Maroc/Maroc: Temps stable et clair ce mardi 11 mai    Tensions à Jérusalem: Washington appelle à la « désescalade »    Fès ne connaîtra pas des restrictions exceptionnelles de déplacement (autorités)    Le Maroc reçoit deux millions doses supplémentaires de vaccin de la Chine    Journée Internationale de l'Arganier : le Maroc et l'ONU célèbrent ce patrimoine immatériel(Reportage)    El Othmani a-t-il vraiment menacé de démissionner du gouvernement?    Manifestations à Rabat et Casablanca en solidarité avec la Palestine    Covid: le variant B.1.617 découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS    Nasser Bourita s'est entretenu avec son homologue burundais    Italie: pas de Serie A pour la Juve si elle reste dans la Super Ligue    Mutandis SCA: Châabi Capital Investissement réduit ses parts (AMMC)    CAF : Le Tirage au sort des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations Féminine "Total, Maroc 2022"    Aid Al Fitr : l'attestation de vaccination ou un PCR sont nécessaires pour aller à Fès    Vaccination : réception de 2 millions de doses supplémentaires du vaccin Sinopharm    La croissance du PIB réel au Maroc prévue à 4,8% en 2021    Le PSG s'éloigne du titre    Manchester United fait attendre City en gagnant à Aston Villa    Le Maroc dénonce les violences israéliennes à Al-Qods    De nouvelles dispositions ravivent les espoirs des « petits » partis    Le Maroc réélu au comité exécutif    Campagne de solidarité en faveur des artistes    Bras de fer entre les professionnels du cinéma et le CCM !    L'Opinion: Délais de paiement, la croix des TPE    Botola Pro: la phase aller en chiffres    La Fondation Mohammed VI insiste sur la sauvegarde et le développement de l'arganier    L'association Arts et Cultures se mobilise en faveur de l'inclusion sociale et du développement humain    Arts plastiques: Ces maîtres «singuliers»    Artisanat : le Maroc triple ses exportations vers l'Australie    Akhannouch à El Mundo : Le Maroc a besoin de positions qui rétablissent la confiance dans les relations avec Madrid    Les marches du Hirak doivent être «déclarées»... «L'Algérie Nouvelle s'installe dans la dictature», selon la LADDH    Sahara : la RDC réaffirme le caractère sérieux et crédible de l'Initiative marocaine d'autonomie    Patrick Buisson, ancien conseiller politique de Nicolas Sarkozy : «J'ai tendance à considérer que les musulmans sont des êtres supérieurs»    Liga / Zidane : « On va se battre jusqu'au bout ! »    Le Maroc lance un programme de bourses d'excellence destinés aux étudiants de pays subsahariens    Nouvelle tribune de militaires : le monde de la défense en France n'en peut plus du délitement du pays    Les raisons de la brouille entre le Maroc et l'Allemagne    Hakimi au sommet de la Botte    Maroc/Campagne céréalière: Des mesures incitatives à la commercialisation de la production nationale    Mohamed Laroussi: «méditations et médisances»    Mosquée Al-Aqsa: des dizaines de Palestiniens blessés dans des attaques de l'armée d'occupation    L'ORSEM et AtlantaSanad Assurance publient un guide RSE sur les conditions du travail au Maroc    Croissance, finances publiques, marché des taux…CDG Capital expose ses prévisions pour 2021 et 2022    Abdelmadjid Tebboune ordonne la résiliation des contrats noués avec les sociétés marocaines    Canada : le Maroc contourne l'embargo pour équiper ses drones turcs    Géostratégie : Le renforcement régional du Maroc vu d'Espagne    Interview avec Abderrahmane Chabib : «les institutions nationales manquent de Public-Diplomacy»    Zlatan Ibrahimovic blessé à 5 semaines de l'Euro    Marrakech : La société civile mobilisée pour préserver le cachet de la Place de Jemaa El Fna (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Habib Sidinou, un président sobre et altruiste
Publié dans Albayane le 13 - 12 - 2019


Le Hassania d'Agadir en conclave
Depuis déjà quelques années, un fervent supporter du Hassania d'Agadir est érigé aux commandes du club. Habib Sidinou, puisque c'est de lui qu'il s'agit, s'assigne cette mission qui s'avère aussi ardue que périlleuse.
La formation soussie en pleine mutation, ne devrait plus se payer le luxe des camper parmi les lanternes rouges du bas du tableau. Les deux titres du début des années 2000 pèsent lourd sur les épaules d'un président aux ambitions manifestes. Au fil des ans, il parvient à garder la cadence d'un club en ébullition et se fraie continuellement une place au soleil, avec des moyens souvent en deçà des aspirations, comparativement aux gros ténors. Jamais le Hassania n'a été aussi régulier et attractif, en termes de qualité de jeu et de complicité cordiale avec ses ultras qui s'enflamment dans les gradins et les déplacements!
Sidinou mène son bonhomme de chemin avec audace et surtout avec un altruisme exemplaire, au cœur des turbulences de certains ingrats ou encore des renégats qui ne cherchent qu'à nuire à l'embellie du club. Il met de sa poche des millions de dirhams pour l'éclosion et la notoriété d'une formation, en si bonne position de leadership dans l'échiquier sportif de la nation.
Il fait montre d'une sobriété et d'une magnanimité hors du commun, lui qui n'aime nullement s'exhiber encore moins se targuer d'avoir réussi dans un parcours parsemé de coups bas. Un homme affable et policé qui force le respect. Mais, quand on lui manque de décence, il s'insurge contre les excès et c'est sans doute, ce qui lui est arrivé, ces tous derniers temps avec le coach limogé.
Certes, cette éviction avait suscité la colère massive du public au point qu'il se manifeste dans les artères de la ville, en demandant la tête de certains dirigeants et surtout la directrice indésirable. Des rumeurs souvent fallacieuses, tel que la lettre envoyée par le Wali de la région, fusent de partout, créant un climat de tension dans le camp du club, surtout avec la reprise de service du successeur de l'entraîneur remercié.
Cependant, le président, la tête sur les épaules et les pieds sur terre, a eu l'idée sage de laisser passer la tempête sans beaucoup de dégâts. Tout auréolé d'avoir pu sortir indemne de cette épreuve à la fois atroce et préjudiciable Sidinou peut s'essouffler et continue à sortir sa barque des zones de mal de mer, à bon port. Hommage à cet homme impassible et imperturbable face aux souffles vacillants des typhons!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.