Davos : Donald Trump fustige les «prophètes de malheur» devant Greta Thunberg    UK-Morocco Business Dialogue: Turbo sur la coopération !    Grogne des imams: Le ministère réagit    Boxe: le Maroc, troisième du tournoi «Ahmet Cömert» à Istanbul    Faut-il craindre le nouveau virus chinois?    Botola Pro D1 : Le fauteuil du leader n'est plus immunisé    Le président du Forum Crans Montana voit en Dakhla un laboratoire de développement pour l'Afrique    HCR au Maroc : 6.656 réfugiés et 3.100 demandeurs d'asile au 31 décembre 2019    Maroc-GB, l'après Brexit a déjà commencé !    Le Maroc prend part au Comité des Représentants permanents de l'Union africaine    Lilia Zakraoui, signe sa première publication    Tirage au sort Coupe du Monde 2022: Zone Afrique, à quelle heure et sur quelle chaîne ?    Les Coupes Nationales: Plusieurs joueurs Marocains sont attendus    L'ex-patron chinois d'Interpol condamné à treize ans de prison    Botola Pro: Le WAC passe en tête du classement    Tanger Med : Plus de 65 millions de tonnes de marchandises traitées en 2019    Suite à la fin de la convention de la concession «Assiaqa Card» : M2M anticipe une baisse de ses résultats 2020    Compétitivité : le Maroc au bas de l'échelle    La saison agricole sera-t-elle compromise ?    Congrès régional de Drâa Tafilalet du PPS    Najate Limet: «Nous voulons sensibiliser des donateurs marocains»    Pearl Jam de retour avec un nouvel album    Le nombre de chômeurs dans le monde devrait repartir à la hausse    Venezuela: Reconnaître Guaido comme président, mais payer ses impôts à Maduro    Lahcen Es-saady : «L'initiative avance d'une manière constante et enregistre une forte interactivité des Marocains»    Casablanca : Rick's Café devant la justice    Le procès historique de Donald Trump entre dans le vif du sujet    Boeing ukrainien: l'Iran confirme le tir de deux missiles    Tunisie : Elyes Fakhfakh, ex-ministre des Finances, désigné Premier ministre, appelé à former rapidement un gouvernement    Escroquerie financière et piratage de cartes de paiement électroniques : Quatre individus devant le parquet à Rabat    Le patrimoine amazigh à l'honneur à Imintanoute    La Bolivie retire sa reconnaissance de la « rasd »    Taroudant : couple soupçonné d'agression sur leur fille    Nouveau système d'évaluation du handicap, les précisions d'El Moussali    Handball : le Maroc perd face à la Tunisie    Voici le temps qu'il fera ce mardi    Les femmes mises au ban du développement    Insolite : Klinsmann épinglé    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    Trois raisons qui expliquent une rapide prise de poids chez les hommes    Les sales besognes de Larbi Naji    Les EEP bénéficient de plus de 28 MMDH de déblocages à fin novembre    Société Générale et Yamed capital annoncent la création d'une joint-venture    Accord international pour relancer les efforts de paix en Libye    Des ex-guérilleros salvadoriens protègent la forêt qui leur avait donné refuge    Agadir à l'heure des "Journées de Tiznit"    "Bad boys for life" en tête du box office nord-américain    Abdelouahab Doukkali enchante le public saoudien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le nouveau promu accule le leader au nul : L'OCK stoppé dans son élan
Publié dans Libération le 20 - 12 - 2010

Pour le compte de la 13ème journée GNFEI, l'OCK leader de l'exercice a reçu, au Complexe OCP, devant quelque 600 spectateurs, le CRA, fraîchement promu chez l'élite. Un match médiocre qui n'a jamais atteint les sommets, surtout lors de la première période. Ainsi, la rencontre s'est soldée par un nul vierge 0 à 0, synonyme de défaite pour les Khouribguis. Avant le coup d'envoi, une minute de silence a été observée, à la mémoire de Mohamed Mahjoubi, alias Errouaimi, l'un des fondateurs de la première association des supporters de l'OCK ,que Dieu ait son âme en sa Sainte Miséricorde.
Incontestablement, les Phosphatiers ont fourni un match terne, voire médiocre où les occasions sont rares puisque les deux formations pratiquent la tactique de l'hors jeu, évoluant souvent en milieu de terrain. Ainsi, plus de vingt minutes de la première mi-temps se sont écoulés sans qu'il y ait une seule véritable occasion de but de la part des deux protagonistes, à part celle d'Ouchrif (25'), suite à une bévue de la défense rifaine. Les corners se multiplient pour les locaux, mais aucun ne présente un danger réel pour Baghi qui les arrête avec brio. Les visiteurs optant pour un regroupement massif au milieu de terrain refusent de se découvrir et de faire le jeu, se contentant de contre attaques timides orchestrées par le duo Mouaoui et Ouald El Haj. Ce dernier seul devant Mohamadina, rate sa prise de tête et prive les siens d'un véritable but (29'). Malgré les encouragements de leurs supporters, les Khouribguis sont incapables de concrétiser devant une défense hermétique et bien soudée du CRA. Dès l'entame de la deuxième manche, se sont encore les Phosphatiers qui prennent la direction des opérations dans l'espoir de marquer. Rués à l'assaut des buts adverses, ils ratent des occasions franches (55' et 67') par le biais d'El Helali et Nejmi. Les Rifains ripostent par un tir foudroyant de Mouaoui (82'), que Mohamadina renvoie en corner. Les coéquipiers d'El Baraka campent plus de dix minutes dans la zone des visiteurs, mais faute de concentration, les Khouribguis ratent toutes les opportunités qui se sont présentées à eux, notamment par Ait Bihi (87') et El Baraka (89'). A l'issue de ce match, le coach, Lamrini a déclaré : « Aujourd'hui, deux facteurs étaient à l'origine de notre prestation; la sortie forcée de deux joueurs titulaires Ouchrif et Askari et l'arbitrage de Zadani en plus des nombreuses absences et la grande pression subie par les joueurs qui pensaient avoir gagné le match avant de l'avoir joué et surtout ayant connu les résultats des matchs disputés par nos poursuivants. De toute façon, nous continuons sur la même voie et nous promettons de réaliser de bons résultats afin de récupérer les deux points perdus». Quant à son homologue Youmir : « Je présume que le match était très difficile et tactique. On sait que l'OCK a de bons attaquants, c'est pourquoi on ne s'est pas beaucoup découvert. On laissait l'adversaire venir et on procédait par des contres afin de le surprendre. On s'est créé de nombreuses opportunités, mais on les a loupées faute d'un attaquant capable de les concrétiser. Durant le mercato, nous ferons notre possible pour recruter un attaquant qui renforcera les rangs de l'équipe. »

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.