Sortie du Trésor à l'international : Les conditions "de plus en plus difficiles" (Jouahri)    Préparatifs Mondial-2022 / Maroc-Paraguay (0-0) : Un match nul plein d'enseignements    Botola Pro D1 et D2 : Le programme    le prince héritier Mohammed ben Salmane nommé Premier ministre Politique    «Le bleu du caftan» de Maryam Touzani représente le Maroc dans la présélection des Oscars    Santé : Un contrat-programme pour la création de près de 16 000 emplois industriels au Maroc    Maroc – Paraguay : Composition officielle des Lions de l'Atlas    Murcie : La sélection du Maroc U20 de football s'impose face au Chili    Tanger-Med: saisie de pièces en or d'une valeur de plus de 500.000 dirhams    Abdellatif Hammouchi reçoit le patron de la Sûreté nationale en Mauritanie    فيروس كورونا : الحالة الوبائية تتميز بانتشار جد ضعيف للفيروس بالمغرب    Maroc : 9 morts après la consommation d'alcool frelaté, 2 arrestations    Une caravane de l'Association Moltaka B'ladi pour la citoyenneté cible 950 bénéficiaires    Santé : le Groupe AKDITAL met en service sa 12éme infrastructure de santé à Sidi Maarouf    Le Gabon présidera le Conseil de sécurité de l'ONU à partir du 6 octobre    Shakira va être jugée en Espagne pour fraude fiscale    Vidéo / Festival « Symphonyat » : A la rencontre d'artistes de la 2ème édition    Inclusion financière des artisans :convention entre le ministère du Tourisme et Crédit agricole    «Ormindo», un opéra baroque le 30 septembre à Rabat    Sefrou: Clôture du 20ème Festival national des pommes d'Imouzzar Kandar    Covid-19 : l'épidémie poursuit son déclin au Maroc    Nul fou mais en trompe-l'oeil entre Angleterre et Allemagne    Le Conseil de la concurrence dénonce l'absence de toute concurrence sur les prix et la forte concentration du marché    Sommet de la Ligue arabe: le ministre algérien de la Justice reçu par Nasser Bourita    Le Maroc lance un appel à l'Algérie pour reprendre le processus des tables rondes    Football pour amputés: «L'équipe nationale en stage de préparation en Turquie»    Politiques culturelles. Le Maroc participe aux travaux de Mondiacult de l'UNESCO    Béni Mellal: plusieurs blessés dans un terrible accident d'autocar (PHOTOS)    M. Akhannouch représente SM le Roi Mohammed VI aux funérailles d'Etat de l'ancien Premier ministre japonais feu Shinzo Abe    Pénuries alimentaires et crise financière aggravée en Tunisie    L'Italie a voté – à l'extrême droite, craintes en Europe    Ukraine : les «référendums» auront des «conséquences» sur la sécurité des régions annexées, dit le Kremlin    Sitel et Majorel abandonnent leur projet de fusion    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce mardi 27 septembre 2022    Le programme complet du Festival Moga, cinq jours de fête et une soixantaine d'artistes    Fakhreddine Rajhi fait l'éloge de Walid Regragui    Abdelfattah El Harraq, une figure du sport à la télé, est décédé    Le torchon brûle entre le comédien Taliss et «un collègue» (PHOTO)    Le 1er Rabie-I 1444 correspond au mercredi 28 septembre 2022, Aid Al Mawlid Annabaoui célébré le dimanche 9 octobre    La Bourse de Casablanca démarre dans le vert    BMCE Capital lance un fonds pour le financement des startups marocaines innovantes    Zone euro : La BCE prévoit de poursuivre la remontée de ses taux d'intérêt    Le Malawi élimine le trachome, une maladie tropicale qui provoque la cécité (OMS)    Interview avec Nawal Sfendla : « L'Everest est mon rêve ultime »    DGSN: Hammouchi exige de ses hommes plus de réactivité dans le traitement des plaintes    Tunisie: Un nouveau parti politique annonce son boycott des prochaines législatives    Washington cherche à appuyer une réforme improbable du Conseil de sécurité    Le Roi Mohammed VI adresse un message de condoléances à la famille de feue Aïcha Ech-Channa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Vidéo de policier agressé: Choqués, les internautes appellent à doter les agents de "moyens de défense"
Publié dans Hespress le 14 - 08 - 2022

La vidéo d'un policier en tenue de service se faisant agresser en pleine rue par un individu armé d'une batte, a fait polémique sur les réseaux sociaux. Les appels à doter les agents des services de l'ordre d'appareils plus sophistiqués pour leur défense personnelle et de leur assurer une meilleure formation physique gérer ce genre de situations, se sont multipliés.
Les images circulent depuis ce week-end sur plusieurs réseaux sociaux. On y aperçoit une foule entourant des policiers de la circulation et un homme en état de grande fébrilité, agressant l'un des officiers sous le regard d'un autre qui avait du mal à intervenir.
La vidéo tournée en soirée n'est pas datée et aucune mention du lieu ne l'accompagne, mais il semblerait qu'elle soit tournée dans une station balnéaire à la sortie de plage.
