Agence de développement social : le syndicat met en garde El Moussali contre le retour des protestations    11ème édition des Bâtisseurs de l'Economie Africaine : Hassan Sentissi El Idrissi primé à Abidjan    Enfin, les retrouvailles!    Réunion entre Benchaâboun et le président du Groupe de la BAD    Euro 2020 : 15 pays des 16 qualifiés dans le Top 25 du classement Mondial    L'ex académicien, Abdelwahed Wahib prolonge au Havre AC    Beach-Volley (JO) : Les Lions de l'Atlas dominent les Aigles de Carthage    Pass vaccinal: les précisions de la RAM    Pacte national pour le développement : Les consultations avec les partis politiques vont bon train    Interview avec Emmanuel Dupuy: « La reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara est en stand-by »    Journée mondiale des Réfugiés: Le Maroc, pays référent en matière d'asile    Algérie : La liste des détenus politiques s'allonge    Cryptomonnaie. Abdellatif Jouahri s'exprime sur l'état d'avancement au Maroc [Vidéo]    Benchaâboun reçoit le trophée du "Ministre des Finances de l'année"    La fédération marocaine des professionnels du sport vient de voir le jour    Les aéroports du Maroc accueillent 195.547 passagers à travers 1.857 vols du 15 au 21 juin    Les tartarinades du président Tebboune    Sahel: Qu'essaie de manigancer la junte algérienne?    Sahara Marocain: Biden continue de doucher les espoirs d'Alger    Services publics : comment la nouvelle Charte sera appliquée    La CGEM élue membre du conseil d'administration de l'OIT    Violations des droits de l'Homme de la population sahraouie et des migrants : l'Algérie doublement coupable    Etalé sur une durée de 5 ans : Narsa scelle un partenariat avec l'Université Mohammed VI des sciences de la santé    36% des migrants au Maroc sont en situation irrégulière    Mehdia : L'afflux massif sur la plage inquiète !    LE RETOUR À LA NORMALE    Résistance aux antimicrobiens : le Maroc prépare son Plan d'action national    Maroc: Nouvelle condition pour les voyageurs en provenance d'un pays de la liste B    Philanthropie : Aawatif Hayar accueille le Lions Club Unité ENCG Casablanca    Rabat : Lancement du projet « Nouzhati »    Prix du Maroc du livre 2021 : L'appel à candidatures est lancé    Brésil: le ministre de l'Environnement annonce sa démission    Dossier Hakimi: l'Inter Milan rejette les offres de Chelsea et du PSG    Hakan Calhanoglu s'engage avec l'Inter Milan    Les Suns s'imposent sur un dunk à la dernière seconde    L'ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz écroué    Washington demande le retrait des forces étrangères    Commémoration du 80ème anniversaire de l'agression de l'Allemagne nazie contre l'URSS.    L'Angleterre bat la République tchèque et s'adjuge la 1re place    Ouverture des candidatures pour l'édition 2021    Oujda : première exposition individuelle de l'artiste peintre Fatiha Rabhi    Le 42e moussem d'Asilah, une manifestation pluridisciplinaire d'envergure    Paysage après le Covid...    Netflix : Steven Spielberg signe un contrat réaliser une série de films    Les Marines chantent la Marocanité du Sahara    Maroc. Les greniers de Souss-Massa pourraient être les premières banques au monde    Trafic des armes à feu : l'administration Biden instaure des unités spécialisées dans certaines villes    Le rallye-raid aura son championnat du monde en 2022    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Transport aérien : Des projets structurants voient le jour
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 24 - 01 - 2019

Un coup d'accélérateur a été donné au secteur du transport aérien cette semaine. Le Souverain a donné, mardi 22 janvier, le coup d'envoi à des projets structurants qui boosteront l'activité aérienne du Maroc renforçant ainsi à la fois la capacité aérienne et l'attractivité touristique de la destination Maroc. Agadir, Errachidia, Guelmim, Zagora et Casablanca se sont dotées d'infrastructures performantes aux normes internationales.
Des aérogares nouvelle génération qui accompagneront la dynamique qualitative dans le secteur du transport aérien au Maroc. C'est ce qu'a tenu à souligner Mohamed Sajid, ministre du tourisme, du transport aérien, de l'artisanat et de l'économie sociale. «Les nouveaux terminaux aériens des aéroports de Guelmim, Zagoura et Errachidia ainsi que le nouveau Centre national du contrôle aérien pour la sécurité de la navigation aérienne permettront de donner un nouvel élan au trafic des vols nationaux et internationaux», assure le ministre. Il est à noter que la réalisation de ces projets a été autofinancée par l'Office national des aéroports, et ce conformément à sa stratégie visant l'augmentation des aéroports régionaux ainsi que leur conformité aux normes internationales en matière de fluidité du trafic, de sécurité et de qualité des services aériens. Pour Mohamed Zouhair El Aoufir, directeur général de l'Office, les projets lancés et présentés au Souverain viennent dynamiser les régions marocaines qui souffrent de l'enclavement. Ils permettent désormais le développement du trafic dans les provinces du Sud. De même, le nouveau Centre du contrôle régional (CCR) de la sécurité de la navigation aérienne à Agadir, deuxième en son genre au niveau national, contribuera au développement de la capacité de navigation du Royaume. Rappelons que le secteur du transport aérien a bouclé l'année sous une bonne performance. Le record de 22,5 millions de passagers a été atteint marquant ainsi une progression de 10,43% tirée par la hausse de 9,97% du trafic international et de 14,33% du trafic national. Tour d'horizon des principaux projets lancés.
