France : Macron opte pour la continuité après le remaniement gouvernemental    Le Directeur Général de l'ONEE reçoit l'Ambassadrice de Suède au Maroc    Prix à la consommation : L'inflation grimpe à 5,9% en avril 2022    Transfert : Mbappé entre le marteau et l'enclume, décision dimanche à 11h00 sur la chaîne Téléfoot Endirect    Compteur Coronavirus : 153 nouveaux cas, plus de 6,36 millions de personnes ont reçu trois doses du vaccin    Insertion des détenus extrémistes : les autorités pénitentiaires détaillent leur nouvelle approche    Larguet avec Renard...    Terrorisme : Washington retire cinq groupes étrangers de sa liste noire, dont l'ETA    Les U17 s'inclinent    Paris : Spectacle solidaire de D'jal le 29 mai au profit de l'association keepSmiling    Pays-Bas : Les partis contre un projet européen sur la migration régulière depuis le Maghreb    Vidéo. Sofac rend hommage à l'athlète Aziz Yachou, arrivé 3e au Marathon des Sables    Al Qods : Une passe d'arme en perspective au Caire entre le Maroc et l'Algérie    Affaire de Younes Blal : ATIM saisit le juge populaire pour confirmer le caractère raciste du meurtre    La politique « zéro COVID dynamique » : un choix correspondant aux réalités chinoises    WhatsApp révèle un nouveau service pour les propriétaires d'entreprise    Plages sans plastique. La    Rehhou : La loi relative à la liberté des prix et de la concurrence vise à protéger l'investisseur et le consommateur    Décès de l'acteur égyptien Samir Sabry à l'âge de 85 ans    Maroc-AFD : les programmes de coopération ont dépassé les objectifs soit plus de 2 Mds d'euros    Quand un journaliste de la BBC dénonce le non-respect du RGPD au Maroc    Casablanca: l'essentiel des projets adoptés par le conseil communal    Secousse tellurique ce vendredi dans une province du Maroc    Un eurodéputé espagnol s'inquiète du « problème croissant » de l'immigration clandestine d'origine algérienne    La Russie compte créer de nouvelles bases militaires en réplique à l'élargissement de l'Otan    Festival de Cannes: Manal Benchlikha foule le tapis rouge (PHOTOS)    Saad Lamjarred entre dans le Guinness des Records ! (PHOTO)    Djamel Kehal Medjdoub dans la pétaudière du renseignement extérieur algérien    L'icône de Jil Jilala, Hajja Sakina Safadi, n'est plus    Jumelage réactivé entre les institutions judiciaires au Maroc et en Belgique    Finale de la Coupe de la CAF : 1,25 million de dollars au vainqueur, 700 000 dollars au '' malheureux '' finaliste !    Tamendawt Taqvaylit. La république kabyle avance    Monkeypox, une maladie virale pas encore inquiétante pour le Maroc, assure un expert    Le temps qu'il fera ce vendredi 20 mai 2022    L'ONMT clôt le «Light Tour» à New York    Maroc : La Cour constitutionnelle invalide l'élection de quatre députés d'Al Hoceima    Appel public à l'épargne: L'AMMC rappelle les nouvelles règles de gouvernance    Belgique : Tarik Tissoudali remporte le Soulier d'Ebène    La RS Berkane décidée à rééditer l'exploit de 2020    Gnaoua Festival Tour dévoile sa programmation    Madrid : Présentation du 26e Festival de Fès des musiques sacrées du monde    Migration : Antony Blinken considère que le pacte de Marrakech servira de base à une approche commune    Justice: nouveaux rebondissements dans l'affaire Omar Raddad    Nouveau protocole sanitaire pour entrer au Maroc : qu'en pensent les opérateurs ?    Industrie : Le Maroc, un des pays les plus compétitifs au monde    La culture, un outil de développement durable    Le projet de loi n° 66.19 sur le droit d'auteur adopté à la Chambre des conseillers    Espagne : Le Sénat rejette une proposition de Vox réclamant des sanctions contre le Maroc et l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Opinion : Ça craque dans les universités !
Publié dans L'opinion le 05 - 01 - 2022

Entre les profs universitaires qui sont aux portes de la retraite et le manque flagrant de postes budgétaires, la profession souffre d'un manque d'effectif alarmant qui porte préjudice à la qualité des processus pédagogiques de l'Université marocaine.
Au moment où plus de 4.700 enseignants s'apprêtent à quitter les rangs des Facultés et des grandes écoles d'ici 2030, le nombre d'étudiants continue, quant à lui, de monter en flèche, dégradant ainsi les conditions de travail et rendant le métier laborieux, voire même infernal et, par ricochet, répulsif. La réforme prônée par la tutelle, qui vise à revoir la méthode de recrutement à travers la révision du statut d'enseignant-chercheur pour y inclure de nouvelles incitations, est louable, surtout qu'un projet de loi ambitieux, qui cherche à rendre le métier plus attractif avec des perspectives de carrière plus ambitieuses, est en cours de préparation.
Toutefois, la sélection des compétences et leur accompagnement doivent être le mot d'ordre de cette nouvelle réforme pour que le capital humain soit à la hauteur de l'enseignement auquel aspirent les Marocains, comme prôné dans le rapport sur le Nouveau modèle de développement (NMD). Mais là encore, la présélection des profils doit aller plus loin que les notes obtenues par les candidats durant leur parcours académique.
L'idée serait de mettre en place une grille d'évaluation qui permettrait de « profiler » les futurs professeurs, de façon à voir au-delà de leurs capacités intellectuelles, leur vocation pour l'enseignement et l'encadrement et la recherche scientifique qui aujourd'hui accuse plusieurs lacunes, comme en témoigne le nombre réduit des travaux scientifiques publiés annuellement au Maroc qui ne représentent même pas 1% des publications parues dans le monde.
L'incitation vient également par le développement des infrastructures scientifiques. L'absence d'une loi sur la recherche scientifique, la faible coordination et implication des départements concernés par la recherche scientifique, l'absence de statut spécifique de chercheur, ou encore la grande disparité entre les domaines couverts, sont autant d'insuffisances qui portent préjudice à l'attractivité du secteur.
Le draft du texte de loi préparé par l'administration Amzazi est perfectible, mais il reste un bon début... c'est maintenant autour de la nouvelle équipe de le parfaire.
Saâd JAFRI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.