L'ancien roi Juan Carlos 1er prend le chemin de l'exil    ONSSA: Franc succès pour l'opération Aid Adha    La vidéo des vols de moutons à Casablanca fait un tapage en Inde    Ligue des Champions: voici le règlement des 8es    Football: le gardien de but Iker Casillas annonce sa retraite    Beyrouth : la ville dévastée par des explosions dans son port    Vidéo : Ce ministre se lance dans un un tour de France à vélo en solo pour défier le coronavirus    US Open: pourquoi Nadal ne défendra pas son titre    Explosions à Beyrouth: le roi Mohammed VI a écrit au président Aoun    Retraite: près de 49 MMDH de cotisations collectées en 2019    Covid-19. Une deuxième vague s'attaquerait-elle aux jeunes ?    Beyrouth: au moins 100 morts et plus de 4000 blessés (nouveau bilan)    Liban : des tonnes de nitrate d'ammonium à l'origine des explosions    4 nouveaux cas de Covid-19 dans un club de Ligue 1    Relance économique : Le montage financier dévoilé    Twitter. #SoisUneFemme, le hashtag contre le sexisme au quotidien    Innovation : Al Akhawayn partenaire du projet EM4FIT    Via agence ou mobile, Cash Plus simplifie l'ouverture d'un compte de paiement    Iker Casillas annonce sa retraite    Covid-19 : le Vietnam attaqué par une souche encore plus virulente    Des mesures préventives à Tanger-Assilah et à Fès    Liberté religieuse: L'Algérie au ban de la communauté internationale    US Round Up du mardi 4 août – Microsoft/TikTok, Recensement 2020, NYC Restaurants, Sean Penn & Leila George    Bernal frappe fort à moins d'un mois du Tour    L'Espanyol demande à LaLiga d'annuler sa relégation    La CAF dévoile le calendrier des finales des compétitions interclubs    Bataille d'Oued Al-Makhazine : Une épopée lumineuse dans les annales de la résistance nationale contre les convoitises étrangères    L'intensification des échanges commerciaux bénéficie économiquement aux femmes    Les délais de paiement, un problème posé avec acuité    Tikhanovskaïa, une femme ordinaire devenue égérie pour bouleverser le Bélarus    Un Banksy vendu aux enchères au profit d'un hôpital de Bethléem    Mel Gibson complètement remis du coronavirus    Au Bac, le taux dé réussite a frôlé les 80%    Pour congés écourtés ou annulés, mais pas que...    Accident mortel à Tamri    Entretien avec Omar Menzhi, expert en épidémiologie    Maroc-Etats-Unis: une nouvelle année de collaboration fructueuse    Le Discours de la clarté et de l'espérance    La sculpture de Farid Belkahia s'ouvre sur l'espace public    Accident d'Agadir: ce que l'on sait    Traite d'êtres humains : 151 cas en 2019    Le drapeau marocain mis à l'honneur dans le nouveau clip de Beyoncé    Le lièvre soulevé par l'USFP suscite le débat    Le discours du Trône constitue une feuille de route claire pour le présent et l'avenir    Début de la 100ème édition du festival de Salzbourg, sous restrictions à cause de la pandémie    «L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières», un beau-livre de l'agence de l'Oriental    Redwan El Asmar lance «Samhili»    Parution de la traduction arabe du livre «Les sept patrons de Marrakech»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Gouvernement : A la recherche de l'efficacité
Publié dans Challenge le 12 - 10 - 2019

Un gouvernement rehaussé énormément de nouvelles têtes, le remaniement s'inscrit dans la recherche d'une efficacité plus grande de l'Exécutif.
Le discours du Trône était très clair. Le Maroc ne pouvait, ne peut plus, être géré en fonction des appétits partisans. Au-delà des personnes, il y a un vrai problème de l'adhésion populaire. Ce n'est pas une question technique, de gouvernance, mais une vraie question politique. Les accords politiciens n'intéressent personne, la gestion du pays intéresse tous les citoyens, parce qu'elle impacte leur vie quotidienne.
L'approche royale dans la constitution de ce gouvernement n'a pas été suffisamment interprétée. En fait, le Chef de l'Etat a demandé aux partis de concéder à l'efficacité de l'exécutif, leurs propres problèmes. L'enjeu ce n'est pas de dégommer des gens, mais de former une équipe, capable de rallumer le feu de l'espoir, de redonner confiance à la jeunesse et de réussir dans les deux années à venir à remobiliser les Marocains autour de leurs institutions.
