Auto Hall-DFSK. Un partenariat de fond    Les choses sérieuses commencent !    Trump avertit la Chine et critique l'Allemagne avant le G20    RAM digitalise son fret aérien avec Portnet    La MDJS aux meilleurs standards internationaux en matière de Sécurité et d'intégrité    Casablanca en quête d'un air plus frais    Sénégal : Salif Sané forfait pour le reste du premier tour    Lancement au siège de l'OCDE à Paris du 2e Programme Pays-Maroc    Le mal de maire!    Conférence à Bahreïn: Un plan économique pour les Palestiniens, qui le rejettent    Brésil: la Cour Suprême va réexaminer le dossier «Lula»    L'hégémonie    La liste des nouveaux ambassadeurs reçus par le roi    L'Europe étouffe sous la canicule, qui va s'intensifier    Facultés de médecine. Une moyenne de 14,4 exigée pour la présélection    De la parole poétique mêlée avec les rythmées électriques    Maroc-Côte d'Ivoire. Déterminés, les Lions d'Atlas croient à la victoire    Nissan prêt à revoir avec Renault la structure d'une alliance en danger    Renault rénove un établissement scolaire dans la région d'Essaouira    Nucléaire, Golfe : l'Iran semble jouer l'apaisement    BMW transporteur officiel du Festival Mawazine    Déconcentration administrative. El Otmani épinglé par la majorité et l'opposition    Les Comores expriment leur "soutien sans réserve" à l'initiative marocaine d'autonomie    Un policier à Casablanca accusé de chantage, vol et adultère    Tanger-Med : Avortement d'une tentative de trafic de 270 kg de chira    MRE, loin des clichés    Chambre des représentants : Adoption de trois conventions relatives à la ZLECAF et à l'accord de pêche durable Maroc-UE    El Jadida : OCP organise dimanche la finale de son championnat de beach soccer    31ème édition du festival du théâtre universitaire à Casablanca    Le Cameroun réussit son entrée, le Ghana chancelle    Youssef Amrani, nommé à Prétoria, « ready to work »…    Soulaliyates, Laftit veille au grain…    Mawazine 2019 : Elissa embrase Nahda    Royal Air Maroc en représentation au Caire, en marge de la CAN    Régionalisation avancée et mise en œuvre d'une stratégie visant la préservation de l'identité des MRE    YouTube pressé de mieux protéger les enfants    Divers    El Hadji Diouf Jouer la CAN en Egypte est une chance !    Jordan Ayew, la stagnation du prodige    La Côte d'Ivoire réussit son entrée en matière    Sommet des deux rives : Engagements pour une nouvelle ambition en Méditerranée    S'énerver plus pour vivre plus    Très attendu par ses fans, Reda Taliani cartonne à Salé    Chellah à l'heure de la musique tzigane    "Toy Story 4" en tête du box-office    Le Maroc présent à la conférence de Manama    Mauritanie: Ghazouani proclamé vainqueur dès le premier tour    Démantèlement d'une cellule liée à Daesh composée de 4 personnes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les députés du PPS au parlement
Publié dans Albayane le 09 - 05 - 2019

Lablak: condamnation les bombardements israéliens contre Gaza
La présidente du Groupement parlementaire du Progrès et du socialisme à la Chambre des Représentants, Aicha Lablak, a condamné vigoureusement les bombardements israéliens contre la bande de Gaza et réitéré la solidarité inconditionnelle des députés du PPS avec la résistance palestinienne, visant le recouvrement des droits du peuple palestinien dont celui de la création de son Etat indépendant.
Très éplorés par les derniers bombardements aveugles de l'aviation israélienne et scandalisés par le mutisme de la communauté internationale, les députés du PPS fustigent, à l'instar de l'ensemble des membres de la Chambre des Représentants, ces raids sur Gaza, a affirmé la députée.
Elle s'exprimait lors de la séance des questions orales du lundi 6 mai dans le cadre d'un mot d'ordre, à l'instar des présidents des différents groupes parlementaires, qui ont réaffirmé la solidarité des membres de la Chambre et leur condamnation de ces raids qui ont fait un grand nombre de morts et blessés parmi la population et détruit des immeubles et des maisons.
Au cours de la même séance, tous les présidents des groupes parlementaires se sont relayés pour condamner unanimement ces raids barbares et appelé la communauté internationale à agir pour contraindre Israël à cesser ses agressions continues contre le peuple palestinien.
MT
***
Hammouni: Nécessité de développer le tourisme de montagne et des sites historiques
Tout en reconnaissant les efforts déployés dans l'objectif de faire du tourisme intérieur un des leviers du développement du pays, le député Rachid Hammouni, membre du Groupement parlementaire du progrès et du socialisme à la Chambres des représentants, a fait remarquer que peu d'intérêt est pourtant accordé au tourisme de montagne comme c'est le cas des communes de Sekoura, Imouzzer Marmoucha et Guigou dans la province de Boulemane ainsi qu'aux sites historiques.
Intervenant lors de la séance des questions orales du lundi 6 mai, le député a indiqué, dans une question orale au ministre du tourisme, du transport aérien, de l'artisanat et de l'économie sociale, Mohamed Sajid, que le cas des communes précitées dans la province de Boulemane illustre parfaitement le manque d'intérêt accordé au tourisme de montagne et ce en dépit des atouts naturels que ces régions recèlent (chutes d'eau, sources, espaces forestiers, etc.).
Comment peut-on imaginer le développement du tourisme dans de telles régions sans assainissement liquide, sans voirie et sans communications, s'est-il interrogé.
Des routes à 2 mètres de largeur et un état délabré de la chaussée ne servent pas la promotion d'un tel secteur, a expliqué le député, selon lequel le développement de ces infrastructures relève des attributions d'autres secteurs et départements ministériels ainsi que des communes.
Evoquant la situation de certaines cités historiques, il a fait savoir que les collectivités locales ne leur accordent aucun intérêt. On n'y trouve ni services d'hygiène, de propreté ou de nettoyage, alors que le département concerné continue de parler de tourisme intérieur. Ce qui explique dans une certaine mesure pourquoi 1,5 million de Marocains préfèrent aller passer leurs vacances à l'étranger, a-t-il ajouté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.