Coronavirus : Kia Maroc se mobilise pour sa clientèle    Othman Ferdaous nommé ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports    Les universités diffusent des cours à la radio    Un appel à projets R&D national contre le Covid-19    Decathlon: La vente des masques Easybreath bloquée au Maroc aussi    Covid19: Tétouan passe aux services en ligne    S.M le ROI reçoit Amzazi et El Firdaouss    Lorie donne de surprenants conseils pour supporter le confinement en couple    Rejouer ou pas, le foot italien se déchire    Le Crédit Agricole du Maroc accompagne les Ramedistes pour faire aboutir le dispositif de soutien aux populations vulnérables    SM le Roi exonère des droits de bail les locataires des locaux des Habous    Amrani appelle à une solidarité africaine renouvelée    Lévinas, le visage, l'humanité    La pandémie du Covid- 19 vue par deux économistes    Appel de la présidence du Ministère public à l'application stricte des dispositions sur le port du masque    S.M le Roi reçoit Saaid Amzazi et Othman El Firdaous    Driss Lachguar, lors de la rencontre virtuelle organisée par la Fondation Lafqui Titouani    La croissance nationale devrait enregistrer une régression de 1,8% au deuxième trimestre    La SERMP se réorganise pour la fabrication de respirateurs 100% marocains    Baisse de la croissance et de 11,6 points du taux de couverture    L'enseignement à distance à l'ère du coronavirus    Vibrant hommage aux professionnels de santé    Les marchés calent, inquiets face au coronavirus et à son impact économique    L'Europe ne s'entend pas sur la riposte économique à l'épidémie    Dr Souad Jamaï: «ce que le confinement a changé dans ma vie?»    Les confessions de Benatia sur son passage à l'AS Rome    5 millions de masques produits par jour dès mardi prochain    Entreprises en difficulté : Le report des cotisations CNSS du 1er mars au 30 juin activé    Les Marocains bloqués à l'étranger sollicitent l'intervention du Roi    La culture, un réconfort en crise en période d'anxiété    A l'heure de la pandémie, la Pologne adopte le vote par correspondance…    Le Wisconsin vote en pleine pandémie    Aicha Lablak: «La priorité aux questions en liaison avec l'état d'urgence sanitaire»    Coronavirus : Le Maroc prélève 3 milliards de dollars de sa Ligne de précaution auprès du FMI    Un concours à distance pour dénicher les jeunes talents de Taroudant et Tata    Confinement : l'Institut du monde arabe se virtualise et lance #LImaALaMaison    Mobilité, logements et restauration assurés : Une chaîne de solidarité au profit du corps médical de Marrakech    Une œuvre conçue en plein confinement : «Guelssou feddar», un nouveau single de la chanteuse Bouchra    L'engouement culturel à l'ère du confinement    « Les Casques bleus ne sont pas le remède, mais ils tiennent une place dans la lutte contre le Covid-19 »    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles    Quand le poème se fait consolation au temps du coronavirus    EST-WAC : le TAS rendra son verdict le 29 mai    Coronavirus : la France devrait connaître en 2020 sa plus forte récession depuis 1945    Un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives    Football : Les clubs marocains dans le flou total    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





27 nouveaux cites patrimoines de l'humanité
Publié dans L'observateur du Maroc le 09 - 07 - 2008

L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a inscrit 27 nouveaux sites culturels et naturels sur la Liste du patrimoine mondial, lors de la 32ème session du Comité du patrimoine mondial à Québec (Canada), avec pour la première fois des sites situés en Arabie saoudite, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, à Saint Marin et au Vanuatu.
La Liste du patrimoine mondial compte à présent 878 sites, dont 679 sites culturels, 174 sites naturels et 25 sites mixtes répartis dans 145 pays, indique un communiqué de l'agence.
