Amical : Pas de Messi à Tanger    Ouverture la 20e réunion du MCR-Afrique à Marrakech    Le Maroc envoie une aide humanitaire d'urgence aux victimes du cyclone Idai    Ali Bongo quitte le Maroc au terme d'un séjour médical    Tunis: 2è édition du Festival International d'Improvisation Théâtrale    La région de Casablanca-Settat prend 20% du capital de CFC    Ingérence présumée de la Russie dans la présidentielle US de 2016 : Bientôt la fin du suspense    C'est parti pour la 18e édition du FICAM    Casablanca: Grand meeting des élus du Maroc et de France sur les bonnes pratiques territoriales    Sahara marocain – Bourita : « Le Maroc ne veut pas un processus où les réunions deviennent une fin en soi »    Le nouveau service de «Dotation touristique supplémentaire» en quelques clics    Mobile, ADSL, FTTH … Le parc Internet continue sa progression    700 millions de dollars de la Banque mondiale pour la transformation numérique au Maroc    Special Olympics 2019 : belle moisson pour le Maroc    500 Kg de chira saisis au large de Tanger    Inertie    Modèle de développement: L'université de Casablanca présente son mémorandum    Modèle de développement: L'université de Casablanca pointe du doigt le partage inégal des richesses    Un Monde Fou    Venezuela: L'ONU durcit le ton face aux sanctions américaines    Expo: L'Afrique entre mélancolie et espoir    Tourisme culturel: Dubaï veut confirmer sa nouvelle réputation    La gastronomie marocaine à l'honneur en Ukraine    Clap de fin pour la 2e table ronde sur la question du Sahara marocain    Mohamed Benabdelkader : La Charte de la déconcentration administrative, une étape décisive dans la consécration de la régionalisation avancée    Euro 2020: La Croatie s'en tire à bon compte    "Football Leaks": Le hacker Rui Pinto extradé au Portugal    En attendant le verdict de la CAF, les U23 jouent leur va-tout devant la RDC    Eliminatoires CAN-2019 : Déjà qualifiés, les Lions font match nul au Malawi    Driss Lachguar : Ce qui importe pour nous, c'est que le futur Premier secrétaire serve au mieux le projet sociétal moderniste du parti    Le président de la Chambre des représentants s'entretient avec l'ambassadeur du Liban à Rabat    Divers Economie    Beckham admet avoir utilisé son téléphone en conduisant    La césarienne cinquante fois plus mortelle pour les femmes africaines    Ces célébrités ont touché le fond : Britney Spears    Nota Bene    Aujjar : Le mariage des mineures demeure une réalité qui interpelle tout le monde    Michel Temer, le survivant rattrapé par le scandale Lavage Express    L'hommage de Céline Dion aux victimes de Christchurch    Winston Peters : Les musulmans de Nouvelle-Zélande seront en sécurité    Combien gagne Nagui    La ZLECA, une avancée en matière de commerce et d'investissement transfrontalier    Janet Jackson grillée par ses fans en pleine crise d'ego    La décision radicale des enfants de Michael Jackson    Björk réédite tous ses albums en cassettes colorées    Naufrage à Mossoul: Le bilan s'élève à 100 morts    Le WAC retrouve le Horoya Conakry en quarts    Sahara marocain-Genève II : Kohler garde espoir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Royal Air Maroc réceptionne à Seattle un nouveau Boeing 787-9 Dreamliner
Publié dans MarocHebdo le 12 - 12 - 2018

Royal Air Maroc (RAM) a réceptionné, mardi à Seattle (nord-ouest des Etats-Unis), son premier avion Boeing 787-9 Dreamliner, un nouvel appareil à la pointe de la technologie qui permettra à la compagnie aérienne marocaine d'élargir son offre de dessertes et de poursuivre son développement à l'international.
Plus grand et doté d'un rayon d'action étendu, le nouveau B787-9 Dreamliner est le deuxième membre de cette famille d'avions très efficients à rejoindre la flotte de Royal Air Maroc.
