Coronavirus : 42 nouveaux cas, 7643 au total, jeudi 28 mai à 18h    La marocanité du Sahara, une «réalité appuyée par des preuves historiques solides»    Les distributeurs : le mauvais cheval de l'Etat    Zaki élu meilleur gardien de l'histoire de l'Afrique    La Serie A ouvre ses portes à Mazraoui    Nabil Benabdallah: «le rôle de l'Etat est capital dans la gestion de la prochaine étape»    Le transport en relooke dans le Souss!     Des experts africains reconnaissants à SM le Roi    Coronavirus : que les roquets se taisent !    L'ennemi n° 1    Afghanistan: L'échange de prisonniers comme premier pas vers la paix?    HCP: Le Maroc se retrouve très proche de la zone de succès    «Nous vous aideront à affiner le protocole si cela est nécessaire»    Qu'en est-il pour le jour d'après?    «Un roman qui prend son temps, mais sans manquer de vitesse»    Coronavirus/masques : une unité industrielle à Chichaoua réoriente son activité    L'ONCF annonce un retour progressif à partir du 1er juin    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    Vent de précampagne électorale dans les barreaux    Justice: Un premier agenda pour l'après-confinement    La loi sur les travailleurs sociaux au Conseil du gouvernement    «Living in Times of Corona», des films de l'intérieur    La conjonction de tous les risques    Liaisons maritimes pour rapatrier les touristes français bloqués au Maroc    CGEM : un plan de relance de 100 milliards DH sur 12 mois    Le Maroc se classe en tête des pays africains les plus intégrés sur le plan macroéconomique    Violence contre les femmes à Marrakech : 30 appels téléphoniques enregistrés en deux semaines    Contribution de l'INDH à la lutte contre le Covid-19 à Taounate    Programme intégré pour lutter contre le coronavirus à Asilah    Ligue des champions, Coupe de la Confédération et CHAN s'acheminent vers l'annulation    L'examen du calendrier de la saison 2020 au centre d'une réunion en ligne de l'Union arabe de karaté    Reprendre, oui mais comment ?    Disny accusée d'avoir fermé les yeux sur 14 ans de harcèlement sexuel    Alliance irano-vénézuélienne contre le blocus de Washington…    Hakimi a-t-il dit adieu au titre de champion?    L'engagement documentaire    Direction Fenerbahçe pour Yassine Bounou ?    Il est grand temps de penser le Maroc d'après    Les stars de la musique africaine en concert virtuel    HBO mise sur son catalogue pour booster sa nouvelle plateforme de streaming    Procès à distance : 6.001 détenus bénéficiaires    Hong Kong se soulève contre un projet loi imposé par Pékin…    VH et MFM lancent un grand concours et une expo à vocation solidaire    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    A Madagascar et à travers l'Afrique, la ruée controversée vers l'artemisia    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Habib El Malki reçoit le président du groupe d'amitié parlementaire Chili-Maroc
Publié dans Libération le 12 - 02 - 2018

Le président du groupe d'amitié parlementaire Chili-Maroc à la Chambre des députés chilienne, Gonzalo Fuenzalida Figueroa, a affirmé que les investisseurs chiliens sont intéressés par plusieurs secteurs au Maroc, notamment celui de l'agriculture.
Lors d'entretiens, jeudi à Rabat, avec le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, il a souligné que les deux pays sont liés par des relations solides, s'inscrivant dans la durée et allant dans le bon sens, mettant l'accent sur l'importance de consolider les relations bilatérales dans les domaines économique, commercial et culturel, notamment à travers la signature d'un accord de libre-échange.
Selon un communiqué de la Chambre des représentants, Gonzalo Fuenzalida Figueroa a passé en revue la composition et les compétences du Parlement chilien, invitant Habib El Malki à effectuer une visite de travail au Chili en vue d'examiner les moyens de promouvoir les relations bilatérales dans différents domaines.
De son côté, ce dernier a salué la position des deux Chambres du Parlement chilien qui ont adopté des résolutions de soutien à l'initiative marocaine d'autonomie, en tant que solution réaliste au conflit artificiel autour du Sahara marocain, dans le cadre de la légalité internationale, notant que cette initiative historique renforce les liens et le rapprochement entre les deux peuples et les deux pays.
Il a aussi appelé à la nécessité de créer un Forum parlementaire maroco-chilien qui unit les Parlements des deux pays et d'en faire un espace de dialogue et de recherche dans les questions et sujets d'intérêt commun.
