Sécurité financière. L'impôt, premier pilier de la souveraineté    CAN Maroc U23. Le tirage au sort des éliminatoires prévu ce jeudi 18 août    Maroc. Ces numéros qu'il faut avoir en cas d'urgence    Récit de vie : Gabriel BANON se raconte    Revue de presse quotidienne de ce lundi 15 août 2022    Carburants : Nouvelle baisse des prix à la pompe    Chine : L'usine Tesla de Shanghai a produit un million de véhicules en trois ans    Convention de partenariat : La famille de l'enseignement bénéficie de plus de 140.000 voyages subventionnés par autocars    Afghanistan: les talibans célèbrent le premier anniversaire de leur retour au pouvoir    USA: Un mort et 4 blessés dans une fusillade en Arizona    USA: Un homme se tue après avoir percuté une barricade près du Capitole    La récupération d'Oued Eddahab, une étape riche en nobles valeurs de patriotisme    Coupe Davis: Le Maroc s'offre l'Algérie et le billet du Groupe ll    Jeux de la solidarité islamique: Participation marocaine : Mi-figue, mi-raisin    Berkane : Célébration du sacre de la RSB en Coupe du Trône    Ceuta : 11 mineurs marocains tentant de traverser le Détroit de Gibraltar secourus    Vahid Halilhodzic a peine débarqué déjà sollicité    Le Maroc félicité par le CPS pour la réussite de la formation destiné aux observateurs électoraux de l'UA    Des journées de sensibilisation à Dakhla sur la protection du littoral    Marrakech : Un adolescent abuse sexuellement de sa cousine de 5 ans    Casablanca : 8 ans de réclusion criminelle pour un repris de justice qui a tué son ami    Saïdi Resorts : Nass El Ghiwane fait vibrer jeunes et adultes    23ème festival cèdre universel du court-métrage à Ifrane    Subvention : À la rescousse des salles de cinéma    Premier League : Chelsea - Tottenham (2-2) Un match spectaculaire, une fin de match musclée et inhabituelle    La météo pour ce lundi 15 août    Le vaccin contre la Covid-19 aurait moins d'effets secondaires chez les femmes enceintes    6 millions de jeunes de moins de 24 ans, un atout si nous le voulons !    Cours des devises du lundi 15 août 2022    Kitesurf : Le «Dakhla Downwind Challenge» de retour pour une 7e édition    Norvège: deux véhicules tombent à l'eau après l'effondrement d'un pont    Météo : les températures prévues pour ce lundi 15 août 2022    Tanger-Tétouan-Al Hoceima: Les retenues des barrages en déficit de 306 millions de m3 par rapport à 2021    Tanzanie : La Fondation Mohammed VI des Ouléma remet les prix de la 3e édition du concours coranique    Égypte: 41 morts et 14 blessés dans l'incendie d'une église    Polisario : Bachir Mustapha Sayed tacle Brahim Ghali sur la «guerre contre le Maroc»    Céréales ukrainiennes: Un premier navire de l'ONU prêt à partir    Une délégation du Congrès américain arrive à Taïwan dans la foulée de la visite de Pelosi    Le Polisario : «Il est trop tôt pour parler de trêve» avec le Maroc    Oued Eddahab, le « Tanger du Sud Marocain »    Accords d'Abraham : Le sommet anniversaire annulé    Kénitra : Le soulèvement de 1954, une épopée héroïque    Egypte: L'incendie d'une église au Caire fait 41 morts    « Into The Wild » : électro et techno in the house    Art contemporain : Mustaqbal, les artistes de demain    Danse : Meknès déroule son freestyle    « Casa del Mar » repère architectural à valeur historique    Salman Rushdie sous ventilateur après avoir poignardé, pourrait perdre un œil    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Polisario vit ses pires moments depuis sa création
Publié dans Al3omk le 12 - 05 - 2022

Le Forum canarien sahraoui a décrit la 26e Conférence parlementaire « Paix et liberté pour le peuple sahraoui » organisée par le Parlement de la province de La Rioja en Espagne, comme » dépassé et basé sur la fausse histoire que le Polisario a mise en place pendant des décennies en Espagne à tous les niveaux. »
Et d'ajouter dans un communiqué, que « tout cela se fait au détriment de la souffrance de la population sahraouie, qui vit mal dans les camps de Tindouf ». Le Forum a noté que les dirigeants du Polisario jouissent des privilèges financiers qu'ils reçoivent de l'aide humanitaire internationale, loin de la population vivant et souffrant dans les camps dans un état de fatigue sans fin, tout en étant aveuglément ignorés et réprimés lorsqu'ils élèvent la voix contre ces dirigeants.
La source a ajouté: « Il ne fait aucun doute que le monde d'aujourd'hui regarde vers l'avenir sur cette question, qui a déjà fait des progrès au XXIe siècle. »
Le Forum a évoqué les « décisions de la France, de l'Allemagne, des Etats-Unis et de l'Espagne à cet égard », fondées sur une solution négociée dans le cadre des Nations unies, à la lumière des résolutions du Conseil de sécurité publiées ces dernières années, qui ne mentionnent pas la mot référendum, et fait clairement référence à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable.
D'autre part, le Forum a noté qu'à certains niveaux, « nous sommes encore en train de creuser dans les profondeurs du XXe siècle, en nous référant à des résolutions obsolètes des Nations Unies datant de plusieurs décennies, qui sont difficiles à comprendre aujourd'hui ».
Le Forum canarien sahraoui a indiqué avoir participé au Forum social mondial du 1er au 6 mai à Mexico, un événement dont « le pays hôte est un allié historique et grand du Polisario ». Lors de la célébration de ce forum, « il a été possible de vérifier que le Polisario, auréolé de ses revendications illusoires, vit ses pires moments depuis son existence, car il y avait un énorme vide d'aide dans les conférences organisées par ses dirigeants ».
Ainsi, alors que des alliés historiques (comme le Mexique) ont tourné le dos au front, certains en Espagne vivent encore dans l'irréalisme, continuant à soutenir sa thèse séparatiste inatteignable par des meetings inutiles. De plus, la tenue de cette conférence à La Rioja est « embarrassante », notamment après les événements survenus l'année dernière, avec l'entrée suspecte et illégale d'Ibrahim Ghali en Espagne et son séjour à l'hôpital de San Pedro, dont l'affaire est toujours devant la justice. Le même organe a commenté une déclaration de l'événement tenue au Parlement de la Rioja, qui affirme « le Front Polisario est le seul représentant légitime du peuple sahraoui, et donc reconnu par les Nations Unies et la communauté internationale ». Elle a déclaré que « la situation dont jouit le Polisario devant les Nations Unies est une participation très limitée, de simples interlocuteurs, et incarnée dans les questions spécifiques qui le concernent. Il n'existe aucun document aux Nations Unies sur le statut officiel du Polisario, et celui-ci ne figure pas dans la liste des missions de surveillance de l'organisation.
La position du Polisario aux Nations Unies est ambiguë et diffuse. En tout cas, ajoute le communiqué du forum, la réunion a estimé que le Polisario « s'appuyait sur ses lauriers, oubliant que la légitimité et la représentation en politique ne sont pas des titres éternels, et que ces titres peuvent s'éroder avec le temps en raison d'erreurs et de violations ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.