En effet, RAM dispose déjà de cinq appareils B787-8 Dreamliner, opérationnels au sein de sa flotte. La livraison de ce nouvel appareil s'inscrit dans le cadre d'une commande ferme de quatre nouveaux B787-9, qui porteront à neuf le nombre de Dreamliner de Royal Air Maroc, contribuant ainsi à accroître les marchés à haute croissance dans lesquels opère la compagnie nationale.
« Nous sommes particulièrement heureux de recevoir aujourd'hui le premier 787-9 de notre compagnie, qui sera bientôt rejoint par trois autres avions de la même famille », a déclaré Abdelhamid Addou, Président Directeur Général de Royal Air Maroc, lors de la cérémonie officielle de réception de ce nouvel appareil, marquée par la présence de Kevin McAllister, Directeur général de Boeing Aviation commerciale.
« Le choix de cet avion s'inscrit dans la poursuite de notre stratégie d'expansion et de modernisation continue de notre flotte. Cela intervient quelques jours seulement après l'annonce de l'invitation faite à Royal Air Maroc de rejoindre la plus prestigieuse Alliance Oneworld », a souligné M. Addou.
« Cela contribuera à renforcer davantage la position de leader sur le continent, pour notre pays et Royal Air Maroc », a-t-il assuré.
De son côté, Ihssane Mounir, vice-président senior des ventes et du marketing du constructeur aéronautique américain Boeing, a indiqué que le Dreamliner est « la plateforme parfaite pour accompagner les ambitions de Royal Air Maroc ».
RAM « peut à présent tirer parti des technologies communes aux avions Boeing 787-8 et 787-9, tout en adaptant son réseau à la demande du marché », a-t-il dit.
« Nous sommes fiers d'être depuis près de 50 ans le partenaire de Royal Air Maroc à qui nous fournissons des générations successives d'avions avancés, ainsi que d'aider le Maroc à s'appuyer sur une industrie aéronautique nationale pour soutenir une croissance durable à long terme », a ajouté le responsable de Boeing.
En 2015, Royal Air Maroc fut la première compagnie aérienne du bassin méditerranéen à exploiter le Boeing 787-8, premier-né de la famille Dreamliner qui a permis de réduire la consommation de carburant et les émissions de 20%. Grâce à l'efficacité énergétique et aux performances exceptionnelles de cet avion, RAM a ouvert de nouvelles lignes sans escale, notamment entre Casablanca et Washington, ou encore Miami qui sera opérationnelle en avril prochain.
Avec le Boeing 787-9, un avion plus spacieux et au rayon d'action supérieur, Royal Air Maroc pourra accueillir une trentaine de passagers supplémentaires (soit 302 au total) sur une distance plus grande, pouvant atteindre 14.140 km. La compagnie prévoit d'opérer son 787-9 sur les lignes desservant Paris (Orly), New York et Sao Paulo au départ de Casablanca.
Pour célébrer la réception de son premier 787-9, Royal Air Maroc a dévoilé une livrée spéciale qui met à l'honneur la culture marocaine contemporaine. La compagnie a également inauguré un nouvel aménagement intérieur conçu pour améliorer l'expérience en vol.
Sur le nouveau Dreamliner, les passagers de la classe Affaires disposeront de trois options de sièges, transformables en « full flat » (inclinables à plat) ou « full privacy », pour une intimité accrue.
L'expérience de voyage à bord du Dreamliner est notamment agrémentée par ses vastes hublots, une altitude-cabine plus basse et sa technologie de réduction des turbulences, entre autres avantages.
Par ailleurs, au cours du mois de décembre, Royal Air Maroc devra entamer la modernisation de sa flotte d'avions monocouloir en prenant livraison de son premier 737 MAX, la version la plus récente et la plus efficiente du Boeing 737. Cet avion rejoindra une flotte qui compte déjà plus de 60 avions Boeing.
RAM a également confié à la division Boeing Services Globaux (BGS) l'amélioration de ses opérations avec des offres telles que le Software Distribution Manager, une solution basée sur le « cloud » qui assure l'échange sécurisé des données opérationnelles transmises et reçues par l'avion au sol.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.