Légère baisse de la production de billets de banque    De bonnes sources    BAM booste son résultat net    En Algérie, les dinars disparaissent    Covid-19 : Nouveau record, 19 décès en 24 heures    Luxe : une grande chaine américaine met la clef sous la porte    Hypertension artérielle : Faites de l'exercice !    Des centaines de voyageurs bloqués : Cafouillage à la gare ferroviaire Rabat-ville    Le lièvre soulevé par l'USFP suscite le débat    Le discours du Trône constitue une feuille de route claire pour le présent et l'avenir    Koert Debeuf : L'importance du Maroc dans le conflit libyen réside dans sa neutralité    C1, C3, C1 dames, L1... Top départ d'un mois d'août fou de foot    Le Raja met la pression sur le WAC    Le surf à l'ère du coronavirus    Exacerbation de la crise sécuritaire à Tindouf    Aggravation du déficit commercial en 2019    Nouvelle approche pour l'accès aux facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire    Des experts appellent à l'adaptation des moyens à l'intensité de la propagation virale    Début de la 100ème édition du festival de Salzbourg, sous restrictions à cause de la pandémie    Amitabh Bachchan, légende de Bollywood, est sorti de l'hôpital    Des turbopropulseurs T700 de General Electric pour les 24 Hélicoptères Apaches des FAR    Gare de Rabat – Ville toujours ouverte aux voyageurs    US Round Up du lundi 3 août – Cannabis, Siri, Frelon meurtrier, New-York, Analphabétisme en santé,    Bataille d'Oued Al-Makhazine    Ligue 1: le Marocain Azz-Eddine Ounahi quitte Strasbourg pour rejoindre ce club    Bourita: Il y a une convergence de points de vue entre le Maroc et l'Arabie Saoudite    Le Raja retrouve le podium et met la pression sur le WAC    Exacerbation de la crise sécuritaire à Tindouf    Le Sénat italien lève l'immunité parlementaire de Matteo Salvini    Crise du Covid: le chiffre d'affaires de Lydec en a pris un coup    Tous les congés suspendus : Le personnel hospitalier en état d'alerte    SM le Roi appelle à la vigilance, à la solidarité et au respect des mesures sanitaires    BCP et CDM dévoilent la situation des banques à l'ère du Covid-19    Sept corps rejetés par la mer au large de Tarfaya    Irina Shayk ex Shaykholislamova enflamme les réseaux sociaux    Espagne. Les homosexuels marocains accueillis à bras ouverts    Médecine : de nouveaux critères pour entrer en facultés    Liban: le ministre des Affaires étrangères jette l'éponge    Cross country : Les championnats du monde juniors de reportés jusqu'en août 2021    Redwan El Asmar lance «Samhili»    Parution de la traduction arabe du livre «Les sept patrons de Marrakech»    Mohamed Benabdelkader: «3000 personnes ont retrouvé la liberté, grâce au recours au procès à distance»    Botola : le Wydad en tête du classement général    "L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières" Le nouveau-né de l'agence de l'Oriental    Covid-19: Kyrgios annonce son forfait pour l'US Open    Douzi lance son clip pour Afriquia    La chanteuse yéménite Balqees Fathi chante la vie est belle en dialecte marocain    Une nouvelle Consule générale de France nommée à Fès    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ligue des champions : Paris compte déjà un petit chelem
Publié dans Libération le 20 - 10 - 2017

Porté par sa "MCN", le Paris SG poursuit son sans faute, avec un troisième succès en autant de matches en Ligue des champions (4-0 contre Anderlecht) et peut se qualifier pour les 8es de finales dès la prochaine journée. Tout le contraire de l'Atletico Madrid d'Antoine Griezmann, très mal parti.
Il s'en souviendra longtemps. Le Belge Mile Svilar est devenu le plus jeune gardien aligné en Ligue des champions à 18 ans et 52 jours, dans les buts du Benfica.
Et en face, il y avait le monstre Manchester United, qui n'a pas réussi à trouver la faille avant l'heure de jeu. Le moment où Svilar, péché de jeunesse, a mal jugé un coup franc de Marcus Rashford, ce qui a suffi au bonheur des Red Devils (1-0).
ManU est confortablement en tête avec 9 points, talonné par Bâle, qui est allé chercher un précieux succès à Moscou contre le CSKA (2-0). Les Mancuniens peuvent songer sereinement à la qualification pour les 8es de finale, bien en vue.
Le match des Parisiens, vainqueurs 4 à 0, n'a pas toujours été très abouti, mais l'essentiel est là. Devant, les attaquants de la fameuse "MCN" assurent toujours autant, et ont d'ailleurs marqué dans l'ordre de leurs initiales: Kylian Mbappé puis Edinson Cavani et Neymar. Avant un Angel Di Maria pour clore le score.
Et derrière, Alphonse Areola a tenu la baraque quand Anderlecht a osé produire du jeu et investir la surface de réparation parisienne. Le PSG peut valider son ticket pour les 8es de finale dès la venue des Belges au Parc des Princes le 31 octobre. Place au clasico à Marseille.
Hors terrain, ce match a été marqué par la première apparition en public de Nasser Al-Khelaïfi, patron du PSG et de beIN Media. Le Qatari n'avait plus été vu depuis la révélation d'une enquête de la justice suisse pour soupçon de corruption dans l'achat de droits TV pour des Coupes du monde 2026 et 2030.
Derrière le PSG, le Bayern Munich est retombé sur ses pattes et a logiquement dominé le Celtic Glasgow (3-0) pour le retour en C1 avec Jupp Heynckes sur le banc. Thomas Müller, Joshua Kimmich et Mats Hummels ont marqué des buts et des points pour la confiance.
Mais qu'arrive-t-il à l'"Atleti", finaliste des éditions 2014 et 2016? Les "Colchoneros" de Griezmann n'ont pas gagné un seul match en Ligue des champions cette saison. Ils ont même réussi mercredi soir à donner le premier point de son histoire en C1 au club azerbaïdjanais de Qarabag (0-0).
Rien n'y a fait. Même la titularisation d'Antoine Griezmann et Kévin Gameiro, côte à côte pour la première fois de la saison dans le onze de Diego Simeone. Même jouer en supériorité numérique dans le dernier quart d'heure... L'élimination n'est plus très loin pour les Madrilènes à ce rythme.
En tête du groupe, le Chelsea d'Antonio Conte a vécu une soirée folle, à ses dépens. Les Blues, qui menaient 2 à 0, ont été neutralisés 3 à 3 face à une surprenante Roma, qui fait la bonne opération de la soirée. Beau duel de buteurs avec un doublé du solide Edin Dzeko et un autre du rusé Eden Hazard.
Le Barça s'est longtemps contenté du service minimum dans son Camp Nou face à l'Olympiakos, mené sur un... but contre son camp. Avant que l'inévitable Lionel Messi n'inscrive à l'heure de jeu son 97e but en Ligue des champions, son 100e toutes compétitions européennes de clubs confondues. Puis c'est Lucas Digne qui a aggravé la marque (score final 3-1). La soirée n'a pas toujours été de tout repos pour les Catalans, privés dès la fin de la première période de leur défenseur emblématique Gerard Piqué, exclu pour deux avertissements.
Et impossible de faire abstraction du contexte extrasportif: les supporters ultras catalans ont déplié une banderole avec la mention "Freedom for Catalonia" ("Liberté pour la Catalogne").
Le Barça caracole en tête, tandis que la Juventus s'est bien sortie du piège du Sporting pour s'imposer sur la fin (2-1) grâce à Mario Mandzukic.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.