Météo: le temps qu'il fera ce mercredi au Maroc    Vie privée: Un outil de veille pour mars prochain    FMI: «Pour être riche, il faut investir dans les gens»    Fès: Le stade Hassan II rouvre ses portes, mais…    Droit d'accès à l'information: Attention au délai du 12 mars 2020    Cinéma: Les maux du pays auscultés dans un hôpital    Coronavirus: l'Algérie enregistre son premier cas (VIDEO)    Cap sur la production décarbonée    Lydec affiche une baisse de 17% de son résultat net    Divers    Un Américain meurt en voulant prouver que la Terre est plate    Maintenir ou non le carnaval en Haïti    Vers l'institutionnalisation des relations entre la Chambre des représentants et le Conseil saoudien de la Choura    Eden Hazard Fissure de la cheville et gouffre d'inquiétudes    Garrido, nouvel entraîneur du Wydad    Botola Pro D2 : Aucune visibilité avant le dernier tiers de l'exercice    DGSN: la police de Safi s'attaque aux fumigènes    Rencontre sur la réforme du système judiciaire    Les efforts du Maroc en matière de lutte contre la torture mis en relief à Genève    Insolite : Pour sauver sa main    Psychose de par le monde Le Coronavirus tend vers la pandémie    Une très grosse menace pèse sur l'Afrique    Le Crédit Agricole du Maroc booste son soutien aux TPE et aux petites entreprises    Les groupes "Meriem & Band" et "Khmissa" en concert à Casablanca et Rabat    Philippe Garrel revient à ses premières amours    Saad Lamjarred et Fnaire ont-ils plagié une chanson de Hamid Zaher ? (VIDEO)    SUEZ remporte deux contrats dans le secteur automobile au Maroc    Habib El Malki recadre certains politiciens d'Europe    Modèle de développement: Le forum des jeunes d'Al Akhawayn formule une série de recommandations    Casablanca: un “khettaf” percute volontairement un fourgon de police    HCP : les secteurs « des services » et « de l'agriculture, des forêts et de la pêche » demeurent les premiers pourvoyeurs d'emploi    L'ancien président égyptien Hosni Moubarak n'est plus    Quand la fédération cautionne le hooliganisme!    3e édition de l'Afrique du Rire    Charles Berling lit Nuit d'épine de Christine Toubira    Primaires démocrates : Sanders en pole position, Biden sous pression    6 jeunes auteurs en résidence d'écriture pour le film d'animation    Attijariwafa bank : un nouvel organigramme    Enseignement supérieur : clôture du projet de jumelage institutionnel Maroc-UE    Alliances Développement Immobilier : Alami Lazraq franchit à la hausse le seuil de participation    En Allemagne, une voiture fonce dans la foule d'un carnaval à Volkmarsen, et blesse une trentaine de personnes    Coronavirus : à Wall Street, pire séance en deux ans pour le Dow Jones    Pétitions, le Parlement fait le point    Le Wydad remercie Desabre et trouve son remplaçant (PHOTO)    4ème édition de Oulad Mogador Music Action : Deux groupes sélectionnés    Eliminatoires africaines de para-taekwondo: Rajaa Akermach et Soukaina Sebbar qualifiés aux Jeux de 2020    Mubawab annonce le lancement de sa nouvelle Business Unit "Mubawab Transaction"    Parution: «Celui qui vient de l'avenir, Abdelkébir Khatibi»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'OCK et l'IRT se neutralisent
Publié dans Libération le 26 - 09 - 2017

L'Olympique Club de Khouribga n'a pas pu réaliser sa première victoire au championnat et s'est contenté d'un match nul contre l'Ittihad de Tanger qu'il a reçu au Complexe OCP, pour le compte de la 3ème journée du Botola Pro Maroc Telecom.
Malgré le bon départ des Phosphatiers, au cours des premières minutes et leurs tentatives de faire pression sur les éléments tangérois, ces derniers ont eu le dessus par une frappe de balle arrêtée, bien exécutée par Serroukh qui d'un boulet de canon, loge le cuir au fond des filets du gardien Fakhr (10').
Cueillis à froid et contre le courant du match, les locaux se lancent à l'assaut des buts des visiteurs à la recherche d'une égalisation qui leur paraît possible. En effet, ils se créent plusieurs opportunités, la plus dangereuse est quand Ait Bihi s'infiltre dans le camp adverse, malheureusement sa passe ne trouve pas de coéquipier. A la 30', Danger qui est un poison pour la défense des nordistes est fauché en pleine surface de réparation par Serroukh.L'arbitre Belabssir n'hésite pas un instant et désigne le point du penalty au bonheur des supporters khouribguis. Le capitaine Oggadi, calme comme d'habitude, d'une frappe sèche, envoie la balle à droite et Tagnaouti plonge à gauche.
Les tentatives des Khouribguis ont continué à travers des attaques rapides et des tirs non cadrés, tandis que l'équipe du Détroit procède par des balles derrière le dos des défenseurs et des passes en diagonale. Cependant, la meilleure occasion pour scorer pour l'Olympique, est le coup de tête de Kordy, qui n'a pas trouvé les filets, juste àquelques minutes avant la fin de la première période.
Le début du deuxième half est en faveur de l'IRT qui, à travers la tentative de Serroukh, essaye de marquer une deuxième fois par une balle arrêtée, mais son tir est renvoyé par la transversale (46'). L'équipe khouribguie fortifie la défense afin de surmonter la pression des Tangérois qui s'accaparent le ballon et portent le danger à maintes reprises au camp des Phosphatiers. La 70', voit El Abboubi rater devant Tagnaouti qui intercepte la balle.
Les hommes de Zaki monopolisent la balle et organisent des attaques éclair par des passes en diagonale pour surprendre la défense locale. Toutefois, la fatigue apparente sur la plupart des joueurs khouribguis qui n'arrivent pas à soutenir le rythme du match et créent des opportunités pour menacer clairement le portier Tagnaouti, leur facilitent la tâche.
Les changements effectués par Ait Djoudi n'ont pas profité à l'OCK, mais ont permis à l'IRT de continuer à porter le danger au camp des locaux jusqu'à ce que l'arbitre siffle la fin des hostilités entre les protagonistes.
A l'issue de cette rencontre le coach de l'IRT, Badou Zaki a déclaré : «La confrontation est rude et tactique. Nous avons joué contre une équipe coriace et organisée. Je remercie mes joueurs qui ont sorti un bon match. Je tiens à saluer le staff médical pour son bon travail, cinq matchs en vingt jours et pourtant les joueurs n'ont pas donné des signes de fatigue».
Tandis que son homologue Ait Djoudi, de l'OCK a laissé entendre que malgré la fatigue causée par les matchs successifs, ses éléments ont fait de leur mieux et se sont créé des occasions qui n'ont pas été concrétisées faute de concentration. Concernant le but encaissé, il a précisé qu'il avait attiré leur attention sur le côté fort des Tangérois à savoir la frappe de balles arrêtées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.