Il nous faut, collectivement, dépasser les préjugés politiciens. Si ce gouvernement réussit à enclencher des réformes, à créer de l'enthousiasme, c'est le pays qui en sortira gagnant. On jugera l'action.
Mais cela n'est possible que si l'ensemble de la classe partisane lui offre sa chance, un gouvernement produit des projets de loi, si le Parlement marche au pas de sénateur, cela ne fera pas l'affaire.
Une opportunité à saisir
Depuis les dernières législatives, le fameux blocage, nous vivons une situation où la politique ne signifie plus grand-chose. Le gouvernement El Otmani n'a pas été plus mauvais que les autres. Mais l'adhésion populaire approche de zéro. Le choix de constituer un gouvernement dont le seul objectif est l'efficacité, est un choix politique. Si cet exécutif réussit à proposer des réformes structurelles… les partis en bénéficieront parce que les Marocains retrouveront de l'appétence pour le jeu politique.
Redonner confiance aux gens dans l'action publique va être le premier objectif politique de ce gouvernement. Il faut beaucoup de cécité pour ne pas comprendre que les élections de 2021 ne peuvent pas se passer avec un taux de participation ridicule.
Ce gouvernement peut être un moyen de relancer la confiance. Encore faut-il que les partenaires politiques jouent le jeu, au-delà des intérêts partisans égoïstes.
Ceux qui font leur première entrée au gouvernement
Nouzha Bouchareb
Ministre de l'Aménagement du Territoire, de l'Urbanisation, de l'Habitat et de la Politique de la ville. Elle occupait le poste de coordinatrice du Comité de l'information et de la communication au sein du Mouvement populaire.
M'hamed Amekraz
Ministre du Travail et de l'Insertion Professionnelle. Avocat, il est aussi le président de la jeunesse du PJD.
Driss Ouaouicha
Ministre délégué auprès du ministre de l'Education Nationale, de la Formation Professionnel et de l'Enseignement supérieur chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Il était président de l'Université Al Akhawayne.
Nadia Fettah El Alaoui
Ministre du Tourisme, de l'Artisanat, du Transport Aérien et de l'Economie Sociale. Elle assurait jusque-là les fonctions de Directrice Générale de SAHAM Finances.
Hassan Abyaba
Ministre de la Culture, de la Jeunesse et du sport, porte parole du gouvernement. Abyaba est le porte-parole de l'Union constitutionelle (UC).
Khalid Ait Taleb
Ministre de la Santé. Il était jusque-là Directeur du Centre hospitalier universitaire Hassan II Fès depuis 2004 et membre du Comité d'experts au ministère de la Santé.
Liste des 24 ministres formant le nouveau gouvernement
Saâdeddine El Otmani:
Chef du gouvernement
Mustapha Ramid,
Ministre d'Etat en charge des droits de l'homme, de la société civile et des relations avec le Parlement
Abdelouafi Laftit:
Ministre de l'Intérieur
Ahmed Taoufiq,
Ministre des Habous et des Affaires islamiques
Nasser Bourita,
Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale
Mohamed Benabdelkader,
Ministre de la Justice
Mohamed Hajoui,
Secrétaire général du Gouvernement
Mohamed Benchaâboun,
Ministre de l'Economie et des Finances
Aziz Akhannouch,
Ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime
Khaled Ait Taleb,
Ministre de la Santé
Moulay Hafid Elalamy,
Ministre de l'Industrie, de l'investissement et de l'économie numérique
Nouzha Bouchareb,
Ministre de l'Habitat
Nadia Fettah Alaoui,
Ministre du Tourisme
Aziz Rebbah,
Ministre de l'Energie et des Mines
Mohamed Amekraz,
Ministre de l'Emploi
Hassan Abyaba,
Ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture porte-parole du gouvernement
Jamila El Moussali,
Ministre de la Famille, de la Solidarité et de la Femme
Abdellatif Loudiyi,
Ministre délégué à la Défense nationale
Noureddine Boutayeb
Ministre Délégué à l'Intérieur
Mohsen Al-Jazouli,
Ministre délégué aux Affaires étrangères
Nouzha El Wafi,
Ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères chargée des MRE à l'étranger et des affaires d'immigration
Driss Ouaouicha,
Ministre délégué à l'enseignement supérieur


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.