Réforme de la retraite : enfin le bout du tunnel ?    Le Nobel de chimie à un trio américano-danois    Le sélectionneur national vise une place au mondial    Le Bayern Munich explose le Viktoria Plzen et prend le large    Le Maroc en quarts de finale de la Coupe du monde de football pour amputés    SAR la Princesse Lalla Hasnaa inaugure le Parc de l'Oliveraie de « Ghabat Chabab »    «L'image et l'imaginaire dans le cinéma»    Le Nobel de médecine au Suédois Svante Pääbo    Une soirée littéraire à la Maison de la Poésie    Maroc : Une première réunion de la commission chargée de la réforme de retraite    Casablanca : Table-ronde sur la gestion de l'eau    Twitter : Métamorphose en «application à tout faire»    Le Ministère du Commerce et BIM Maroc signent un partenariat pour le développement du local sourcing    Forum mondial de l'Alliance des civilisations: Moratinos exprime ses remerciements au Roi    Regards croisés sur le partenariat euro-africain    Coupe du Monde 2030 : L'Ukraine rejoint la candidature de l'Espagne et du Portugal    Le ministre yéménite des AE dénonce le rôle de l'Iran dans l'émergence du séparatisme houthi    L'ambassadeur Samir Dhar : «Alger est obsédé par la question du Sahara mais assure ne pas se considérer comme partie prenante du dossier, cela fait sourire»    Attijariwafa bank et l'AMCI célèbrent les lauréats internationaux de la Coopération du Maroc    CPS de l'UA : Rabat a placé la protection des enfants parmi ses priorités, dit la délégation marocaine    Une star de la téléréalité française obtient la nationalité marocaine (PHOTO)    Nouveaux détails sur le démantèlement de la cellule terroriste à Melilla    Refus du visa Schengen: protestations devant le siège de la Délégation de l'UE à Rabat (VIDEO)    Coronavirus au Maroc: 24 contaminations enregistrées ce mercredi, toujours aucun décès    Mauvais traitements : l'administration pénitentiaire dément les allégations de l'entourage d'un ancien détenu    Casablanca : «WeCasablancaFestival» revient pour une 3e édition du 6 au 8 octobre    Leyton Maroc propose un emploi inédit à des étudiants d'Al Akhawayn    Migration : Deux embarcations transportant des Marocains atteignent les côtes espagnoles    Mondial de football pour amputés : Le Maroc étrille l'Argentine (4-0) et file en quarts de finale    Sahara : José Manuel Albares rencontre Staffan de Mistura    Belgique : Hassan Iquioussen pourrait «ne jamais revenir en France»    Pénurie de céréales : le Maroc pourrait se tourner vers la France    La problématique de l'eau au cœur de l'intrigue du roman de Siham Kartobi    Le Festival national du samaâ et de madih à Fès promet un show spirituel    Casablanca: arrestation d'une employée de pharmacie pour tentative d'achat d'un nourrisson    Algérie – Maroc, duel annoncé pour l'organisation de la CAN 2025    Valladolid : Jawad El Yamiq indisponible pendant un mois    Contribuables nouvellement identifiés:laDGI rappelle la prorogation des mesures d'encouragement    L'ANRAC délivre 10 autorisations d'exercice des activités de transformation et de fabrication du cannabis    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce mercredi 5 octobre    La campagne de sensibilisation au dépistage précoce du cancer de sein lancée    Zelensky revendique des avancées « rapides » de ses troupes dans le Sud    La Bourse de Casablanca débute dans le vert ce mercredi    Maroc : Nouvelle secousse tellurique de magnitude 4,8 degrés au large de Driouch    Algérie: 8 ans de prison ferme pour Saïd Bouteflika    Espagne : feu vert du gouvernement au budget 2023    Production audiovisuelle : Mehdi Bensaid rencontre des responsables de Netflix    ONU : Une sahraouie dénonce la responsabilité de l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



YAHIA, LA PAIX
Pèlerinage de la Hilloula
Publié dans MarocHebdo le 31 - 05 - 1997

Le judaïsme marocain est certainement l'un des plus vivaces de la terre. Depuis plus de 15 ans, les Juifs marocains du monde entier marquent de manière plus forte chaque année leur attachement pour leur pays et y viennent en masse pour effectuer des pèlerinages aux sanctuaires et aux saints enterrés au Maroc.
Il est d'ailleurs remarquable que certains saints soient vénérés également par les Musulmans et par leurs concitoyens juifs.