Après avoir rappelé la signature d'une convention de partenariat entre la Chambre des représentants marocaine et la Chambre des députés chilienne, visant à renforcer la coopération entre les deux institutions législatives, Habib El Malki a fait observer que les deux Chambres du Parlement marocain se penchent actuellement sur les préparatifs du Forum parlementaire de l'Afrique, de l'Amérique latine et des Caraïbes, qui sera un cadre de renforcement des relations parlementaires entre les pays de ces régions et d'identification des défis auxquels ils font face.
Cette entrevue s'est déroulée en présence du président du groupe d'amitié parlementaire maroco-chilien à la Chambre des représentants, Cherkaoui Znaidi, et de l'ambassadeur du Chili à Rabat.
Les moyens de renforcer la coopération bilatérale dans les domaines agricole et économique ont également été au centre d'entretiens tenus récemment à Rabat entre les membres du groupe d'amitié parlementaire maroco-chilien et le président du groupe d'amitié Chili-Maroc, Gonzalo Fuenzalida Figueroa.
Au cours de ces entretiens, le chef du groupe d'amitié parlementaire maroco-chilien, Cherkaoui Znaydi, a passé en revue les grandes lignes de la politique agricole du Royaume et les résultats obtenus par le Plan Maroc vert, ainsi que certaines contraintes liées à l'investissement dans le secteur, a indiqué la Chambre des représentants dans un communiqué.
A cet égard, les membres du groupe d'amitié ont salué les bonnes relations entre les deux pays, mettant en relief le grand potentiel et les garanties juridiques mises à la disposition des investisseurs étrangers au Maroc, notamment dans le domaine agricole.
Ils ont aussi salué le soutien du Parlement chilien à l'intégrité territoriale du Royaume, ainsi que la dynamique ayant marqué les relations entre les deux pays depuis la visite de S.M le Roi Mohammed VI au Chili en 2004.
Pour sa part, le chef du groupe d'amitié Chili-Maroc a présenté l'expérience de son pays dans les domaines de l'entrepreneuriat, de l'investissement et de la production agricole, relevant une volonté de simplifier les procédures administratives pour encourager les hommes d'affaires à investir au Chili notamment dans le domaine agricole.
Il a appelé, par ailleurs, à intensifier les visites et promouvoir les relations bilatérales, proposant de mettre en place dans l'avenir un cadre rassemblant les parlementaires des deux pays, ainsi qu'un groupe d'amitié chargé de la question du Sahara marocain.
Pour sa part, le président de la Commission des affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des Marocains résidant à l'étranger à la même Chambre, Youssef Gharbi, s'est entretenu avec le président du groupe d'amitié Chili-Maroc et lui a présenté un exposé sur l'action de la commission et ses missions.
Les domaines de développement de la coopération entre les deux pays demeurent nombreuses notamment dans le domaine de l'agriculture et de la culture, et sont à même de renforcer les relations entre les deux peuples marocain et chilien, a noté M. Gharbi. Il a également évoqué les derniers développements de la question de l'intégrité territoriale du Royaume, ainsi que les étapes de récupération des provinces du Sud, conclut-on de même source.
Par ailleurs et dans une déclaration accordée à la MAP à l'issue des entretiens qu'il a eus vendredi à Rabat avec Khalihenna Ould Errachid, président du Conseil Royal consultatif des affaires sahariennes (CORCAS), Gonzalo Fuenzalida Figueroa a affirmé que le plan d'autonomie proposé par le Maroc est à même de résoudre le conflit du Sahara dans le cadre d'une solution mutuellement acceptée.
Le président du groupe d'amitié Chili-Maroc au sein de la Chambre des députés chilienne a également précisé que le Chili soutiendra toutes les initiatives visant la paix et le règlement pacifique des conflits, dans le cadre du dialogue et de la négociation.
Il a, par ailleurs, rappelé l'adoption par les deux Chambres du Parlement chilien de résolutions de soutien à l'initiative marocaine d'autonomie, en tant que solution mutuellement acceptée à même de résoudre le conflit du Sahara.
S'agissant de ses entretiens avec Khalihenna Ould Errachid, le parlementaire chilien a indiqué qu'ils ont, notamment, porté sur les développements récents de la question du Sahara marocain.
Ces entretiens ont également permis d'échanger sur le travail accompli par le groupe d'amitié Chili-Maroc, en collaboration avec l'ambassade du Maroc à Santiago, et sur les perspectives de consolidation des relations maroco-chiliennes dans différents domaines, a-t-il ajouté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.