L'ambassadeur de Palestine au Maroc remercie le Roi pour son soutien à la cause palestinienne    En images, voici l'aide humanitaire envoyée aux Palestiniens sur Très Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI    Ligue des Champions de la CAF-Total 2020/2021 : Le Maroc abrite la finale le 17 juillet (CAF)    FA Cup : Hakim Ziyech et Chelsea battus en finale par Leicester    Israël intensifie ses raids à Gaza, vive inquiétude internationale    Ghalta, une erreur très cher payée... Dimanche à 22h45 (Bande-annonce)    Maroc/Covid-19: Six décès et 112 nouveaux cas en 24 heures    Covid-19 au Maroc : 112 nouvelles contaminations, 6 décès    Le beau message de Saad Lamjarred à Khadija Assad (VIDEO)    Le sport est un vecteur de rapprochement des peuples, affirme l'ambassadeur du Maroc en Afrique du Sud    Deux tornades frappent la Chine : le bilan passe à 12 morts    Frappe aérienne à Gaza: 10 membres d'une famille tués    Une sûreté sur tous les fronts: La DGSN fête son 65 anniversaire    Marrakech : « Kwayria », la plateforme de promotion des jeunes talents du ballon rond (Reportage)    Le roi Mohammed VI écrit au président du Paraguay    DGSN : 65 ans d'existence et d'abnégation    L'ECONOMIE, OTAGE D'UN VIRUS    Les célébrités marocaines rendent hommage à Hammadi Ammor (PHOTOS)    Soutien à la Palestine: le chanteur Ahmed Chaouki devient la risée de la Toile (PHOTOS)    Décès de Hammadi Ammor: les confessions touchantes de son fils (VIDEO)    L'Egypte ouvre sa frontière avec Gaza pour évacuer des blessés    Condamnation unanime de l'accueil par l'Espagne du chef du Polisario    Ingérence Iranienne au Sahara: Téhéran se voile la face    Maroc-Rwanda: Vers un retrait de la reconnaissance de la RASD par Kigali?    Covid-19 : L'OMS prédit un bilan plus élevé en 2021    Inde: Les exportations agricoles en hausse de 17,5% en 2020-2021    Le mouvement "Neturei Karta" appelle à présenter les criminels de l'entité sioniste devant la CPI (WAFA)    Mesures restrictives: Les Marocains sont à bout    Documentaire: Ne manquez pas "Homo Sapiens: les nouvelles origines" sur 2M, ce dimanche à 21h50    Heure GMT+1 au Maroc: n'oubliez pas de régler vos montres    Innovations financières: BAM engagé pour le développement des fintechs    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Coronavirus : le Royaume-Uni accélère l'administration de la deuxième dose    Une association bulgare dénonce l'accueil par l'Espagne de Brahim Ghali    E-commerce : Les nouvelles attentes des clients (étude internationale)    Federer estime que « les athlètes ont besoin d'une décision » sur la tenue des JO    VIDEO. Casablanca: le parc de la Ligue arabe comme vous ne l'avez jamais vu    Bassin hydraulique de Sebou : Un taux de remplissage des barrages de 74%    Maroc/Météo: Temps passagèrement nuageux ce samedi 15 mai    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    Fiorentina : Sofyan Amrabat n'est pas satisfait    Palestiniens censurés, nouvelles conditions d'utilisation de Whatsapp... dans la "Chronique Geek" de la semaine    Casablanca: la Marine Royale célèbre le 65-ème anniversaire de la création des FAR    Podcast: Punk, en toute transparence    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Aji Souwet (viens voter): Un collectif qui incite les jeunes à s'intéresser à la politique
Publié dans MarocHebdo le 17 - 03 - 2021

De nombreux Marocains, qui se sentent ignorés par les partis politiques, rechignent à s'inscrire sur les listes électorales. Un collectif de jeunes a créé le mouvement Aji Souwet pour les inciter à se rendre aux urnes.
Le manque d'intérêt des jeunes Marocains pour la politique est un secret de polichinelle. Beaucoup d'entre eux tournent le dos aux partis politiques, préférant s'abstenir lors des joutes électorales pour confirmer leur désamour. Et les statistiques le prouvent. En 2015, seuls 7% des Marocains âgés de 18 à 25 ans étaient inscrits sur les listes électorales. A peine 3% de cette tranche d'âge figuraient sur ces listes à la date du 31 mars 2020, contre 19% pour les 25-34 ans, selon les données officielles du ministère de l'Intérieur.
Afin d'inciter les jeunes à se rendre massivement aux urnes, quatre Marocains âgés de moins de 30 ans ont lancé, depuis le 3 décembre 2020, le mouvement Aji Souwet. Très actif sur les réseaux sociaux, ce collectif souhaite lutter contre la désaffection des jeunes pour la chose politique. «Nous sommes un groupe de jeunes ayant l'amour de la patrie.
Nous avons créé ce mouvement pour inciter les jeunes à s'inscrire sur les listes électorales durant la période du 3 au 31 décembre, après avoir constaté que beaucoup d'entre eux refusaient d'effectuer cette démarche», nous confie Nassereddine Akel, âgé de 29 ans, coordonnateur national de ce mouvement, qui se veut apolitique et qui regroupe une trentaine de jeunes Marocains actifs, vivant au Maroc et à l'étranger.
Une tournée dans dix universités
Leur appel n'a pas été snobé. Plusieurs jeunes se sont manifestés. «Nous avons obtenu des résultats au-delà même de nos attentes. De nombreux jeunes ont été séduits par notre initiative. On a été étonnés par l'intérêt des jeunes pour la politique. Beaucoup d'entre pensent que les partis politiques n'ont pas de programme dédié aux jeunes et ne s'intéressent à eux qu'à l'approche des élections», se réjouit le porte-parole du collectif. «Nous finançons nos activités avec nos propres moyens», insiste-t-il.
Après leur inscription sur les listes électorales, plusieurs d'entre eux les sollicitent pour connaitre le fonctionnement du gouvernement, des partis politiques et des grandes institutions du pays comme le parlement, etc. Pour éclairer leur lanterne, le collectif a ainsi noué des contacts avec les jeunesses des partis politiques. «Nous avons rencontré presque tous les partis politiques depuis janvier 2021 pour les inciter à fournir toutes ces informations aux jeunes pour les encourager à s'investir dans la politique», affirme-t-il.
Agréablement surpris par cet engouement de la classe juvénile, les membres fondateurs envisagent de le transformer en association, pour élargir leur champ d'actions. Un organigramme a d'ailleurs été mis en place pour piloter les prochaines activités. Parmi elles, le concept «Viens pour comprendre la politique», qui consistera à publier des posts sur Facebook et Instagram pour vulgariser les doctrines politiques au Maroc (gauche, droite, libérale) et le fonctionnement des différentes institutions, et des lives sur ces deux réseaux avec les présidents des jeunesses des partis politiques. Le mouvement prévoit aussi d'organiser une tournée dénommée Aji Souwet Tour dans dix universités basées à Tanger, Nador, Errachidia, Beni Mellal, Rabat, Casablanca, Agadir, Marrakech, Laâyoune, Dakhla, pour rencontrer les étudiants et échanger avec eux.
«Si on veut contribuer au développement de notre pays, il faut absolument qu'on participe aux élections de 2021 d'autant plus qu'il y aura exceptionnellement un triple scrutin, les élections communales, législatives et régionales. Nous incitons vivement les jeunes à prendre à ces différentes joutes électorales qui sont déterminantes pour l'avenir de leurs localités et du pays», lance Nassereddine, à l'endroit des jeunes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.