C'est le cas par exemple de Rabbi Yahia Lakhdar à Ben Ahmed.
Il est tant de villes marocaines qui résonnent encore des chants et des prières juifs, c'est un cachet spécifique multimillénaire de la coexistence fraternelle des fidèles des deux religions monothéistes ancrées dans la spiritualité du pays.
Essaouira, Marrakech, Fès, Tétouan et d'autres villes encore portent le témoignage du passé commun et marquent d'un sceau indélébile chaque ruelle, chaque courette où des marmots juifs et musulmans ont joué aux billes ensemble, et à d'autres jeux maintenant disparus par la faute des jouets en plastique.
Dévotion
Mais revenons à Ben Ahmed. Dimanche 25 mai, le sanctuaire de Rabbi Yahia Lakhdar a vu une cérémonie pleine d'émotion et de dévotion.
Les Juifs marocains restés au pays ou résidents à l'étranger et leurs concitoyens musulmans se sont réunis devant le sanctuaire à l'occasion de la célébration de la Hilloula.
Serge Berdugo, secrétaire général du Conseil des Communautés israélites du Maroc, Boris Tolédano, président du Comité de la Communauté israélite de Casablanca et Si Moujahid, secrétaire général de la Province de Settat, ainsi que de nombreuses personnalités civiles et militaires, ont accueilli de nombreux hôtes venant de l'étranger. Parmi eux, Liliane Shalom, vice-présidente du Rassemblement du Judaïsme marocain, Eldred Tabachnik, président de la Communauté juive de Grande-Bretagne et président du Congrès juif européen, Jo Wagerman, vice-présidente de la Communauté juive de Grande-Bretagne, Gréville Janner, membre du Parlement britannique et président de la Fédération des Communautés juives du Commonwealth, Sydney Assor et Jacques Onona, présidents de l'Association britannique des Juifs originaires du Maroc.
Emouvant
Avant l'ouverture officielle du sanctuaire et l'allumage des bougies, Serge Berdugo a prononcé une allocution émouvante qui a rappelé à maintes reprises l'enracinement des Juifs dans leur pays et la nostalgie qui ne quitte jamais les Juifs marocains quand ils sont loin de leur pays.
&laqno;Le pèlerinage de la Hilloula est une des traditions les plus chères à notre Communauté. Il symbolise une des manifestations religieuses les plus originales du Judaïsme marocain, avec le culte des saints qui trouve son origine séculaire dans l'influence arabo-musulmane».
C'est ainsi que Serge Berdugo a expliqué une des spécificités du Judaïsme marocain avant de témoigner de l'attachement des Juifs marocains ou d'origine marocaine à l'intégrité territoriale du Maroc.
Fraternité
Ce sentiment est d'autant plus fort que, comme l'a rappelé Serge Berdugo, cette fête &laqno;est également la conséquence d'une cohabitation multiséculaire qui, à travers les aléas de l'histoire, s'est renforcée dans le respect mutuel et la tolérance».
Serge Berdugo est aussi revenu sur la position du Judaïsme marocain sur la paix au Moyen-Orient: &laqno;La paix, c'est certes la sécurité, mais c'est aussi la justice, la générosité et c'est surtout le respect de l'autre si l'on veut atteindre l'objectif pacifique majeur auquel aspire l'écrasante majorité des Israéliens, des Juifs, des Palestiniens, des Musulmans, des Arabes et l'ensemble du monde civilisé».
À la fin de son allocution, Serge Berdugo a demandé à l'assistance de prier pour que le Saint Vénéré Rabbi Yahia Lakhdar fasse que nos espoirs communs pour une paix réelle s'accomplissent et que notre lutte pour l'unité du Royaume s'achève par la victoire et la gloire du peuple marocain et pour que &laqno;les prières dites par le Grand Rabbin s'élèvent jusqu'au Très-Haut pour le repos de l'âme du regretté feu Sa Majesté Mohammed V et pour appeler la bénédiction divine sur la personne de Sa Majesté Hassan II, que Dieu le glorifie, sur Son Altesse Royale le Prince Héritier Sidi Mohammed, sur Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid, sur la Famille Royale et sur l'ensemble du peuple marocain».
La dimension de la culture juive dans la civilisation marocaine a donc été fortement marquée par cette cérémonie où Juifs et Musulmans ont communié côte à côte pour la paix et les valeurs de tolérance et de fraternité vécues au quotidien par tous les Marocains.