Parmi les nouveaux sites inscrits :
Le site archéologique de Al-Hijr (Madain Salih), en Arabie saoudite, est le plus important site conservé de la civilisation des Nabatéens au sud de Pétra (Jordanie), il comporte notamment des tombes monumentales aux façades décorées, datant principalement du 1er siècle avant J.C. au 1er siècle après J.C. Al-Hijr, anciennement appelé Hegra, est un témoignage unique de la civilisation nabatéenne. Avec ses 111 tombes monumentales, dont 94 avec des façades décorées, et ses puits, le site est un exemple exceptionnel de la qualité de l'architecture des Nabatéens et de leur maîtrise des techniques hydrauliques.
L'ancien site agricole de Kuk, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, comprend 116 ha de marécages dans le sud de l'île de la Nouvelle-Guinée, à 1500 m d'altitude. Des fouilles archéologiques ont révélé que ces marais ont été cultivés presque continuellement depuis 7000, voire 10 000 ans. Le site est un excellent exemple d'évolution des pratiques agricoles à travers les âges depuis la culture sur des buttes jusqu'au drainage des marécages par le creusement de fossés avec des outils en bois.
Le centre historique de Saint-Marin et mont Titano (Saint-Marin) couvre 55 hectares et comprend le mont Titano et le centre historique de la cité de Saint-Marin qui remonte à la fondation de la république en tant que cité-?tat au XIIIème siècle. Saint-Marin est inscrite en tant que témoignage de la continuité d'une république indépendante depuis la période médiévale. Le bien constitue un exemple de centre historique encore habité et conservant toutes ses fonctions institutionnelles. Grâce à sa position au sommet du mont Titano, la cité n'a pas été affectée par les transformations urbaines intervenues depuis l'avènement de l'ère industrielle jusqu'à nos jours.
Le domaine du chef Roi Mata au Vanuatu consiste en trois sites des îles d'Efate, de Lelepa et d'Artok qui sont associés avec la vie et la mort, aux alentours de 1600 après JC, du dernier détenteur du titre de chef ou Roi Mata dans ce qui est aujourd'hui le centre du Vanuatu. Il est étroitement associé aux traditions orales entourant le chef et aux valeurs morales qu'il défendait. Le site reflète la convergence entre la tradition orale et l'archéologie il témoigne de la persistence des réformes sociales du Roi Mata qui ont mis fin à des conflits qui restent encore d'actualité pour les habitants de la région.
Autres biens culturels inscrits au cours de la 32ème session :
Les Cités du style moderne de Berlin (Allemagne)
Le Temple de Preah Vihear (Cambodge)
Le site des Tulou de Fujian (Chine)
La plaine de Stari Grad (Croatie)
Le Centre historique de Camagüey (Cuba)
Les fortifications de Vauban (France)
Les ensembles monastiques arméniens en Iran (Iran)
Les lieux saints bah?'is à Haïfa et en Galilée occidentale (Israël)
Mantoue et Sabbioneta (Italie)
Les forêts sacrées de kaya des Mijikenda (Kenya)
Les villes historiques du détroit de Malacca, Melaka et George Town (Malaisie)
Le paysage culturel du Morne (Maurice)
La ville protégée de San Miguel et le sanctuaire de Jésus de Nazareth d'Atotonilco (Mexique)
Les églises en bois de la partie slovaque de la zone des Carpates (Slovaquie)
Le chemin de fer rhétique dans le paysage culturel de l'Albula et de la Bernina (Suisse/Italie)
Nouveaux biens naturels inscrits au cours de la 32ème session :
Les falaises fossilifères de Joggins (Canada)
Le Parc national du mont Sanqingshan (Chine)
Les lagons de Nouvelle-Calédonie : diversité récifale et écosystèmes associés (France)
Surtsey (Islande)
Saryarka -- Steppe et lacs du Kazakhstan septentrional (Kazakhstan) La réserve de biosphère du papillon monarque (Mexique)
Le Haut lieu tectonique suisse Sardona (Suisse)
L'Archipel de Socotra (Yémen)
Extension de sites déjà inscrits sur la Liste du patrimoine mondial :
Les centres historiques de Berat et Gjirokastra (Albanie)
L'art rupestre paléolithique du Nord de l'Espagne (Espagne)
Les chemins de fer de montagne (Inde)
Le mur d'Antonin (Royaume-Uni)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.