Souhail: la décision opportune pour faire tourner la machine    Crise sanitaire : Vivo Energy Maroc offre une dotation en carburant aux véhicules médicalisés    91 nouveaux cas, 1275 cas cumulés ce mercredi à 18H, et 97 guérisons    Dr Souad Jamaï: «ce que le confinement a changé dans ma vie?»    Les Marocains bloqués à l'étranger sollicitent l'intervention du Roi    Les confessions de Benatia sur son passage à l'AS Rome    La culture, un réconfort en crise en période d'anxiété    La controverse fait rage entre les écoles privées et les parents d'élèves    L'Espagne retrouve l'espoir dans la gestion de la pandémie    A l'heure de la pandémie, la Pologne adopte le vote par correspondance…    Le Wisconsin vote en pleine pandémie    Aicha Lablak: «La priorité aux questions en liaison avec l'état d'urgence sanitaire»    BVC: les sociétés du Masi devraient verser près de 19,3 MMDH de dividendes    Un concours à distance pour dénicher les jeunes talents de Taroudant et Tata    Avis Locafinance : une flotte de véhicules à disposition du personnel soignant    Recherche Covid-19 : Les pays les plus actifs selon le Coronavirus Research Index    Coronavirus : 83% des entreprises en arrêt total de travail selon une étude    Coronavirus : Autoroutes du Maroc applique les dernières recommandations    Coronavirus : le GPPEM propose son expertise aux SDL    Confinement : l'Institut du monde arabe se virtualise et lance #LImaALaMaison    Grâce à la campagne : 24 élèves du douar Islane bénéficient de tablettes numériques    La récession de l'économie mondiale anticipée par Coface    Ahmed Ghazali : «Nous anticipons un réel effondrement des indicateurs d'activité»    Mobilité, logements et restauration assurés : Une chaîne de solidarité au profit du corps médical de Marrakech    En collaboration avec GE Healthcare : Ford produira 50.000 ventilateurs respiratoires dans son usine du Michigan    Une œuvre conçue en plein confinement : «Guelssou feddar», un nouveau single de la chanteuse Bouchra    Remaniement partiel : El Firdaouss nommé ministre de la Culture, Amzazi porte-parole du gouvernement    Pour une application stricte de l'obligation du port du masque    L'engouement culturel à l'ère du confinement    Mesures exceptionnelles pour le bon déroulement des travaux de la session parlementaire    Session du printemps : Les parlementaires en mode crise    Driss Lachguar : La grâce Royale est hautement noble et humaine    « Les Casques bleus ne sont pas le remède, mais ils tiennent une place dans la lutte contre le Covid-19 »    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    Le Premier secrétaire à la Fondation Fkih Titouani    Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles    City n'aura pas recours au chômage partiel    Youssef El Arabi : Le plus important est de rester à la maison pour empêcher la transmission du virus    Quand le poème se fait consolation au temps du coronavirus    Confiné en famille, Michel Drucker se rend utile    EST-WAC : le TAS rendra son verdict le 29 mai    Le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire de la LDC    Coronavirus : la France devrait connaître en 2020 sa plus forte récession depuis 1945    Un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives    Football : Les clubs marocains dans le flou total    Assistance aux familles de nos compatriotes décédés en France et en Belgique    Grâce Royale au profit de 5.654 détenus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La jeunesse Socialiste rend hommage aux pionniers et appelle les jeunes à la mobilisation
Publié dans Albayane le 24 - 01 - 2018

La célébration dans la joie et l'allégresse du 42e anniversaire de la Jeunesse socialiste (JS), dimanche soir au théâtre national Mohammed V à Rabat a été l'occasion de rendre un vibrant hommage à tous les pionniers dont en premier lieu les secrétaires généraux et leurs compagnons de lutte et d'appeler à la mobilisation des jeunes pour poursuivre le combat.
Dans un théâtre archicomble, des jeunes et moins jeunes représentant les organisations de base de la JS dans les différentes régions du pays sont venus fêter comme il se doit dans la joie, la gaieté et l'enthousiasme le 42e anniversaire de leur organisation, créée le 18 janvier 1976, à l'initiative du Parti du progrès et du socialisme sous le nom de la Jeunesse marocaine du progrès et du socialisme (JMPS).
Au cours de cette soirée animée par l'artiste Abdelkébir Rgagna, les quelque intervenants ayant pris la parole, quoiqu'ils étaient très brefs, ont rendu un vibrant hommage aux pionniers de l'organisation pour les réalisations accomplies au profit de la jeunesse marocaine et du pays, tout en appelant les jeunes à prendre le flambeau pour poursuivre la lutte.
