diplomatie »    Dominant la course démocrate à la Maison Blanche, Biden en tête d'affiche du premier débat    Brexit: Boris Johnson contre-attaque et plaide pour « une sorte d'accord »    Coup d'Etat avorté en Ethiopie    Les valeurs, le match à gagner    Le Maroc entame la CAN sur une victoire à l'arrachée    CAN 2019 : Mbarek Boussoufa redoute la Côte d'Ivoire    Trophée Hassan II des arts équestres traditionnels «Tbourida» : La Sorba du Moqaddem Maher El Bachir remporte la 20ème édition    Cameroun. La "malédiction" sera-t-elle brisée?    Chambre des représentants. Les députés interpellés sur leur tenue vestimentaire    Ophtalmologues vs opticiens. Le différend continue    Facebook appelle les Etats à mieux réguler les géants du numérique    Démantèlement à Marrakech d'une bande spécialisée dans le trafic de drogue    La société civile s'implique davantage dans la gestion du Parc national du Souss-Massa et Tamri    Enseignement. Comment généraliser le préscolaire    Spotify partenaire musique du Festival Mawazine 2019    Un air de musique souffle sur le Royaume    Fresques d'Asilah: Quand la cité se drape d'art jusqu'aux…murs    Neila Tazi : «Nous avons besoin d'un nouvel élan de la part des pouvoirs publics»    «Quelle distance entre le soleil et la terre ?» : Un spectacle exclusivement dédié au Palais El Glaoui à Fès    Pour faciliter l'abonnement de ses fans : Le Raja fait appel aux services de Guichet.ma    Le strict minimum Mais c'est déja ça !    Le nombre de bacheliers a augmenté de 8,19%    Divers    Insolite : Mis en examen    Le président de la Chambre des représentants rencontre le corps diplomatique arabe accrédité à Dublin    Mohamed Benabdelkader : Le Maroc place la restructuration de la haute fonction publique au cœur de la réforme de son administration    Hervé Renard : L'essentiel est d'empocher les trois points de la victoire    Prisme tactique : Une victoire en trompe-l'œil    Au Liban, des posters vintage exposent les clichés du cinéma occidental    Découverte en Asie centrale des plus vieilles traces d'usage de cannabis    Deux jeunes Marocaines participent à Paris au "LabCitoyen" de l'Institut français    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le nouveau promu accule le leader au nul : L'OCK stoppé dans son élan
Publié dans Libération le 20 - 12 - 2010

Pour le compte de la 13ème journée GNFEI, l'OCK leader de l'exercice a reçu, au Complexe OCP, devant quelque 600 spectateurs, le CRA, fraîchement promu chez l'élite. Un match médiocre qui n'a jamais atteint les sommets, surtout lors de la première période. Ainsi, la rencontre s'est soldée par un nul vierge 0 à 0, synonyme de défaite pour les Khouribguis. Avant le coup d'envoi, une minute de silence a été observée, à la mémoire de Mohamed Mahjoubi, alias Errouaimi, l'un des fondateurs de la première association des supporters de l'OCK ,que Dieu ait son âme en sa Sainte Miséricorde.
Incontestablement, les Phosphatiers ont fourni un match terne, voire médiocre où les occasions sont rares puisque les deux formations pratiquent la tactique de l'hors jeu, évoluant souvent en milieu de terrain. Ainsi, plus de vingt minutes de la première mi-temps se sont écoulés sans qu'il y ait une seule véritable occasion de but de la part des deux protagonistes, à part celle d'Ouchrif (25'), suite à une bévue de la défense rifaine. Les corners se multiplient pour les locaux, mais aucun ne présente un danger réel pour Baghi qui les arrête avec brio. Les visiteurs optant pour un regroupement massif au milieu de terrain refusent de se découvrir et de faire le jeu, se contentant de contre attaques timides orchestrées par le duo Mouaoui et Ouald El Haj. Ce dernier seul devant Mohamadina, rate sa prise de tête et prive les siens d'un véritable but (29'). Malgré les encouragements de leurs supporters, les Khouribguis sont incapables de concrétiser devant une défense hermétique et bien soudée du CRA. Dès l'entame de la deuxième manche, se sont encore les Phosphatiers qui prennent la direction des opérations dans l'espoir de marquer. Rués à l'assaut des buts adverses, ils ratent des occasions franches (55' et 67') par le biais d'El Helali et Nejmi. Les Rifains ripostent par un tir foudroyant de Mouaoui (82'), que Mohamadina renvoie en corner. Les coéquipiers d'El Baraka campent plus de dix minutes dans la zone des visiteurs, mais faute de concentration, les Khouribguis ratent toutes les opportunités qui se sont présentées à eux, notamment par Ait Bihi (87') et El Baraka (89'). A l'issue de ce match, le coach, Lamrini a déclaré : « Aujourd'hui, deux facteurs étaient à l'origine de notre prestation; la sortie forcée de deux joueurs titulaires Ouchrif et Askari et l'arbitrage de Zadani en plus des nombreuses absences et la grande pression subie par les joueurs qui pensaient avoir gagné le match avant de l'avoir joué et surtout ayant connu les résultats des matchs disputés par nos poursuivants. De toute façon, nous continuons sur la même voie et nous promettons de réaliser de bons résultats afin de récupérer les deux points perdus». Quant à son homologue Youmir : « Je présume que le match était très difficile et tactique. On sait que l'OCK a de bons attaquants, c'est pourquoi on ne s'est pas beaucoup découvert. On laissait l'adversaire venir et on procédait par des contres afin de le surprendre. On s'est créé de nombreuses opportunités, mais on les a loupées faute d'un attaquant capable de les concrétiser. Durant le mercato, nous ferons notre possible pour recruter un attaquant qui renforcera les rangs de l'équipe. »

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.