Aéroport Mohammed V : Le terminal 1 officiellement inauguré
L'un des projets phares lancés par Sa Majesté le Roi Mohammed VI est le terminal 1 de l'aéroport Mohammed V de Casablanca. Le hub aérien national se voit doté officiellement d'une aérogare qui portera la capacité globale de cette plate-forme à 14 millions de passagers par an. Il s'agit d'un projet capital ayant nécessité une enveloppe budgétaire de l'ordre de 1,6 milliard de dirhams. Ce terminal réservé à la compagnie nationale Royal Air Maroc répondra aux exigences les plus pointues des voyageurs. «Ce terminal permettra non seulement de doubler la capacité d'enregistrement des passagers mais aussi la capacité d'accueil au niveau des passerelles de départ et d'arrivée des avions et donc d'avoir une capacité additionnelle de 7 millions de passagers», explique dans ce sens Abdelhamid Addou, président-directeur général de la RAM. Le terminal 1 s'étend sur une superficie de 78.000 métres carrés, dont 36.000 métres carrés de constructions rénovées et modernisées avec de nouveaux systèmes ultra modernes et 38.000 m² de bâtiments nouveaux.
Ce projet introduit plusieurs nouveautés à l'aéroport Mohammed V de Casablanca. «Cette structure favorisera l'innovation à travers la mise en place de nouveaux outils digitaux, tels les bornes services et les Bag-Drop pour fluidifier le cheminement des passagers et réduire, voire éliminer, les files d'attente grâce à ces moyens complètement dématérialisés et ce dans le souci d'offrir un service de qualité aux passagers», apprend-on du président-directeur général de RAM. En effet, le terminal offre aux voyageurs une nouvelle expérience leur accordant la possibilité de s'enregistrer directement et de manière automatique avec des bornes «Libre services BLS».
Un point majeur pour un hub qui a une capacité de 5.000 bagages par heure, une performance importante pour ce type de trafic. Le terminal est également doté de l'ensemble de services disponibles au niveau des grands aéroports internationaux. Citons dans ce sens les galeries commerciales, les salons et la connexion à travers huit passerelles de contacts directs avec les avions qui permettent l'embarquement. De même une nouvelle zone de transit très moderne a été aménagée apportant tous les services nécessaires aux passagers en transit.
Plus de 300.000 de passagers attendus annuellement à Errachidia
D'une superficie globale de 3.500 m2, la nouvelle aérogare de l'aéroport Errachidia Moulay Ali Cherif permettra d'accueillir jusqu'à 300.000 passagers par an. Cette nouvelle infrastructure se compose d'un hall public, d'une zone d'embarquement sous douane, d'une zone arrivée, et d'un salon VIP. Autofinancé par l'ONDA à hauteur de 82,10 millions de dirhams, ce projet de développement de l'aéroport Errachidia Moulay Ali Cherif porte également sur la mise à niveau et l'élargissement de la voie d'accès de l'aéroport, la réalisation d'un parking pour voitures d'une capacité de 375 places, la consolidation de la clôture domaniale et miradors ainsi que le renforcement de l'éclairage du parking avions et l'aménagement d'espaces verts. Notons que cet aéroport qui peut accueillir des avions de type B737, dessert la ville par des vols réguliers et charters tout au long de l'année.
Navigation aérienne : Le CCR d'Agadir opérationnel
Le nouveau Centre de contrôle régional (CCR) de la sécurité de la navigation aérienne d'Agadir permettra de décentraliser le service de contrôle aérien et d'augmenter la capacité d'accueil de l'espace aérien marocain en matière de survol. Ce nouveau Centre de contrôle régional, qui vient s'ajouter à celui de Casablanca, inauguré en décembre 2007, devra participer également à la réduction des risques de perturbation en cas d'indisponibilité du Centre régional de Casablanca. Edifié sur une superficie globale de 3 hectares, à proximité de l'aéroport Agadir Al-Massira, le nouveau CCR, réalisé par l'Office national des aéroports pour un investissement global de 186,10 millions DH, dispose d'infrastructures modernes et d'équipements technologiques de dernière génération. Il comporte ainsi un Centre de contrôle régional (salle de contrôle, salle technique et salle de coordination civil/militaire), un simulateur de contrôle aérien, un bâtiment administratif, des installations sociales (salle et terrains de sport, cantine, buvette, mosquée, amphithéâtre, chambres de repos), ainsi que des locaux techniques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.