Hajj 2021: nouvelle annonce du ministère des Habous    Équipe nationale : On tire la sonnette d'alarme !    Wydad: Benzarti exclut un joueur des entraînements    Euro 2021: la Belgique écrase la Russie (VIDEO)    Variant indien au Royaume-Uni: Boris Johnson avertit    Euro 2020 : Danemark-Finlande interrompu provisoirement suite au grave malaise du Danois Christian Eriksen    Le grand pèlerinage à la Mecque en format réduit, les Marocains dépités    Hajj 2021: les précisions du ministère des Habous et des Affaires islamiques    La Bourse de Casablanca en hausse    L'Istiqlal réaffirme la nécessaire récupération de Sebta et Melilia    Le message du roi Mohammed VI au président russe Vladimir Poutine    Algérie : la remueuse Kabylie dénonce une parodie d'élections et un régime réduit à la dernière extrémité    La date de l'Aïd Al Adha 2021 au Maroc    Le quartier Cheikh Jarrah, centre de gravité du conflit israélo-palestinien    La CSMD fait escale à Aït Bouguemez, le désenclavement des zones rurales au centre des débats    Algérie : les législatives anticipées servent à blanchir le régime (collectif)    Résolution européenne: les pays du Golfe solidaire avec le Maroc    Le Maroc peut produire des composants de la voiture électrique    Maroc – Burkina Faso : Pour suivre le match    Transfert de Hakimi : Le PSG s'apprêterait à améliorer son offre    Euro 2021 : Programme et chaînes    Wikipedia en version Darija est désormais disponible    Tan-Tan : un multirécidiviste se suicide en garde à vue, une enquête ouverte    Covid-19 au Maroc : 455 nouveaux cas et 5 décès enregistrés en 24 heures    Le travail des enfants concerne 1,3% des ménages    Don de sang: le beau geste des ultras du Raja et du Wydad    Conférence de Berlin II: Bourita s'entretient avec l'envoyé spécial du SG de l'ONU pour la Libye    OCP : Succès d'une émission obligataire de 1,5 Milliard de Dollars à l'international    Roland-Garros: Djokovic fait tomber Nadal et file en finale (VIDEO)    Protection contre les catastrophes naturelles: un chèque de 100 millions de $ de la banque mondiale au Maroc    Entrée au Maroc: les voyageurs en provenance de la liste A ne sont plus obligés de passer le PCR    Covid-19: Les vaccins chinois par pulvérisation nasale en phase d'essais cliniques    Résolution européenne sur les migrants mineurs : réunion urgente du Parlement arabe le 26 juin    Rabat restera un indéfectible soutien de Tripoli, déclare Nasser Bourita    Royal air Maroc : les détails des vols pour cet été    Covid-19: Lancement du premier kit de test à domicile en Inde    Météo: le temps qu'il fera ce samedi 12 juin au Maroc    Le tournage de la cinquième partie d'Indiana Jones aura lieu au Maroc    La cinquième aventure d'Indiana Jones sera tournée au Maroc    Evolution du coronavirus au Maroc : 400 nouveaux cas, 523.165 au total, vendredi 11 juin 2021 à 16 heures    Crise migratoire Maroc/Espagne: réunion d'urgence du parlement arabe    La posture du professeur et de l'élève ne fonctionne plus    Les 10 ans de la FNM: Un bilan plus que positif    Education nationale-FNM: Un partenariat pour promouvoir l'accès des élèves aux musées    Victor Hugo, ses funérailles, ses dessins    Le goût de la vie orientale    MEN et FNM instaurent la gratuité des musées et monuments pour les étudiants    Khalid Benzakour traite de la condition de la femme au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des arbitres maghrébins en course pour diriger la finale de la CAN 2013
Bouchaïb Lahrach favori...
Publié dans Albayane le 07 - 02 - 2013


Bouchaïb Lahrach favori...
Le football maghrébin est toujours présent au rendez-vous de la CAN 2013 organisée en Afrique du Sud du 19 janvier au 10 février. Il continue d'être représenté par quatre arbitres de la région maghrébine avec le Marocain Bouchaïb Lahrach, le Tunisien Slim Jedidi et les deux Algériens Mohamed Bennouza ainsi que Jamal Haïmoudi.
