Vidéo. Voici la déclaration de Mezouar qui lui a attiré les foudres du gouvernement    La Journée sans voiture laisse un écho favorable chez les casablancais    Tunisie : Kais Saed vainqueur de la Présidentielle    Averses orageuses fortes avec chute de grêle et rafales dans plusieurs provinces du royaume    World Policy Conference 2019 : Ce qu'a dit Mezouar sur l'Algérie…    Salaheddine Mezouar annonce son départ de la CGEM    CGEM : Mezouar annonce sa démission    Le chapitre Mezouar fermé, que se passera-t-il à la CGEM ?    Zagora : clôture du 7ème Festival international du conte et des arts populaires    Emouvantes obsèques à Seddina «Tétouan» d'Abderrahmane Karkich    Agir pour un tourisme créatif!    Transport de marchandises : les professionnels suspendent leur sit-in    Sahara: des pétitionnaires latino-américains mettent en avant l'initiative marocaine    Le roi félicite le Premier ministre éthiopien lauréat du Prix Nobel de la paix    Le groupe Renault se sépare de son Directeur général    Le PDG de Laprophan n'est plus !    Le thyphon Hagibis atteint les côtes du Japon    Les chants désespérés et pathétiques des supporters    Gouvernement : A la recherche de l'efficacité    Arrivée au Maroc du président rwandais Paul Kagame    Fès : Saisie de plus de 2t de chira    Eradication du mariage des mineurs    Epidémiologie cancer du col de l'utérus au Maroc    Marrakech : Trois morts et 22 citoyens écrasés par un conducteur en état d'ébriété    Météo: Le temps qu'il fera ce dimanche    WPC 2019: Mezouar voit positivement les mutations que connaît le Maghreb    «La culture est le meilleur moyen d'échange»    Fatima Attif: «Il n'y a pas beaucoup d'écriture pour la femme dans le cinéma marocain»    Faouzi Skali présente la culture soufie devant le Sénat français    L'édition 2020 du Symposium business et santé en Afrique (AHBS) aura lieu au Maroc !    Maroc – Libye : « Beaucoup de travail reste à faire », dixit Halilhodzic    Casablanca ne sera pas privé d'électricité le 20 octobre (ONEE)    Le secrétaire général des Nations unies épingle le Polisario    Les distributeurs africains des produits pharmaceutiques fédèrent leurs énergies    La Belgique première qualifiée à l'Euro 2020 : Les Pays-Bas se font peur    Le Sud-Africain Giniel De Villiers remporte le Rallye du Maroc 2019    Divers    Divers sportifs    La Banque mondiale prévoit une accélération de la croissance de l'économie marocaine    Le jour où Elton John a vu la reine Elizabeth II perdre son sang-froid    Les Tunisiens élisent leur président après un mois riche en rebondissements    Angelina Jolie : Je ne me suis jamais cantonnée dans un confort physique ou émotionnel    Beyoncé de nouveau enceinte    Bentalha victime d'une escroquerie    Institut français du Maroc. Que la saison commence !    Maroc-Lybie : Tout ce qu'il faut savoir sur cette rencontre    Wydad et Raja dans des groupes plus ou moins difficiles    Vahid Halilhodžić n'a pas encore trouvé l'équipe type    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Consécration du Qatari Nasser Al Attiyah
Publié dans Libération le 11 - 10 - 2014

Le pilote qatari Nasser Al Attiyah, au volant de sa MINI X-RAID, a été sacré champion du monde par la Fédération internationale automobile (FIA) en remportant, jeudi à Marrakech l'édition 2014 du Rallye OiLibya du Maroc organisée, du 3 au 9 octobre dans le sud-est du Royaume, sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.
Al Attiyah, vainqueur du Dakar 2011, signe sa toute première victoire dans ce second rallye tout-terrain au monde, en dominant le classement général à l'issue de la 6e et dernière étape (113 km de spéciale) qu'il a lui même remportée.
Al Attiyah, inscrit son nom pour la première fois au palmarès de la compétition avec un timing total de 16h 12min 15sec, soit 1min 42sec devant l'Argentin Orlando Terranova, vainqueur de l'édition 2013 et le Néerlandais Erik Van-Loon, qui offre le triplé à l'écurie MINI, à 41min 47sec du grand vainqueur. "Je suis tellement heureux de remporter le championnat du monde dans un pays qui m'est très cher", s'est félicité Al Attiyah dans une déclaration à la MAP, notant qu'il a mis les bouchées doubles en vue de creuser davantage l'écart sur Terranova qui n'était qu'à 15 secondes lors de l'avant-dernière étape.
"Cette victoire qui je considère comme un test grandeur nature pour le Rallye Dakar 2015, a été rendue possible grâce à la persévérence, au travail assidu et à la collaboration de mon équipe", explique Al Attiyah, qui n'a pas manqué de saluer l'intérêt que portent les Marocains à ce genre sportif.
Cette édition a été ponctuée par un niveau technique fort élevé et une compétitivité très serrée, notamment avec l'entrée en lice d'une armada de pilotes aguerris, a relevé le pilote qatari, soulignant que bien qu'éprouvants, les six jours de compétition lui ont permis d'apprécier la splendeur et la diversité des paysages naturels dont regorge le Royaume.
"J'ai dépassé le Sud-Africain Giniel De Villiers (vainqueur de la 5e étape NDLR), bien que j'aie démarré aujourd'hui en 4e position sur la ligne de départ", a déclaré pour sa part, Terranova, qui a "dû ouvrir la piste sur au moins les trois quarts de l'étape".
Sur deux roues, bien que l'Espagnol Joan Barreda (Honda) ait remporté la 6ème et dernière étape, c'est son compatriote Marc Coma (KTM) qui s'est adjugé le titre du Rallye, ainsi que celui du championnat du monde après avoir dominé le classement général (17h37:58). L'Espagnol, quadruple vainqueur du rallye Dakar (2006, 2009, 2011 et 2014) a devancé de loin son coéquipier, le Britannique Sam Sunderland (17h43 :26) et le Portugais Helder Rodrigues (HONDA), auteur d'un chrono de 17h 50 :11. "J'étais confiant tout au long de la course, et j'ai su tirer profit des pénalités infligées aux autres concurrents en raison d'excès de vitesse sur les liassions", a affirmé Coma.
Quoique Barreda ait décroché cinq des six étapes, il est reparti bredouille en raison d'une lourde pénalité de 30 minutes, qui lui a été infligée pour excès de vitesse sur une liaison lors de la 2e étape pour se faire éjecter du podium (4è position).
Du côté des camions, le duo Gérard de Rou (NED)/ Rodewald Dariusz (POL) a remporté le titre avec un temps total de 18h45min28sec, avec 19min 08sec d'avance sur le tandem Johannes Stacey (NED)/Serge Bruynknes (BEL). Le couple français Jérôme Penichet/Eugénie Decre complète le podium à 28min35sec du vainqueur.
Chez les quads, le titre est revenu au Polonais, Sonik Rafal, auteur d'un temps total de 21h 49min 36sec devant les deux Espagnols Marcos Echaniz et Fernandez Suarez. Le rallye OiLibya Maroc 2014, second rallye tout-terrain au monde après le Dakar, avait relié en six étapes, Erfoud à Marrakech via Zagora avec au programme un parcours de 2.000 km de course, dont 1.450 km de secteurs sélectifs à travers des pistes montagneuses, des oueds ensablés et de grands ergs de dunes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.