Résolution du Parlement européen: Les pays Arabes font front commun autour du Maroc    Algérie: Une APN qui n'a rien de populaire    Marge du G7: Bras de fer USA-Chine    Rassemblement à Paris des sympathisants du Hirak contre les législatives voulues par le «pouvoir assassin»    Covid-19 au Maroc: 270 nouveaux cas et 168 guérisons    Attijari Global Research : des convictions à l'épreuve de la crise    Vers la création d'une task-force dédiée à l'économie bleue ?    Pour un meilleur accueil des MRE: Prix raisonnables et nombre de rotations suffisant    L'Opinion : Désunis jusqu'à la fin !    Déficit budgétaire de 24,6 MMDH à fin mai 2021 (TGR)    Euro 2021 : l'écroulement de Christian Eriksen réveille les souvenirs de scènes dramatiques    La famille Belkhayat ouvre le capital de Dislog Industries à Mediterrania Capital Partner    Le Roi Mohammed VI intervient pour faciliter l'arrivée des MRE    Météo Maroc: Temps assez chaud avec nuages dans des régions (dimanche 13 juin)    L'AMDV veut que les réponses du législateur face aux violences sexuelles soient renforcées    MRE: le Roi exhorte la RAM et les opérateurs de tourisme à pratiquer des prix raisonnables    Voyageurs : Le ministère de la santé publie les fiches à remplir    La symphonie lumineuse de Florence Arnold    Festival: L'Andalousie vue d'Oujda    Yassine Bounou évoque ses ambitions avec les Lions de l'Atlas    Hakimi et Lukaku dédient leurs buts à Christian Eriksen    France : les réservations vers le Maroc en très forte augmentation    OCP : franc succès pour la nouvelle émission obligataire internationale de 1,5 milliard de dollars    Province de Jerada : Remise de matériel agricole pour renforcer les filières du miel et des arbres fruitiers    UNE RESOLUTION EUROPEENNE DENONCANT LE MAROC : CHERCHEZ L'ERREUR !!!    Oriental Le développement des zones frontalières, priorité pour l'Istiqlal    L'affaire Brahim Ghali a un nom : Arancha González Laya    Journée mondiale du donneur de sang: un appel pressant à l'action pour augmenter la collecte de cette matière vitale    Plus de deux tonnes de drogue saisies à Mohammedia    Chine : 12 morts dans l'explosion d'une conduite de gaz dans un complexe résidentiel    Migrations : le Maroc, un allié précieux pour l'Europe, dit le vice-président de la Chambre italienne des députés    Bruxelles attend de Biden des engagements clairs sur le partenariat transatlantique    Karaté : Médaillée d'or, Btissam Sadini se qualifie pour les JO de Tokyo    Laâyoune: le droit à la santé à l'ère de la Covid-19 domine les débats de la CRDH    Les atouts du Maroc en tant que destination golfique de premier choix mis en avant en Pologne    Wydad: Benzarti exclut un joueur des entraînements    Euro 2021: la Belgique écrase la Russie (VIDEO)    Euro 2020 : Danemark-Finlande interrompu provisoirement suite au grave malaise du Danois Christian Eriksen    Le message du roi Mohammed VI au président russe Vladimir Poutine    Maroc – Burkina Faso : Pour suivre le match    Algérie : la remueuse Kabylie dénonce une parodie d'élections et un régime réduit à la dernière extrémité    La date de l'Aïd Al Adha 2021 au Maroc    Le tournage de la cinquième partie d'Indiana Jones aura lieu au Maroc    La cinquième aventure d'Indiana Jones sera tournée au Maroc    Les 10 ans de la FNM: Un bilan plus que positif    Education nationale-FNM: Un partenariat pour promouvoir l'accès des élèves aux musées    MEN et FNM instaurent la gratuité des musées et monuments pour les étudiants    Khalid Benzakour traite de la condition de la femme au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les détenus provisoires encombrent les prisons
Publié dans MarocHebdo le 18 - 05 - 2021

Des prisons pleines à craquer. Ce sont principalement des «détenus provisoires» qui les peuplent. En dehors de ces deux postulats, aucun cas de contamination au Covid-19 n'a été enregistré dans les prisons marocaines en 2020.
Pas de grandes surprises! Le rapport annuel de la Délégation générale à l'Administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR), retraçant les récents chiffres sur la population carcérale au Maroc, ses activités éducatives et professionnelles au cours de l'année 2020, publié lundi 10 mai 2021, a révélé encore une fois les mêmes postulats de la réalité carcérale au Maroc: la surpopulation des prisons et l'interminable détention préventive d'un grand nombre de personnes en attente de leur jugement.
A fin 2020, 84.990 personnes étaient détenues, dont près de 2.000 femmes. Les hommes représentent donc plus de 97% du total. On compte aussi 943 mineurs au sein de la population carcérale.
En juillet 2020, un rapport d'une commission parlementaire a démontré que sur les cinq dernières années, le nombre de détenus a augmenté de 20%. A titre d'exemple, selon le même rapport, la prison de Aïn Sebaâ, à Casablanca, abrite 7.555 personnes, alors que sa capacité d'accueil de 5.000 individus. À la prison de Moul Bergui, à Safi, la capacité limite est de 1.449 prisonniers alors qu'elle en abrite 2.558.
Une baisse du nombre des détenus a été remarquée entre 2019 et 2020, imputée à la grâce royale accordée à un nombre élevé de détenus en 2020, ainsi qu'à la suspension des tribunaux durant la période de confinement avec, en parallèle, une diminution notable de la criminalité. Ces mêmes raisons expliquent la chute du nombre de nouveaux détenus, puisque les établissements pénitentiaires marocains en ont accueilli 112.540 en 2019, contre 104.917 en 2020.
Des réalisations positives
En dépit de cette légère baisse, la surpopulation carcérale créé un nombre important d'agressions et d'auto-agressions. La principale cause de cette situation généralisée est le nombre record de détenus à titre provisoire. En effet, à fin 2020, 38.837 détenus (soit 45,70% des 84.990) étaient en détention préventive, tandis que 54,30% ont fait l'objet d'une condamnation définitive.
Pire, 95,44% des nouveaux détenus en 2020 (soit plus de 104.000) ont été placés en détention préventive, tandis que 4,56% ont été jugés. Au-delà de ces deux postulats, le rapport montre des avancées remarquables. Il suffit de relever qu'aucun cas de contamination au Covid-19 n'a été décelé parmi cette population carcérale, ce qui dénote des efforts considérables de l'administration pénitentiaire pour préserver la santé des détenus.
Aussi, au titre de l'année scolaire 2019-2020, plus de 4.000 détenus ont été inscrits dans les programmes éducatifs et 122 dans les programmes d'éducation non formelle. La DGAPR a veillé à mettre en place les conditions sanitaires convenables pour les détenus bacheliers, en collaboration avec le ministère de l'Education nationale.
Le nombre de centres d'examen au sein des établissements pénitentiaires a été porté à 48 au lieu de 15 mis en place l'année précédente (2018-2019). Des réalisations positives annuelles qui font oublier provisoirement la triste réalité de la surpopulation et de la détention provisoire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.