L'agresseur torse nu, habillé d'un short de bain, a utilisé la batte du policier pour le menacer et le frapper, sous les cris des témoins. Le policier tentait vainement de s'emparer de son appareil tandis que l'autre membre des forces de l'ordre hésitait à l'aider à maitriser l'agresseur.
« Bien que l'agent de la circulation soit en possession d'une arme de fonction, ce chahuteur a eu le courage de l'attaquer et de lui retirer son bâton de sécurité sous les yeux des gens qui le regardaient et ne sont pas intervenus », a rapporté le journaliste marocain Mohamed Ouamoussi dans un tweet.
« Imaginez ce que ferait ce dernier lorsqu'il se retrouvera seul avec un citoyen ou une citoyenne dans un lieu à l'abri des regards ? », s'est-il interrogé après avoir constaté que l'agresseur n'a même pas respecté le représentant de la sécurité.
على الإدارة العامة للأمن الوطني أن تسارع لتجهيز أفراد الشرطة بمسدسات الصعق الكهربائي (Taser) و تمنحهم ضوءً أخضر ل(صعق) أمثال هؤلاء الرعاع..حفاظا على هيبة الأمن في هذه البلاد
— Mohamed Ouamoussi محمد واموسي (@ouamoussi) August 13, 2022
« La Direction générale de la sûreté nationale devrait se dépêcher d'équiper la police de pistolets électriques de type Taser et leur donner le feu vert pour (étourdir) de telles foules... afin de préserver le prestige de la sécurité dans ce pays », a préconisé le journaliste.
Pour sa part l'entraineur et ancien DTN de la Fédération royale marocaine d'athlétisme, Aziz Daouda, est allé plus loin, en appelant à donner la possibilité aux policiers d'utiliser leur arme de service contre ces agresseurs, estimant que « cette délinquance est insupportable ».
« Les policiers doivent avoir le droit de se protéger et d'utiliser leur arme de service s'ils sont agressés. C'est le cas dans toutes les grandes démocraties pourquoi pas chez nous. Il le faut », a-t-il écrit sur Twitter.
Les policiers doivent avoir le droit de se protéger et d'utiliser leurs armes de service s'ils sont agressé.
C'est le cas dans toutes les grandes démocraties pourquoi pas chez nous.
Il le faut. Cette délinquance est insupportable. https://t.co/2c723ib1AT
— azizdaouda.com (@AzizDaouda) August 13, 2022
Les internautes choqués par ces manifestations de violence contre les agents de l'ordre ont été nombreux à critiquer d'abord les policiers, en indiquant qu'ils doivent être formés à faire face à la violence d'abord physiquement, en les maitrisant au sol avant de les arrêter.
D'autres ont critiqué le fait que les policiers n'aient pas la condition physique nécessaire, leur permettant d'affronter ces personnes alors que c'est de leur devoir de faire régner l'ordre.
Si tous les internautes sont catégoriques et en colère d'avoir vu un agent de police se faire malmener par un agresseur à mains nues, ils posent le problème du manque de civisme grandissant dans la société marocaine, et certains ont appelé à instaurer des peines de « travaux forcés » pour ces personnes, estimant que la prison n'allait pas leur donner de leçon.
Ce phénomène des agressions contre les policiers sur la voie publique n'est pas nouveau. Des vidéos similaires ont déjà fait le tour des réseaux sociaux il y a quelques années.
La plus marquante était tournée à Casablanca et avait suscité l'indignation de la population. On y voyait un conducteur de triporteur trainer sur une longue distance un policier accroché au véhicule, alors que ce dernier voulait l'empêcher de prendre la fuite.
Le 17 juillet, un employé de police a trouvé la mort à Khemisset, après avoir été agressé à l'arme blanche dans l'exercice de ses fonctions, alors qu'il tentait de protéger les citoyens de l'agresseur armé.
Malgré ces phénomènes peu fréquents, une large frange de la population estime qu'il ne faut pas autoriser les agents à utiliser à tout va leur arme de service sauf cas extrême, craignant pour leur propre sécurité face à la menace d'une arme ou à des agents peu professionnels, surtout au vu de certaines affaires de bavures policières médiatisées ces dernières années de par le monde.
L'appel de Hammouchi à la courtoisie
Le 30 mai, le Directeur général du pôle DGST-DGSN, Abdellatif Hammouchi, a adressé une notre à tous ses services et directions appelant les policiers à faire preuve de respect, de gentillesse et de courtoise envers les citoyens, les résidents étrangers et les touristes.
Il les a expressément appelés à s'engager « sérieusement dans l'exercice de leurs fonctions par l'application de la loi de façon saine et ferme », en rappelant l'impératif de se montrer plus chaleureux et plus respectueux envers les citoyens et les étrangers.
« Il faut que chaque institution accueillant des visiteurs accorde une importance extrême à la qualité de l'accueil des citoyens et des étrangers, en faisant preuve de respect et de courtoisie à leur égard, et en prenant l'initiative de traiter leurs demandes avec sérieux et efficacité, dans le plein respect des lois et règlements en vigueur », a-t-il indiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.