Renouvellement du label RSE de la CGEM pour les Brasseries du Maroc    Participation du Maroc à la 11è conférence de l'OMC à Buenos Aires    COUPE DU MONDE DES CLUBS: AUJOURD'HUI A 14 H,LE WAC POUR LA 5° PLACE    COUPE DU MONDE DES CLUBS:AL JAZEERA OU QUAND HENK EX. FCB RETROUVE DE NOUVEAU LE REAL    LES FAR EN CRISE:REFLEXION DETOURNEE DE AMRI    Tout sur le prochain Forum des études supérieures au Royaume-Uni    Nadia Chellaoui expose ses créations à la galerie Nelly WANDJI à Paris.    Rigobert Song ,de la survie à l'ambition au Chan 2018    Course automobile: Le 2è E-prix, le 13 janvier 2018 à Marrakech    Al Qods: Les premiers effets de la géopolitique du chaos    Syrie: retrait de la majeure partie des forces russes    Le bilan 2017 de la chasse au terrorisme    Le 6 eme but de Rachid Alioui en Ligue 2 pour Nîmes contre Clermont    PJD: El Othmani contre El Azami    Le tiers des élèves va à l'école le ventre vide    Rapport d'évaluation du programme d'appui de l'UE à la 2ème phase de l'INDH    Températures min et max prévues - Lundi 11 Décembre 2017    Le RNI en marche pour les prochaines législatives    Driss et Mehdi font leur «marocologie»    Lydec se mobilise face aux intempéries    Jamal Eddine Naji élu président du Réseau Orbicom    Les juridictions commerciales améliorent leur quota    Sanctions à l'encontre d'un Wali et six gouverneurs    Climat : Le Roi Mohammed VI à Paris pour le « One Planet Summit »    Explosion de Manhattan: quatre blessés, dont un suspect    26 gros contrats pour l'automobile scellés devant le souverain    Achraf Hakimi, premier joueur marocain à marquer un but dans l'histoire du Real    Lutte contre la désertification et gestion durable des terres : Rabat accueille le nouveau siège de l'UCR-Afrique    MAZAD & ART : Quand l'exclusivité accompagne le génie !    L'action de la Fondation Mohammed VI des ouléma africains prend de la vitesse    Vidéo : Le boulevard Al Qods inondé à Casablanca    Elections partielles à Inzegane : Le PJD remporte le siège en jeu    Addoha : Une collecte de 26,3 milliards DH et un endettement net réduit de 31,5%    De gros chocs en huitième de CL    SM le Roi reçoit à Casablanca le président du groupe chinois « BYD Auto Industry »    Une première édition réussie !    POUR SA MEMOIRE:UNE OEUVRE DE FEU JILALI GHARBAOUI AVAIT ETE VENDUE A: 7OO 000 EUROS!    Le bel hommage à Hallyday!    «Les archives musicales sont rares à l'heure actuelle»    Samedi, la France unie a rendu un vibrant hommage à Johnny...    Brexit : Un accord de divorce, mais avec des questions en suspens    BMCE Bank of Africa, AFD et BEI s'associent    LES MAROCAINS DE LIBYE SOUS LA LOUPE DU BCIJ    L'ECOLE ET « ACHAGHAB » LE REVERS DE LA MEDAILLE    Sommet de Paris sur le Climat : Une taxe sur les transactions financières envisagée    1 milliard $ investis par Attijariwafa Bank en Afrique    PJD, El Othmani, le « réformateur »    La météo nous promet pluie, neige et froid…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Clôture en beauté du Festival Cinéma et migration à Agadir
Publié dans Libération le 21 - 11 - 2017

Après une semaine de projections et de débats, le 14ème Festival Cinéma et migration a pris fin, samedi dernier, par la remise des prix au cinéma Rialto. A cette occasion, le jury de la compétition officielle présidé par le Burkinabé Idrissa Ouedraogo a consacré le film «Zeus» du Portugais Paolo Felipe Monteiro. Le Prix de la meilleure réalisation a été attribué à l'Egyptien Ali Idriss pour son film «L'Autre Rive». A cette occasion, le jeune réalisateur a exprimé sa grande joie d'être primé par le festival après la marginalisation qu'il subie dans son pays. Le prix du meilleur scénario est revenu au scénariste marocain Raouf Sebbahi pour son scénario «Hayat». Pour ce qui est de la meilleure interprétation masculine, il a été attribué à l'acteur Sinde Felipe pour son rôle dans «Zeus» tandis que l'actrice marocaine Fadila Ben Moussa a décroché le prix de la meilleure interprétation féminine pour son rôle dans «Fadma» du réalisateur Ahmed El Maânouni.
Quant au jury de la compétition officielle du cours-métrage, présidé par le scénariste et réalisateur marocain Mustapha Madmoune, il a décerné le grand Prix à «Léo» du Britannique Julien Alexander. La cérémonie de clôture de cette 14ème édition du festival placé sous le Patronage de S.M le Roi Mohammed VI a été marquée par un vibrant hommage au producteur marocain installé aux Pays-Bas, Adel
Boudellah.
Il est, par ailleurs, à noter que cette édition a rendu un vibrant hommage au cinéma du Cameroun, pays invité d'honneur de la présente édition. Une forte délégation du cinéma camerounais conduite par le grand écrivain, réalisateur et cinéaste Bassek Ba Kobhio, a d'ailleurs fait le déplacement pour participer à ce grand rendez-vous dédié au cinéma et à la migration.
«Si ce rendez-vous annuel culturel et artistique a franchi aujourd'hui le cap vers le professionnalisme en dépit de moult entraves, il doit cette prouesse avant tout à une équipe homogène et dévouée», expliquent les organisateurs du festival. «Ses membres n'épargnent, en effet, aucun effort pour peaufiner la programmation, sélectionner les films à l'affiche de la compétition officielle, élaborer les thématiques des conférences, master class et ateliers artistiques, et plus important encore, inviter la fine fleur du cinéma marocains aux côtés de grands noms de cette industrie venus de l'étranger», précise-t-on. Et d'ajouter: «Force est de reconnaître que l'engagement inlassable de l'Association «L'Initiative culturelle» pour être constamment à la hauteur de la renommée désormais acquise par cet événement, n'aurait pu aboutir sans le soutien et l'appui inestimable de plusieurs partenaires qui, par leur confiance et leur dévouement, nous réconfortent dans notre démarche pour doter la ville d'Agadir et la région du Souss-Massa d'un festival de haute facture. Leur soutien est salutaire tellement le manque de ressources et l'absence de salles de cinéma, constituent indubitablement des obstacles majeurs devant tout projet culturel», concluent les organisateurs.
Rappelons enfin que le Festival international de Cinéma et migration est organisé chaque année par l'Association «L'Initiative culturelle» avec l'appui du Conseil de la communauté marocaine à l'étranger, du ministère chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration, du Conseil régional de Sous-Massa, et du conseil provincial d'Agadir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.