L'Afrique et le Maghreb ont leur TGV !    Signature d'une convention et suivi de plusieurs projets : Aziz Akhannouch au chevet de l'Oriental    Spotify : Le service de streaming musical arrive au Maroc    Santé. Le secteur attend un traitement de choc    Edito : Graine d'écosystème    Mohammed VI-B bientôt dans l'espace    Maroc-Cameroun : Objectif, ne pas jouer la survie face au Malawi    Le Maroc nommé président de l'Observatoire Africain de Sécurité Routière    PLF 2019. Le budget voté ce vendredi    USA/UE: La coopération réglementaire au menu des discussions    Esbroufe    Un show pour valoriser les inventeurs arabes    Bachir Demnati: Un oublié de l'histoire de l'art au Maroc    Démissions en série du gouvernement Theresa May    Fayez al-Sarraj fustige l'hypocrisie européenne sur les migrants    News    Le développement humain au Maroc est loin d'être satisfaisant : Le classement PNUD en dit long    Ligue des Nations : Löw promet de poursuivre le rajeunissement de la Mannschaft    N'Golo Kanté, salarié "normal", a renoncé à un montage offshore    Prisme tactique : Trois pistes pour conjurer le sort    Les bénéficiaires d'un projet immobilier à Ben Slimane expriment leur ras-le-bol    Organisation d'une journée "Jeunes leaders marocains" à la Faculté d'Aïn Sbaâ    L'armateur CMA CGM lance une caravane au profit des producteurs agricoles marocains    Mohamed Benabdelkader : L'administration, pilier de tout développement économique    Driss Lachguar reçoit une délégation de l'OSPAA    Rencontre sur le judaïsme marocain : "Marocains juifs, des destins contrariés" projeté à Marrakech    Présentation à Rabat de la pièce de théâtre chorégraphique "Les hommes meurent mais ne tombent pas"    Création de trois prix régionaux de littérature dédiés à l'enfant    L'ATTRAIT DE LA METROPOLE    Deux fonctionnaires de police impliqués dans une affaire de corruption à Rabat    Co-produit par la chaîne 2M et réalisé par Hind Bensari : Le documentaire «We Could Be Heroes» en avant-première à Casablanca    Kénitra : L'auteur d'un meurtre activement recherché    Theresa May lutte pour sa survie sur le Brexit    Khashoggi : Le procureur saoudien dédouane le prince héritier    Pour favoriser leur accès au sport : TIBU et la MDJS partagent la passion du basket avec les jeunes ruraux    Evénement biennal organisé par l'association Racines : Les états généraux de la culture font escale à Tiznit    Casablanca American School : Adoption d'un plan d'action pour les 3 années à venir    Maroc-Algérie: Le ministère fédéral des Affaires étrangères salue la proposition royale    Des réunions entre députés marocains et européens pour renforcer les relations        1er Forum africain de la sécurité routière. Vivo Energy partenaire    Plus de 2 millions de Marocains sont diabétiques    El Khalfi : Vers une refonte du financement public des associations    INDH : 46 millions de DH mobilisés pour la province de Laâyoune    Un pendentif de Marie-Antoinette adjugé 36 millions de dollars    L'écrivain El Miloudi Chaghmoum va à la rencontre des prisonniers de Kénitra    Commémoration du 63ème anniversaire des Trois glorieuses    La maladie de Parkinson au cœur d'une journée organisée par le ministère chargé des MRE et des Affaires de la migration    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Renault Maroc : Une belle promotion pour Patrice Ratti
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 11 - 11 - 2010

Si l'on ignore encore le nom de son successeur, on sait en revanche où s'en ira M. Ratti. Selon une source interne à la filiale marocaine du losange, cet ancien directeur du programme haut de gamme chez Renault (il a notamment supervisé le projet Laguna III) retourne au siège pour chapeauter, cette fois, tout un département : Renault Sport Technologies. Patrice Ratti prendra donc le relais de Remi Deconinck pour qui, l'heure de la retraite a sonné. Ce dernier quitte Renault en beauté, après avoir décroché un joli marché dans l'Hexagone, celui d'une soixantaine de Mégane RS pour le compte de la Gendarmerie nationale. Quant au départ de M. Ratti, il est tout aussi édifiant : l'homme va laisser derrière lui une filiale encore mieux structurée et avec un très bon bilan commercial. Puis, surtout, pour une promotion assez flatteuse.
Ford Ka : Enfin disponible au Maroc
La gamme importée de Scama, filiale du Groupe Auto Hall et importateur de Ford, s'enrichit ce mois-ci par l'arrivée d'un joli ticket d'entrée : la Ka. N'ayant plus rien à voir avec le modèle éponyme d'il y a quelques années, cette nouvelle Ka mise, avant tout, sur son design et sa construction moderne. Importée en une seule motorisation essence, à savoir le 1,2 litre de 69 ch, la Ka est proposée en deux finitions : Titanium et Titanium Plus. L'équipement de série comprend notamment l'ABS, 4 airbags, la climatisation manuelle, l'autoradio CD/MP3 (avec prise AUX et 6 HP), le dossier de la banquette fractionnable (50/50), les antibrouillard, les lève-vitres et rétros électriques, le verrouillage centralisé à distance et même l'éclairage de parking (Follow me home). La finition Titanium Plus ajoute principalement la climatisation à régulation électronique, des jantes alu de 15'' et un échappement sport. Les prix s'entendent de respectivement 128.000 et 138.000 DH (TTC).
Sopriam Peugeot-Citroën : Un joli coup de poker à Tanger
C'est une acquisition stratégique que vient de faire Sopriam en s'emparant du Garage Lafayette, soit son ancienne concession de Tanger. En effet, et selon le P-dg de Sopriam, Loïc Morin (photo), cette affaire gérée par Lotfi Margoum, mais détenue par la famille Raiss durant près de 30 ans, fait désormais partie du réseau de succursales de l'importateur des marques Peugeot et Citroën. Un réseau qui, rappelons-le, compte une vingtaine de sites, dont des représentations directes dans les villes de Casablanca, Rabat, Marrakech, Fès, puis Tanger maintenant. Selon M. Morin, cette succursale –dont l'ensemble de l'effectif restera en service– fera l'objet d'une totale rénovation, pour un coût d'investissement d'au moins 1 million de dirhams. Objectif : redorer la présence de Sopriam dans la capitale du détroit qui présente un fort potentiel de croissance. D'ailleurs et toujours selon M. Morin, Sopriam ambitionne d'y écouler jusqu'à 1.000 voitures, sur une année pleine comme 2011.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.