Si les trois sélections maghrébines et leurs entraineurs, nationaux et étrangers, le Maroc avec Rachid Taoussi, la Tunisie avec Sami Trabelsi et l'Algérie sous la houlette du Franco-Bosniaque Vahid Halilhodzic ont déçu au terme de leur élimination au premier tour, l'arbitrage dans ces pays arabes continue toujours d'être là. Il a déjà brillé lors des différentes rencontres disputées tant au premier tour qu'à l'étape des quarts de finale, tels Bouchaïb Lahrach qui a officié deux matches dans la phase des poules, Niger - RD Congo et Nigeria - Ethiopie. L'arbitrage marocain est aussi représenté par le juge de ligne, Redouane Achik qui a officié plusieurs matches dont celui ayant opposé la Côte d'Ivoire au Nigeria et dirigé par le juge de centre, l'Algérien Haïmoudi.
Le Tunisien Slim Jedidi, assisté de ses deux compatriotes Anouar Hmila et Bechir Hassani, a été choisi pour diriger le match Ghana - Burkina Faso comptant pour les demi-finales. L'autre match du dernier carré entre le Nigeria et le Mali,, disputé mercredi, a été officié par le Gambien Bakary Gassama.
S'il est fort possible que l'arbitre tunisien quittera la compétition sud africaine après un match en demi-finale, les trois autres maghrébins, deux algériens et un marocain, sont toujours en course serrée pour se partager les deux matches qui restent à jouer, le match de classement prévu samedi et la finale, dimanche prochain.
Le choix de la CAF pour les arbitres magrébins a été effectué pour assurer plus de réussite à la finale comme la petite finale et donner ainsi plus de crédibilité à cette CAN dominée par l'Afrique noire.
On croit savoir que la cote de Bouchaïb Lahrach est nette progression. Il est le super favori pour diriger la finale de cette CAN qui promet beaucoup et qui ne pourrait qu'être houleuse. Ce qui joue une carte favorable pour Lahrach, c'est qu'il n'a pas été absent lors des matches des quarts de finale. La CAF l'a choisi seulement en tant que 4e arbitre de la rencontre remporté par le Nigeria face à la Côte d'Ivoire, en quart.
Lahrach est certes concurrencé par l'Algérien Mohamed Bennouza qui fut également absent lors du cap des quarts. Mais le juge marocain pourrait avoir la confiance des décideurs de la CAF qui lui ont déjà attribué une très bonne note sur la finale «retour» de la Champions League entre l'Espérance de Tunis et Al Ahly d'Egypte.
Quoi qu'il en soit, l'arbitrage marocain serait encore une fois à l'honneur. Il est certain que Bouchaïb Lahrach puisse aller sur les traces de feu Saïd Belqola décédé à l'âge de 45 ans, juste l'âge de la retraite d'un arbitre. Feu Belqola, qui a hissé l'arbitrage marocain à son summum, est le premier arbitre africain à diriger une finale de Coupe du Monde en 1998, quand la France avait dominé le Brésil (3-0).
Ayant officié 80 matches internationaux, feu Belqola est également le premier marocain à diriger une finale de la Coupe d'Afrique des Nations dans la même année de 1998, CAN remportée par l'Egypte au détriment de l'Afrique du Sud (2-0), à Ouagadougou.
Pour l'histoire, lors de cette CAN, l'équipe du Maroc avait été éliminé au second tour par l'Afrique du Sud (2-1) alors qu'au Mondial français, le Onze national dirigé par le coach français Henri Michel, avait été contraint de quitter la compétition même sur une belle victoire de (3-0) au détriment de l'Ecosse. Victoire qui fut largement suffisante pour que les Lions de l'Atlas passent au second tour sans le fameux complot concocté entre le Brésil et la Norvège...
Mais l'arbitrage marocain qui avait donc atteint les sommités lors de cette année de 1998 grâce à feu Belqola pourrait l'être encore avec Bouchaïb Lahrach, le sifflet de la relève...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.