Peine de mort. Le tueur de Adnane sera-t-il exécuté ?    A travers « Souss Launchpad » : Enactus accompagne 800 jeunes dans le Souss Massa    Visite du ministre chinois des Affaires étrangères : la Chine accorde une grande importance à l'Afrique    Sahara marocain : Le Bundestag rejette la discussion d'une motion hostile au Maroc    L'aubaine du Brexit pour l'Europe et les USA    Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, vendredi 15 janvier    La Mercedes Classe E s'offre un lifting    Jeux video. « 3ich l'game », saison 2    Renaulution. Nouveau plan stratégique de Renault    Covid-19 : L'infection procure une immunité naturelle de 5 à 8 mois    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Maroc: L'essentiel du Budget économique prévisionnel 2021 du HCP    Une édition pas comme les autres : Le Maroc à l'assaut du CHAN    Les équipes à suivre de très près    Développement territorial et résilience : La Banque mondiale appuie la gestion durable du littoral marocain    Un webinaire pour débattre sur l'Afrique post-Covid    Casablanca : 10 ans de prison pour avoir tué son ami    Selouane : Démantèlement d'une bande de cambrioleurs    Casablanca : Remise d'équipements de projets générateurs de revenus au profit d'ex-détenus    Yasmina Benabdellah : «J'intègre toujours la touche marocaine dans mes projets»    Maroc-USA: Un mémorandum d'entente pour la préservation du patrimoine culturel marocain signé    Dakhla : Lancement de la première campagne nationale de communication sur le métier de l'architecte    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    Casablanca : Le contrat de Lydec en ligne de mire    ONP : Digitalisation de la criée    Perspectives après l'annonce du vaccin Covid19 : Les Marocains ont le moral    Al Omrane et le ministère de la solidarité signent une convention-cadre de partenariat    Banque de sang : Des stocks mal exploités, périmés puis détruits !    Maroc-USA : signature d'un mémorandum d'entente pour protéger les biens culturels marocains contre le trafic illicite    Donald Trump mis en accusation Un deuxième "impeachment" historique    La production industrielle en hausse de 2,5% dans la zone euro à fin novembre dernier    Une présence de taille de la question amazighe sur la scène culturelle malgré la pandémie    Evolution du coronavirus au Maroc : 1279 nouveaux cas, 456.334 au total, jeudi 14 janvier 2021 à 18 heures    Le PSG s ' adjuge le Trophée des champions    Mondial de handball : le Maroc débute contre l'Algérie    Omnisports : Courrier du Nord-Est    Tennis : L'ATP Cup...version 2021    Premier League : Aston Villa covidé, son match de dimanche reporté    Début d'un confinement strict    Poutine réunit les protagonistes du conflit du Haut-Karabakh    Un recueil de Zajal qui promeut la culture de l'égalité des sexes    Le confinement a stimulé l'envie de lire, surtout chez les plus jeunes    La beauté intérieure et l'amour des belles lettres    Les ventes totalisent 34 MDH / Artcurial Maroc : Un grand succès pour la session «Un Hiver marocain» à Marrakech    Zuckerberg vs Trump. Facebook plonge en bourse    Bientôt un musée à Laayoune    Législation des pétitions : la balle dans le camp du chef de gouvernement    Migration : la justice espagnole approuve les aides accordées au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ligue 1 : Marseille et Lille en ordre de marche
Publié dans Libération le 08 - 08 - 2017

Le néo-Parisien Neymar n'est pas le seul Sud-Américain du championnat de France: il y a aussi une belle délégation brésilienne à Lille et, surtout, un entraîneur argentin, Marcelo Bielsa, en réussite pour son premier match face à Nantes (3-0), tout comme son ancien club Marseille, vainqueur contre Dijon (3-0).
A quoi peut prétendre l'Olympique de Marseille cette saison? La formation de Rudi Garcia, renforcée par les arrivées d'un très bon Valère Germain, du Brésilien Luiz Gustavo ou encore de Steve Mandanda, vise mieux que sa 5e place de la saison précédente.
Dimanche, au Vélodrome, elle a en tout cas mieux débuté la saison que la précédente, lorsque l'OM, appartenant encore à Margarita Louis-Dreyfus et encore entraîné par Franck Passi, avait fait match nul contre Toulouse (0-0). Mais l'OM n'a pas totalement rassuré, notamment lors d'une première période très terne face à un adversaire pourtant modeste, Dijon, 16e la saison dernière.
Le nouveau capitaine Dimitri Payet, notamment, a été transparent, avant de céder sa place au retour des vestiaires à Clinton Njie, en raison d'une "petite alerte aux ischios", selon son entraîneur Rudi Garcia. Le coaching a en tout cas été payant puisque le Camerounais a inscrit un doublé, certes bien aidé par la défense dijonnaise (51e, 73e). Florian Thauvin a inscrit le deuxième but marseillais, bien servi par Valère Germain (54e).
Ce premier succès permet à l'OM de prendre la deuxième place du classement, ex aequo avec le Losc de son ancien entraîneur (2014-15) Marcelo Bielsa.
Un stade Pierre-Mauroy bien rempli, un football offensif et spectaculaire, trois jolis buts... Les images du succès de Lille à domicile dimanche face au Nantes de Claudio Ranieri ont en effet dû rappeler quelques souvenirs aux supporters de l'Olympique de Marseille.
Car l'influence de Bielsa est déjà bien visible sur le jeu du club racheté en début d'année civile par l'homme d'affaires hispano-luxembourgeois Gérard Lopez.
'El Loco' a bien prévenu qu'il était "bien trop tôt pour tirer des conclusions" de ce premier succès, acquis grâce aux très bonnes prestations de la recrue brésilienne Thiago Mendes et du nouveau gardien Mike Maignan, et à des buts du Paraguayen Junior Alonso (48e), de Nicolas de Préville sur penalty (67e) et du Néerlandais Anwar El Ghazi (70e), qui en a profité pour rendre hommage à son ancien coéquipier de l'Ajax Amsterdam, Abdelhak Nouri, victime début juillet d'un malaise cardiaque qui a engendré des lésions cérébrales.
Lille s'empare en tout cas de la deuxième place du classement à l'issue de la première journée de L1, derrière Lyon qui a rossé le promu Strasbourg 4-0 samedi soir. C'est anecdotique certes, mais cela permet au Losc de se positionner dès le départ aux avant-postes, alors que son propriétaire a fixé comme objectif le Top 5 dès cette saison.
Nice, en revanche, a raté son début de saison, quelques mois après une historique troisième place. Mais les Niçois, battus à Saint-Etienne, sont vite retombés sur leurs pattes: ils ont annoncé dimanche soir avoir trouvé un "accord de principe" avec un grand nom du football européen, le Néerlandais Wesley Sneijder.
Bien sûr, le finaliste du Mondial-2010 et 3e du Mondial-2014 n'est plus de première jeunesse (33 ans), et reste sur un exercice mitigé à Galatasaray (5 buts), qui l'a libéré de son contrat avant son terme. Mais Nice s'est fait une spécialité de relancer des joueurs en difficulté, comme Hatem Ben Arfa en 2015-16 puis Mario Balotelli la saison dernière.
Si le joueur s'engage bien avec le club azuréen - il doit encore passer la visite médicale-, il serait un renfort de poids pour le barrage contre Naples (aller 15-16 août, retour 22-23 août), décisif pour décrocher une participation en phase de poules de la Ligue des champions. Il sera aussi utile pour animer une attaque niçoise qui a perdu cette saison le Marocain Younes Belhanda.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.