Auparavant, l'assistance a suivi avec grand intérêt des documentaires qui reviennent en détail à travers des entretiens avec les anciens secrétaires généraux de l'organisation (Ahmed Salem Latafi, Mohamed Nabil Benabdallah, Said Fekkak, Driss Redouani) sur l'historique de l'organisation, ses objectifs et ses réalisations en matière de défense de la patrie et de l'intégrité territoriale du pays, de la démocratie, de la justice, de l'égalité et des droits de l'Homme.
Pour Latafi, premier SG de la Jeunesse marocaine du progrès et du socialisme, la création de l'organisation était motivée par le besoin du parti de disposer d'une pépinière devant assurer la formation des cadres dont il aura besoin.
L'organisation est devenue au fil du temps une grande école de formation des cadres, a affirmé pour sa part, Mohamed Nabil Benabdallah, secrétaire général en exercice du PPS.
Said Fekkak comme Driss Redouani ont insisté sur le fait que la JS constitue pour les cadres du parti un passage obligé, au cours duquel ils apprennent les ABC de la pratique politique. L'initiation politique et la formation des élites politiques ne se font pas dans les écoles ou les universités, mais à travers la lutte dans des organisations comme la JS, selon eux.
Des groupes de jeunes musiciens tels SMART ARTS, Yssaoua, Gnaoua ont agrémenté de bout en bout la soirée, ponctuée par les prestations d'autres artistes, de musiciens, de chanteurs et de comédiens, mais également par des cérémonies d'hommages.
Dans une allocution de bienvenue, le secrétaire général en exercice de l'organisation, Karimi Jamal Benchekroun, a appelé les jeunes à continuer la lutte initiée par les anciens secrétaires généraux de l'organisation et ses militants à tous les niveaux et qui méritent d'ailleurs qu'on leur rende hommage pour tout ce qu'ils ont accompli au service de la Nation.
Ouadiâ Darmouk, commandant du Scout Jawal, autre organisation parallèle du PPS, a rendu hommage à la JS pour son action inlassable au profit des jeunes et des causes nationales. Il s'est félicité de voir l'organisation des jeunes œuvrer comme Scout Jawal pour la mise en œuvre du plan Tajaddor visant l'enracinement et l'ancrage du PPS partout dans le pays et parmi les couches populaires.
Au nom de l'Organisation des pionniers enfants du Maroc (OPEM), Kamal Chraiti, membre du Bureau de l'organisation a félicité la JS pour son 42e anniversaire et salué son initiative de rendre hommage à ses anciens dirigeants.
Pour sa part, Mohamed Nabil Benabdallah, Secrétaire général du PPS et ancien SG de la JS a tenu à être très bref dans son allocution expliquant que l'heure est à la fête et non aux discours.
Et d'appeler les jeunes à la mobilisation et à l'action politique, car «l'on compte sur vous pour contribuer au renforcement du parti et à la propagation de ses idéaux partout dans le pays».
«C'est le seul message que j'ai à vous transmettre pour renforcer davantage la présence du PPS partout dans le pays» et pour l'aider à contribuer de manière plus efficace à la réalisation de «davantage de progrès, de prospérité, de justice sociale, d'égalité et de démocratie», a-t-il martelé.
La cérémonie s'est poursuivie par une série d'hommages ponctuée par de la musique et de la comédie.
C'est ainsi que des plaques commémoratives, des présents et des souvenirs ont été remis à plusieurs militants dont le premier SG de la JMPS Ahmed Salem Latafi et son équipe et aux autres SG de la JS, Mohamed Nabil Benabdallah et ses compagnons de lutte au niveau de la JS, Said Fekkak et son staff et Driss Redouani et ses camarades.
L'aspect festif de la soirée a été pris en charge par des artistes talentueux qui se sont relayés sur scène : la jeune Chaima Reddaf, qui a émerveillé l'assistance par des chansons du Malhoun, l'artiste-pilote Fatima Zahra Qortobi, qui a affirmé être la chanteuse de tous les Marocains et non pas d'une élite quelconque et l'artiste Hatim Idder qui a réussi à faire chanter tout le monde son morceau «Mouchkila» (problème) sans oublier l'humoriste Souilih dont la prestation a permis aux gens de vivre une cure de rire.
De ce côté artistique et festif, la soirée a été en effet une réussite totale, au regard de tous les commentaires collectés à la sortie du théâtre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.