le prince héritier Mohammed ben Salmane nommé Premier ministre Politique    Foot: le Maroc concède le nul face au Paraguay    La composition des Lions de l'Atlas avant Maroc-Paraguay    «Le bleu du caftan» de Maryam Touzani représente le Maroc dans la présélection des Oscars    Santé : Un contrat-programme pour la création de près de 16 000 emplois industriels au Maroc    Maroc – Paraguay : Composition officielle des Lions de l'Atlas    Murcie : La sélection du Maroc U20 de football s'impose face au Chili    Tanger-Med: saisie de pièces en or d'une valeur de plus de 500.000 dirhams    فيروس كورونا : الحالة الوبائية تتميز بانتشار جد ضعيف للفيروس بالمغرب    Abdellatif Hammouchi reçoit le patron de la Sûreté nationale en Mauritanie    Le Gabon présidera le Conseil de sécurité de l'ONU à partir du 6 octobre    Maroc : 9 morts après la consommation d'alcool frelaté, 2 arrestations    Une caravane de l'Association Moltaka B'ladi pour la citoyenneté cible 950 bénéficiaires    Santé : le Groupe AKDITAL met en service sa 12éme infrastructure de santé à Sidi Maarouf    BAM: le taux directeur passe de 1,5 à 2%    Shakira va être jugée en Espagne pour fraude fiscale    Vidéo / Festival « Symphonyat » : A la rencontre d'artistes de la 2ème édition    Inclusion financière des artisans :convention entre le ministère du Tourisme et Crédit agricole    «Ormindo», un opéra baroque le 30 septembre à Rabat    Sefrou: Clôture du 20ème Festival national des pommes d'Imouzzar Kandar    Le Conseil de la concurrence dénonce l'absence de toute concurrence sur les prix et la forte concentration du marché    Sommet de la Ligue arabe: le ministre algérien de la Justice reçu par Nasser Bourita    Le Maroc lance un appel à l'Algérie pour reprendre le processus des tables rondes    Football pour amputés: «L'équipe nationale en stage de préparation en Turquie»    Covid-19 : l'épidémie poursuit son déclin au Maroc    Politiques culturelles. Le Maroc participe aux travaux de Mondiacult de l'UNESCO    Béni Mellal: plusieurs blessés dans un terrible accident d'autocar (PHOTOS)    Sitel et Majorel abandonnent leur projet de fusion    M. Akhannouch représente SM le Roi Mohammed VI aux funérailles d'Etat de l'ancien Premier ministre japonais feu Shinzo Abe    Pénuries alimentaires et crise financière aggravée en Tunisie    L'Italie a voté – à l'extrême droite, craintes en Europe    Ukraine : les «référendums» auront des «conséquences» sur la sécurité des régions annexées, dit le Kremlin    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce mardi 27 septembre 2022    Le programme complet du Festival Moga, cinq jours de fête et une soixantaine d'artistes    Abdelfattah El Harraq, une figure du sport à la télé, est décédé    Botola: voici le programme de la 4ème journée    Fakhreddine Rajhi fait l'éloge de Walid Regragui    Le torchon brûle entre le comédien Taliss et «un collègue» (PHOTO)    Le 1er Rabie-I 1444 correspond au mercredi 28 septembre 2022, Aid Al Mawlid Annabaoui célébré le dimanche 9 octobre    La Bourse de Casablanca démarre dans le vert    BMCE Capital lance un fonds pour le financement des startups marocaines innovantes    Zone euro : La BCE prévoit de poursuivre la remontée de ses taux d'intérêt    Le Malawi élimine le trachome, une maladie tropicale qui provoque la cécité (OMS)    Interview avec Nawal Sfendla : « L'Everest est mon rêve ultime »    DGSN: Hammouchi exige de ses hommes plus de réactivité dans le traitement des plaintes    Tunisie: Un nouveau parti politique annonce son boycott des prochaines législatives    Washington cherche à appuyer une réforme improbable du Conseil de sécurité    Le Roi Mohammed VI adresse un message de condoléances à la famille de feue Aïcha Ech-Channa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Colombie: Bras-de-fer entre le pouvoir et la communauté indienne
Publié dans Albayane le 10 - 04 - 2019

Après avoir obtenu des terres et des droits en vertu d'accords signés avec le pouvoir de Bogota, les indiens de Colombie ont longtemps attendu que ceux-ci soient respectés dans la pratique mais ils sont restés lettre morte.
Aussi, pour faire entendre leur voix par le régime du président Ivan Duque, les indiens qui, pour cette «minga» – terme d'origine quechua désignant l'espace collectif où la communauté se réunit pour accomplir une action commune – auraient mobilisé entre 15.000 et 20.000 personnes, ont, pendant trois semaines, bloqué toutes les voies terrestres menant vers le sud-ouest du pays.
Rappelant que «la lutte des peuples originaires dure depuis cinq siècles» et que les terres «conservées ou récupérées» par la communauté indienne ont été «arrachées de haute lutte», Feliciano Valencia rappelle, que pour la levée des barrages, les protestataires exigent qu'ils soient entendus par le chef de l'Etat.
Et si ce dernier avait toujours refusé de négocier sous la pression d'un mouvement qu'il juge illégal, ce vendredi 5 Avril, à la surprise de tous, un accord a été conclu dans le hameau de Mondomo, par des représentants des deux parties. Aussi, dès le lendemain, les bulldozers dépêchés par Bogota pour déblayer la route qui mène de Cali à Popayan, sont entrés en action et les contestataires ont commencé à démonter leurs abris de fortune – de simples bâches en plastique – et à ramasser leurs ustensiles de cuisine promettant, toutefois, de revenir «si le président Ivan Duque ne tient pas ses promesses».
Estimant que l'accord auquel sont arrivé les deux parties est «raisonnable et réaliste», le chef de l'Etat colombien a, tout de même, promis de réserver une enveloppe de 250 millions de dollars à l'amélioration des conditions d'existence de la communauté indienne (logements, centres de santé, infrastructures routières…) et de prendre, également, «des mesures pour réparer les dommages économiques», estimés à plusieurs millions de dollars, survenus à la suite du mouvement de contestation.
Pour rappel, le 21 mars dernier, huit indiens sont morts dans une explosion. Mais si, pour le gouvernement, cet incident est survenu à la suite d'une mauvaise manipulation des explosifs par les victimes, la partie adverse avait évoqué, quant à elle, un attentat tant et si bien que la situation avait rapidement dégénéré.
Le bras-de-fer auquel se sont prêté le gouvernement et la communauté indienne de Colombie durant près d'un mois va-t-il prendre fin de manière définitive après les accords conclus ce vendredi et le démantèlement des barrages qui bloquaient tout le sud-ouest du pays ? Attendons pour voir…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.